Encyclopédie de l’Islam

Get access Subject: Middle East And Islamic Studies
Éditée par: P.J. Bearman, Th. Bianquis, C.E. Bosworth, E. van Donzel, et W.P. Heinrichs

Help us improve our service

The Encyclopédie de l’Islam en Ligne is the French edition of the new (2nd) The Encyclopaedia of Islam Online.  The Encyclopaedia of Islam Online (2nd) is generally acclaimed as one of the major scholarly enterprises of the twentieth century. Its more than ten thousand pages are a mine of valuable information for any student and researcher of the Islamic world. All entries in The Encyclopaedia of Islam French Online are linked to the Encyclopaedia of Islam Online so users can easily switch from one language to the other.

Subscriptions: see brill.com

Ibn Abī ʿUyayna

(10 words)

[Voir Muḥammad b. Abī ʿUyayna ].

Ibn Abī Zamanayn

(168 words)

Author(s): Réd.
, Abū ʿAbd Allāh Muḥammad b. ʿAbd Allāh b. ʿĪsā al-Murrī, poète et surtout juriste d’Espagne, né à Elvira en 324/936, m. dans la même ville en 399/1009. Les quelques vers qu’on possède de lui sont de caractère plutôt religieux et révèlent un certain pessimisme et une tendance à l’ascétisme qui s’exprimera dans sa Ḥayāt al-ḳulūb. Mais il est surtout connu comme juriste mālikite indépendant du pouvoir et auteur de plusieurs ouvrages, notamment un commentaire du Muwaṭṭaʾ de Mālik, un résumé de la Mudawwana de Saḥnūn, un Kitāb Aḥwāl al-sunna et un formulaire qui a été repris, avec d’aut…

Ibn Abī Zarʿ

(190 words)

Author(s): Idris, H. R.
, Abū l-ʿAbbās Aḥmad al-Fāsī, mort entre 710 et 720/1310-20 à Fès où il était imām, a composé une chronique du Maroc intitulée Kitāb al-Anīs al-muṭrib bi-rawḍ al-ḳirṭās fī ak̲h̲bār mulūk al-Mag̲h̲rib wa-taʾrīk̲h̲ madīnat Fās, titre souvent abrégé en Rawḍ al-ḳirṭās, ou Ḳirṭās. Le texte de cette œuvre capitale, imprimé à plusieurs reprises et traduit n’a pas encore fait l’objet d’une édition critique. Textes du Ḳirṭās: Tornberg, Annales Regum Mauritaniae, Upsala 1843-6 (avec trad. lat.); Fās, lith. à plusieurs reprises, notamment 1303/1885; éd. (mauvaise) Muḥammad …

Ibn Abī L-zawāʾid

(9 words)

[Voir Sulaymān b. Yaḥyā ].

Ibn Abī Zayd al-Ḳayrawānī

(517 words)

Author(s): Idris, H. R.
, Abū Muḥammad ʿAbd Allāh b. Abī Zayd ʿAbd al-Raḥmān (310-86/922-96), chef de l’école mālikite de Kairou an. Originaire du Nafzāwa, il fit ses études à Kairouan, sa ville natale, où son savoir, ses dons littéraires, sa piété et sa fortune lui valurent très tôt un prestige considérable dans l’ensemble du monde musulman. Il subit l’influence de l’As̲h̲ʿarisme alors bien représenté à Kairouan, et aussi celle du mysticisme dont il combattit les excès, notamment la thaumaturgie. Par l’enseignement, la délivrance d’innombrables fatwās et la rédaction de nombreux ouvrages, il rasse…

Ibn Abī l-Zinād

(224 words)

Author(s): Réd.
, Abū Muḥammad ʿAbd al-Raḥmān b. ʿAbd Allāh b. Ḏh̲akwān. traditionniste et juriste médinois du IIe/VIIIe siècle, qui appartenait à une famille de mawālī. Son père, Abū l-Zinād (m. 130/747-8), avait été nommé au k̲h̲arād̲j̲ du ʿIrāḳ, et lui-même fut chargé d’une fonction semblable à Médine. Il se rendit ensuite à Bag̲h̲dād où il mourut en 174/790-1, à l’âge de 74 ans. Son frère Abū l-Ḳāsim et son fils Muḥammad ont également transmis des ḥadīt̲h̲s. I. Goldziher ( Muh. Studien, I, 24, 32-3) a noté que ʿAbd al-Raḥmān était de ceux qui avaient sinon inventé, du moins propagé, p…

Ibn ʿAd̲h̲ārī

(7 words)

[Voir Ibn ʿId̲h̲ārī ].

