Search

Your search for 'dc_creator:( "Cahen, Cl." ) OR dc_contributor:( "Cahen, Cl." )' returned 221 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

al-Ḳāḍī al-Fāḍil

(938 words)

Author(s): Brockelmann, C. | Cahen, Cl.
, Abū ʿAlī ʿAbd al-Raḥīm b. ʿAlī b. Muḥammad b. al-Ḥasan al-Lak̲h̲mī al-Baysānī al-ʿAsḳalānī, Muḥyī (Mud̲j̲īr) al-dīn, le célèbre conseiller et secrétaire de Saladin, naquit le 15 d̲j̲umādā II 529/2 avril 1135 à ʿAsḳalān [ q.v.], où son père, originaire de Baysān et surnommé al-Ḳāḍī al-As̲h̲raf, était juge. Il fut introduit par celui-ci, en qualité d’aspirant, au dīwān al-ins̲h̲āʾ du Caire, vers 543-4/1148-9; à une date antérieure à 548/1153, il entra comme secrétaire au service du ḳāḍī d’Alexandrie, Ibn Ḥadīd. Comme les élégants rapports qu’il y rédigeait attiraient su…

K̲h̲artpert

(670 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, place forte située sur un rocher (arménien: pert) dominant de 350 mètres la plaine du Ḵh̲anzit [ q.v.], identique à Ḥiṣna Zayt des textes araméens ¶ (et déjà dans Ammien Marcellin, XIX, 6-1, castellum Ziata, d’où, par confusion, arabe Ḥiṣn Ziyād qu’on trouve jusqu’au XVIe siècle); la forme corrompue Ḵh̲arput se rencontre en arménien vulgaire (d’où déjà chez le Byzantin Cedrenos, II, 419) et en turc moderne; les auteurs latins ou français du temps des Croisades emploient des formes telles que QuartPierre. Al-Dimas̲h̲ḳī (éd. Mehren, 190) c…

Futuwwa

(9,395 words)

Author(s): Cahen, Cl. | Fr. Taeschner
, nom créé vers le II-/VIIIe siècle comme pendant à muruwwa [ q.v.], vertu de l’homme mûr, pour signifier celle qu’on considère comme caractéristique du fatā, plur. fityān, littéralement « jeune homme », et sous lequel on a pris l’habitude de désigner des mouvements et organisations répandus jusqu’au début des temps modernes à travers toutes les sociétés urbaines de l’Orient musulman. L’étude de ces mouvements est rendue difficile par le fait qu’ils ont revêtu historiquement des formes très diverses, auxquelles correspond…

Ild̲j̲āʾ

(76 words)

Author(s): Cahen, Cl.
ou Tald̲j̲iʾa, mode de protection d’un supérieur sur les inférieurs, sur lequel voir les articles Ḍayʿa et Ḥimāya, en ajoutant à la bibliographie Y. Linant de Bellefonds, Volonté interne et volonté déclarée en droit musulman, dans Revue intem. de droit comparé, X (1958), 513 (la tald̲j̲iʾa intervenant dans le droit comme vente fictive en vue d’obtenir une protection contre confiscation, impôt, etc.; mais comment récupérer le bien une fois le danger passé?). (Cl. Cahen)

Čās̲h̲na-gīr

(127 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, en persan, dégustateur, titre d’un personnage, en général un amīr, à la cour des souverains musulmans d’Orient depuis les Sald̲j̲ūḳides (y compris les Mamlūks). Il n’est pas toujours clair en quel rapport il se trouve avec le préposé à la nourriture, k̲h̲wānsalār, avec lequel il se confond peut-être souvent. Le titre ne paraît pas se rencontrer, même en Iran, scus les dynasties antérieures, bien que les califes et les princes aient évidemment eu des préposés à leur nourriture, et même fait goûter préalablement les mets qu’ils mangeaie…

Ibn Baḳiyya

(574 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Abū Ṭāhir Muḥammad, vizir du Būyide ʿIzz al-dawla Bak̲h̲tiyār [ q.v.], dont l’histoire objective est peut-être difficile à écrire, les chroniqueurs, qui expriment les points de vue de l’aristocratie militaire ou bureaucratique, étant a priori hostiles au parvenu qu’il était. Originaire d’une famille paysanne d’Awāna (haut-ʿIrāḳ), il avait, à la faveur des troubles de la première moitié du IVe/Xe siècle, organisé une bande qui s’était assuré la maîtrise des péages du Tigre à Takrīt. Lors de la conquête du ʿIrāḳ par le Būyide Muʿizz al-dawla, commandant…

Atsi̊zb.Uvak

(488 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(et non Abak), était l’un des chefs des Turcomans (peut-être de la tribu des Īwāī et peut-être au début de l’expansion sald̲j̲ūḳide établis au Ḵh̲wārizm) qui, en 1070, avaient suivi en Asie-Mineure Erisgen(?), mari d’une fille d’Alp-Arslan, dans sa fuite en territoire byzantin; mais il avait refusé de prendre du service dans l’armée chrétienne, et avait accepté l’appel que lui adressait le gouvernement fàtimide, lui demandant de venir mettre à la raison des Bédouins de Palestine (1071). Début qui suffit à montrer, si l…

