Amīr Kabīr
(528 words)

, Mīrzā Muḥammad Taḳī Ḵh̲ān (vers 1222-68/1807-52), est l’homme d’État réformiste le plus éminent de l’Iran au XIXe siècle. Il était le fils de Karbalāʾī Ḳurbān, chef cuisinier des ministres des Ḳād̲j̲ārs ʿĪsā et Abū l-Ḳāsim Ḳāʾimmaḳām, grâce à qui il s’introduisit à la cour. Après avoir reçu l’instruction nécessaire en persan et en arabe, il occupa un poste de secrétaire, puis obtint rapidement les titres de mīrzā, k̲h̲ān, wazīr-i niẓām, amīr-i niẓām et enfin le plus haut de tous, amīr-i kabīr atābak-i aʿẓam. Il épousa en outre la sœur de Nāṣir al-dīn S̲h̲āh, ʿIzzat al-dawla.

L’amīr kabīr

Cite this page
Hairi, Abdul-Hadi, “Amīr Kabīr”, in: Encyclopédie de l’Islam. Consulted online on 21 October 2018 <http://dx.doi.org/10.1163/9789004206106_eifo_SIM_8333>
First published online: 2010



▲   Back to top   ▲