Ibn al-ʿAdīm

(655 words)

Author(s): Lewis, B.
, Kamāl al-dīn Abū l-Ḳāsim ʿUmar b. Aḥmad b. Hibat Allāh, historien d’Alep, né dans cette ville en 588/1192, mort au Caire en 660/1262. Les Banū l-ʿAdīm, famille riche et éminente d’origine arabe au ʿIrāḳ, acquirent des propriétés dans la ville et les environs d’Alep, et certains d’entre eux occupèrent une situation ou des fonctions importantes sous les dynasties qui se succédèrent dans le gouvernement de cette ville. Pendant cinq générations, ils occupèrent la fonction de ḳāḍī; le père de l’historien fut ḳāḍī principal sous les Zangides et les Ayyūbides. Lui-même, après des …

Ibn ʿAd̲j̲arrad

(6 words)

[Voir ʿAd̲j̲ārida ].

Ibn al-Ad̲j̲dābī

(491 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū Isḥāḳ Ibrāhīm b. Ismāʿīl al-Ṭarābulusī, philologue arabe dont la famille était originaire d’Ad̲j̲dābiya (Libye): lui-même vécut à Tripoli, où il mourut à une date imprécise, probablement dans la première moitié du VIIe/XIIIe siècle. On ne possède d’ailleurs guère de renseignements sur sa vie, et les biographes se bornent à souligner l’étendue de son savoir et de sa contribution à la littérature technique des lettrés de son temps. Ils lui attribuent en effet une huitaine d’ouvrages dont les titres révèlent son intérêt pour la lexicographie, la métrique, les anwāʾ [ q.v.] et les ¶ gé…

Ibn al-Ad̲j̲dābī

(99 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū Isḥāḳ Ibrāhīm b. Ismāʿīl b. Aḥmad b. ʿAbd Allāh al-Ṭarābulusī, philologue originaire d’Ad̲j̲dābiya entre Barḳa et Tripoli, qui vivait au VIe/XIIe siècle et mourut vers 650/1251. Il est l’auteur d’un certain nombre d’ouvrages parmi lesquels sont particulièrement cités un Kitāb al-Anwāʾ (publié à Damas en 1964 par ʿIzzat Ḥasan sous le titre al-Azmina wa-l-anwāʾ) et un petit traité de lexicographie intitulé Kifāyat al-mutaḥaffiẓ wa-nihāyat al-mutalaffiẓ (imprimé en Égypte en 1285/1868 et à Beyrouth en 1305/1887). (Ch. Pellat) Bibliography Yāḳūt, Udabāʾ, I, 130 Suyūṭī, Bug̲h̲y…

Ibn ʿAd̲j̲ība

(967 words)

Author(s): Michon, J.-L.
, Abū l-ʿAbbās Aḥmad b. Muḥammad ¶ b. al-Mahdī Ibn ʿAd̲j̲ība al-Ḥasanī, Ṣūfī marocain d’origine chérifienne, fut un des représentants les plus éminents de l’ordre mystique des Darḳāwa [ q.v.]. Il naquit en 1160 ou 1161/1747-8 à al-Ḵh̲amīs, bourgade de la tribu des And̲j̲ra (littoral méditerranéen du Maroc, entre Tanger et Tétouan). Attiré dès son enfance par la pratique dévotionnelle et les sciences religieuses, il fait de solides études de lecture ḳurʾānique, de théologie, de droit canon et de linguistique, d’abord auprès de fuḳahāʾ locaux, puis à Tétouan, où il a pour maître…

Ibn Ād̲j̲urrūm

(232 words)

Author(s): Troupeau, G.
, Abū ʿAbd Allāh Muḥammad b. Muḥammad b. Dāwūd al-Ṣanhād̲j̲ī, grammairien marocain né en 672/1273-4 et mort en 723/1323 à Fās où il enseigna la grammaire et l’art de réciter le Ḳurʾān. Ibn Ād̲j̲urrūm est l’auteur d’une célèbre Muḳaddima qui porte son nom, petit traité de quelques pages dans lequel il expose le système de l’ iʿrāb des mots. Ce précis de syntaxe, facile à apprendre par cœur, connut jusqu’à nos jours une grande faveur dans tous les pays de langue arabe, tant en Occident qu’en Orient. En raison de son extrême concision, la Muḳaddima suscita de la part des grammairiens postér…

Ibn al-ʿAfīf al-Tilimsānī

(435 words)