Ḳabāla

(1,854 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(A.) «caution», terme juridique employé surtout en matière de technique fiscale, d’une façon que nous avons encore beaucoup de peine à préciser. Le domaine où la discussion nous place est double: celui de la perception de l’impôt foncier ( k̲h̲arād̲j̲ [ q.v.]) et celui des taxes spéciales ( mukūs). Comme cela était déjà le cas avant la conquête arabe tant dans l’empire byzantin que chez les Sāsānides, les collectivités locales sont solidairement responsables devant le fisc du versement à heure voulue du montant ¶ de l’impôt foncier exigible. Néanmoins, il arrive fréquemment qu…

ʿAfrīn

(398 words)

Author(s): Cahen, Cl.
Important affluent de droite du bas Oronte (al-ʿĀṣī [ q.v.], qu’il atteint après s’être mêlé dans le Lac d’Antioche au Nahr Yāghrā (Murad Pas̲h̲a) et au Nahr al-Aswad (Kara-Su), dans le district du ʿAmq. Sa large vallée moyenne, comprise entre le Ḏj̲abal Smān et le Kurd Dag̲h̲, constituait au moyen âge le district de la Djūma. Son importance résidait dans le croisement de la route qui l’emprun tait, et qui reliait Antioche aux pays de l’Euphrate supérieur, avec celles qui menaient de Cilicie et d’Asie-Mi…

Ḏj̲izya

(8,994 words)

Author(s): Cahen, Cl. | İnalcık, Halil | Hardy, P.
, l’impôt de capitation qui, dans le droit musulman traditionnel, frappe les non-musulmans des États musulmans. L’histoire des origines de la d̲j̲izya est extrêmement complexe, pour trois ordres de raisons: d’abord, les auteurs qui, à l’époque ʿabbāside, ont essayé de réunir les matériaux disponibles sur le régime de la d̲j̲izya et du k̲h̲arād̲j̲ se sont trouvés devant des textes où ces mots sont employés en des sens divers, tantôt larges, tantôt techniques et là-même variables, que, pour aboutir à un tableau rationnel, ils ont eu tendance à inte…

al-Mak̲h̲zūmī

(366 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Abū l-Ḥasan ʿAlī b. ʿUt̲h̲mān al-Ḳuras̲h̲ī, auteur d’un important traité fiscal longtemps oublié, le Minhād̲j̲ fī ʿilm k̲h̲arād̲j̲, Miṣr, dont une grande partie a été récemment retrouvée dans le ms. acéphale Add. 23483 du British Museum. Al-Mak̲h̲zūmī appartenait à une grande famille remontant aux origines de l’Islam. Il était ḳāḍī, et c’est à ce titre, bien qu’il fût s̲h̲āfiʿite comme presque tous les Égyptiens, que les Fāṭimides, conformément à leur habitude, lui avaient confié des fonctions de contrôle des employés du fisc, presque tous co…

Balak

(723 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Nūr al-dawla Balak b. Bahrām b. Artuḳ, l’un des premiers Artuḳides, connu surtout comme rude guerrier. Il apparaît dans l’histoire lorsqu’il est installé, en 489/1096, au commandement de Sarūd̲j̲ sur le moyen-Euphrate. Cependant, cette place lui ayant été enlevée dès l’année suivante par les Croisés, et son oncle Ilg̲h̲āzī ayant été nommé gouverneur du ʿIrāḳ par le sultan Muḥammad, il l’accompagne, et on le trouve les années suivantes disputant vainement à des Arabes les petites villes de ʿĀna et Ḥad…

ʿImād al-Dawla

(557 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, ʿAlī b. Buwayh (ou Būyeh), l’aîné de beaucoup, mais le moins bien connu, des trois Daylamites [ q.v.] frères qui allaient fonder la dynastie des Buwayhides ou Būyides [ q.v.]. D’abord au service, avec un corps de ses compatriotes, du Sāmānide Naṣr b. Aḥmad (321-9 [ q.v.]), puis de son lieutenant en Iran, Mākān b. Kākī [ q.v.], il trahit celui-ci en faveur de son rival Mardāwīd̲j̲ [ q.v.], dont il obtint, dans des conditions équivoques, et grâce à ses relations avec le secrétaire du gouverneur de Rayy, père du futur vizir Ibn al-ʿAmīd, le gouvernement de Karad̲j̲ et du Māh al-Baṣra [ q.v.], et, p…

Ḥiṣār

(16,289 words)

Author(s): Cahen, Cl. | Colin, G. S. | Bosworth, C. E. | Ayalon, D. | Parry, V. J. | Et al.
, siège. Les articles suivants traitent de la guerre de siège. Sur les fortificatiops, voir Burd̲j̲, Ḥiṣn, Ḳalʿa et sūr. I. –– Généralités. La guerre de siège était une des formes essentielles de la guerre, lorsqu’il s’agissait de conquête et non de simples razzias, dans des pays où, depuis l’antiquité, la plupart des grandes villes s’abritaient derrière des murailles et où, de plus en plus, au cours du moyen âge, le plat-pays fut tenu à partir de forteresses [voir Ḥiṣn et Ḳalʿa]. Bien que les effectifs fussent rarement suffisants pour assurer un investissement parfait, ils …

