Encyclopédie de l’Islam

Get access
Search Results: | 17 of 91 |

K̲h̲oḳand
(2,772 words)

, écrit en arabe Ḵh̲waḳand, puis Ḵh̲ūḳand (de là l’étymologie populaire k̲h̲ūḳ-kand, ville du sanglier), ville du Farg̲h̲āna où fut fondé, au XIIe/XVIIIe siècle, un royaume özbeg indépendant [voir Farg̲h̲āna]. L’avènement du premier prince de cette dynastie des Miñ, S̲h̲āhruk̲h̲, fut marqué par la construction d’une citadelle; son fils, ʿAbd al-Karīm (m. 1746) fit construire une autre citadelle appelée plus tard Eski Urda. ʿAbd al-Karīm, ainsi que son neveu et successeur Īrdānā Bī, sont mentionnés plus d’une fois dans l’histoire de l’Ataliḳ Muḥammad Raḥīm qui devait devenir k̲h̲ān…

Cite this page
Barthold, W. and Bosworth, C. E., “K̲h̲oḳand”, in: Encyclopédie de l’Islam. Consulted online on 21 May 2022 <http://dx.doi.org/10.1163/9789004206106_eifo_SIM_4305>
First published online: 2010



▲   Back to top   ▲