Encyclopédie de l’Islam

Get access
Search Results: | 198 of 667 |

Siyālkūt
(449 words)

, officiellement Sialkot, ville du Pand̲j̲āb, située à 32° 30′ N. et 74° 32′ E.; la légende attribue sa fondation à Rād̲j̲ā Sālā, l’oncle du Pāṇḍavas, et sa restauration à Rād̲j̲ā Sālivāhan, à l’époque de Vikramāditya. Sālivāhan eut deux fils : l’un, Pūran, tué à l’instigation d’une mauvaise belle-mère, et jeté dans un puits qui est encore un lieu de pèlerinage, près de la ville; l’autre, Rasālu, le héros mythique des légendes populaires du Pand̲j̲āb, qui passe pour avoir régné à Siyālkūt. En l’…

Cite this page
Haig, T. W. and Bosworth, C. E., “Siyālkūt”, in: Encyclopédie de l’Islam. Consulted online on 18 April 2021 <http://dx.doi.org/10.1163/9789004206106_eifo_SIM_7081>
First published online: 2010



▲   Back to top   ▲