Diyār Muḍar

(986 words)

Author(s): Canard, M. | Cahen, Cl.
, dont le nom s’explique comme il a été dit plus haut sous Diyār Bakr, est la province de la Ḏj̲azīra dont le territoire est arrosé par l’Euphrate et son affluent le Balīk̲h̲ ainsi que par le cours inférieur du Ḵh̲ābūr. Il s’étend sur les deux rives de l’Euphrate de Sumaysāṭ (Samosate) au Nord jusqu’à ʿĀna (ʿĀnāt) au Sud. Le chef-lieu du Diyār Muḍar était al-Raḳḳa sur la rive gauche de l’Euphrate; les villes principales étaient Ḥarrān sur le Balīk̲h̲, Edesse (al-Ruhā, Orfa), capitale de l’Osrhoè…

Mad̲j̲d al-Mulk, Abū l-Faḍl Asʿad b. Muḥammad al-Ḳūmmī al-Balāsānī

(104 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, mustawfī (directeur des finances) du sultan sald̲j̲ūḳide Berk-yaruḳ [voir Barkyārūḳ] dans les premières années de son règne et puis wazīr (490-2/1097-9), mais dont les grands officiers de l’armée obtinrent le sacrifice, en s̲h̲awwāl 492/septembre 1099, sous prétexte des sympathies s̲h̲īʿites, voire ismāʿīliennes, dont il aurait fait preuve dans la lutte contre le sultan rival Muḥammad b. Malik-s̲h̲āh [ q.v.]. (Cl. Cahen) Bibliography Camb. hist. of Iran, V, index C. L. Klausner, The Seljuk vezirate, a study of civil administration 1055-1194, Cambridge, Mass. 1973, 42, 46-…

Ḏj̲ahīr

(1,100 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(Banū), une de ces familles d’entrepreneurs de gouvernement caractéristiques de leur période, et qui monopolisa presque complètement le vizirat du calife pendant le protectorat des Grands Sald̲j̲ūḳides, dont elle tire sa signification particulière. Le fondateur de la fortune politique de la dynastie, Fak̲h̲r al-dawla Abū Naṣr Muḥammad b. Muḥammad b. Ḏj̲ahīr, né à al-Mawṣil en 398/1007-8 d’une famille de riches marchands, entra au service des princes ʿuḳaylides s̲h̲īʿites de cette ville, puis, après la chute de l’un d’eux, Ḳirwā…

Ibn al-Furāt

(549 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Nāṣir al-dīn Muḥammad b. ʿAbd al-Raḥīm b. ʿAlī al-Miṣrī al-Ḥanafī (735-807/ 1334-1405), historien égyptien, auteur d’une vaste histoire universelle, Taʾrīk̲h̲ al-duwal mā-l-mulūk, dont il ne mit au net complètement que les volumes postérieurs à l’an 500; la plupart des fragments conservés (surtout à Vienne) sont autographes, et il ne semble pas que l’oeuvre ait été beaucoup recopiée ni donc estimée de son temps, bien qu’elle ait été utilisée par al-Maḳrīzī et d’autres, peut-être en raison de suspicions sur son styl…

Ḥiṭṭīn (ou Ḥaṭṭīn

(305 words)

Author(s): Buhl, Fr. | Cahen, Cl.
), dans le Talmud: Kefar Ḥaṭṭiya, village situé à l’Ouest et en amont de Tibériade dans une plaine fertile dont le bord méridional est constitué par une arête de pierre calcaire s’élevant à pic. A l’Ouest et à l’Est, cette arête se termine par une haute cime, appelée Ḳurūn Ḥiṭṭīn. Une tradition dont l’origine est obscure, mais qui est attestée au VIe/XIIe siècle, transporte ici le tombeau du prophète S̲h̲uʿayb (Jéthro); la petite chapelle, reconstruite aux temps modernes et encore visitée tous les ans par les Druzes, est située sur une colline dans une va…

Diyār Bakr

(3,908 words)

Author(s): Canard, M. | Cahen, Cl. | Yinanç, Mükrimin H. | Sourdel-Thomine, J.
, proprement «demeures de (la tribu de) Bakr». C’est la désignation de la province septentrionale de la Ḏj̲azīra. Elle s’étend dans la ¶ région où coule le Tigre aussi bien sur sa rive gauche que sur sa rive droite, de sa source jusqu’à l’endroit où, abandonnant la direction Ouest-Est, il prend celle du Sud-est. C’est donc le bassin supérieur du Tigre, de la région de Siʿirt et Tell Fāfān jusqu’à celle d’Arḳanīn au Nord-ouest d’Āmid et Ḥiṣn al-Ḥamma (Čermük) à l’Ouest d’Āmid. Yāḳūt fait remarquer que le Diyār Bakr ne dépasse pas la plaine. Le Diyār Bakr est appelé ainsi parce qu’il est d…
▲   Back to top   ▲