Author(s): Rikabi, J.
, S̲h̲ams al-dīn Muḥammad b. ʿAfīf al-dīn Sulaymān b. ʿAlī b. ʿAbd Allāh al-Tilimsānī, connu sous le nom d’al-S̲h̲ābb al-Ẓarīf «le jeune homme spirituel», était un poète d’une grande finesse. Son père, ʿAfīf al-dīn al-Tilimsānī [voir al-Tilimsānī], était un mystique qui avait quitté Tlemcen et s’était installé dans la k̲h̲ānḳāh de Saʿīd al-Suʿadāʾ au Caire où naquit notre poète le 10 d̲j̲umādā II 661/21 avril 1263. Tout jeune encore, Ibn al-ʿAfīf partit, en compagnie de son père, pour Damas où il paracheva sa culture sous sa direction et auprè…

Ibn al-Aḥnaf

(8 words)

[Voir al-ʿAbbās b. al-Aḥnaf ].

Ibn al-Ahtam

(8 words)

[Voir ʿAmr b. al-Ahtam ].

Ibn ʿĀʾid̲h̲

(376 words)

Author(s): Rosenthal, F.
, auteur d’un ouvrage sur les expéditions ( mag̲h̲āzī [ q v.]) utilisé par des historiens postérieurs tels qu’Ibn Sayyid al-Nās et al-Ḏh̲ahabī. Il s’appelait Muḥammad, avait pour kunya Abū ʿAbd Allāh ou Abū Aḥmad, et son grand-père portait le nom de Saʿīd ou ʿAbd al-Raḥmān. Né à Damas en 150/767, il mourut dans la même ville le jeudi 25 rabīʿ II 233/8 décembre 847 (ou en d̲h̲ū l-ḥid̲j̲d̲j̲a 232/juillet-août 847, ou encore en 234/848), après avoir été percepteur dans la G̲h̲ūṭa sous le califat d’al-Maʾmūn. Comme historien, …

Ibn ʿĀʾis̲h̲a

(413 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, appellatif de plusieurs personnages qu’il peut être utile de savoir distinguer: I. Muḥammad b. ʿĀʾis̲h̲a, Abū Ḏj̲aʿfar, chanteur médinois de père inconnu. Elève de Maʿbad et de Mālik, il est considéré comme égal sinon supérieur à ses maîtres et réputé pour l’art avec lequel il attaquait un morceau. Il était très honoré à la Mekke et à Médine mais, très infatué de sa personne, se mettait en colère quand on lui demandait de chanter. Il fut invité à la cour de Damas, probablement par al-Walīd b. Yazīd, mais sous …

Ibn al-Akfānī

(651 words)

Author(s): Witkam, J. J.
( nisba se rapportant au vendeur de linceuls, akfān; cf. al-Samʿānī, Kitāb al-ansāb, fol. 47b). Trois des nombreuses personnes qui sont connues sous cette appellation méritent une mention particulière: I al-Ḳāḍī Abū Muḥammad ʿAbd Allāh b. Muḥammad b. ʿAbd Allāh b. Ibrāhīm b. ʿAbd Allāh b. al-Ḥusayn b. ʿAlī b. Ḏj̲aʿfar b. ʿĀmir b. al-Akfānī al-Asadī, juriste né en 316/928 et mort en 405/1014 à Bag̲h̲dād. Il fut ḳāḍī à Médine, puis à Bāb al-Ṭāḳ et au Sūḳ al-T̲h̲ulāt̲h̲a (tous deux à Bag̲h̲dād), et enfin, à partir de 396/1005-6, ḳāḍī de l’ensemble de la ville de Bag̲h̲dād. Sa relation …

Ibn ʿAḳīl

(1,680 words)

Author(s): Makdisi, G.
, Abū l-Wafāʾ ʿAlī b. ʿAḳīl b. Muḥammad b. ʿAḳīl b. Aḥmad al-Bag̲h̲dādī al-Zafarī, juriste et théologien ḥanbalite (431-513/1040-1119), grande personnalité sunnite dont la vie et les écrits éclairent l’une des périodes les plus importantes du développement de la pensée religieuse islamique et qui se tient à la tête d’un mouvement de progrès au sein du traditionalisme sunnite. Origines familiales et prime jeunesse. Ibn ʿAḳīl naquit à Bag̲h̲dād, dans le quartier de Bāb al-Ṭāḳ situé sur la rive gauche du Tigre (voir son Kitāb al-Funūn, fol. 12b: «...Bāb al-Ṭāḳ, le quartier dans le…
▲   Back to top   ▲