Search

Your search for 'dc_creator:( "Davies, C. Collin" ) OR dc_contributor:( "Davies, C. Collin" )' returned 108 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Awrangābād

(237 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ville et district de l’État de Bombay, dont la population s’élevait en 1951 à 1 179 404 habitants. Sous le règne de ʿAlāʾ al-dīn Ḵh̲ald̲j̲ī, les souverains hindous de cette région du Deccan furent contraints de payer tribut aux envahisseurs musulmans. En 1347, l’Awrangābād fut annexé au royaume Bahmanī, puis, lorsque ce royaume se désagrégea, il fut rattaché au sultanat Niẓām S̲h̲āhī d’Aḥmadnagar. Malik ʿAmbar, ministre abyssin remarquable, défendit avec acharnement l’État d’Aḥmadnagar contre …

Rādhanpūr

(357 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien État princier gouverné par un nawwāb [ q.v.], qui, dans l’Inde britannique, se trouvait dans l’Agency de Pālanpūr [ q.v.] de la province de Bombay, et appartient aujourd’hui à l’État du Gud̲j̲arāt de l’Union Indienne. Rādhanpūr est également le nom de sa capitale (23° 49’ N., 71° 39’ E.), à 90 km au Sud-ouest de Pālanpūr et à l’Est du Rann de Cutch. Les souverains de Rādhanpūr font remonter leur origine à un aventurier musulman qui arriva dans l’Inde, venant d’Iṣfahān, vers le milieu du XIe/XVIIe siècle. Ses descendants devinrent fawd̲j̲ārs et fermiers de l’impôt dans la provi…

Bād̲j̲awr

(266 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, région montagneuse du Pākistān occidental; elle fait partie de l’ensemble politique formé par les anciens États du Dīr, du Swāt et du Čītrāl dans la province de Pes̲h̲āwar. Elle est limitée au Nord par le Dīr, à l’Est par le Dīr et le Swāt, au Sud-est et au Sud par les territoires de Utmān Ḵh̲ēl et de Moḥmund, et à l’Ouest par l’Afg̲h̲ānistān. Elle a une superficie d’environ 10 000 km2, et est traversée par cinq vallées : Čahārmung, Bābūkara, Watalai, Rūd et Sūr Kamar. En l’absence de tout recensement, on en a estimé la population approximativement à 100 000 hab.…

Doʾāb

(175 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(p.), «deux eaux», correspondant au grec μεσοποταμία, est dans le sous-continent indo- pakistanais généralement appliqué aux terres situées entre deux rivières confluentes, et plus particulièrement à la fertile plaine qui s’étend entre le Ḏj̲amnā [ q.v.] et le Gange dans l’Uttar Prades̲h̲. Les langues de terre allongées entre les cinq cours d’eau du Pand̲j̲āb sont aussi connues sous le nom de doʾāb. Entre le Satlad̲j̲ et le Beʾās s’étend le doʾāb de Bist; entre le Beʾās et le Rāwī, le doʾāb de Bārī; entre le Rāwī et le Čēnāb, le doʾāb de Rečnā;. entre le Čēnāb et le Ḏj̲helam, le doʾāb de Čad̲j…

Dhārwār

(322 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, district de la division de Belgaum dans l’État indien de Mysore. Il a une superficie de 14 270 km2 (5305 milles carrés) et une population de 1 575 386 habitants dont 15% de Musulmans (recensement de 1951). Jusqu’au VIIe/XIIIe siècle, il demeura à l’abri des envahisseurs musulmans. Au siècle suivant, il fit partie du vaste empire de Muḥammad b. Tug̲h̲luḳ. Après le déclin du pouvoir des Tug̲h̲luḳs, ¶ sa situation géographique — en particulier sa proximité du Dōʾāb de Rāyčūr — en fit une pomme de discorde entre le royaume bahmanide du Deccan et l’empire hindou de…

Afrīdī

(1,687 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une grande et puissante tribu Pathān comprenant un nombre de combattants évalué à 50.000, à la frontière Nord-Ouest du Pakistan. Le territoire occupé par les Afrīdīs s’étend des contreforts orientaux du Safīd Kūh à travers la moitié Nord de Tirāh et la passe de Khyber (Ḵh̲aybar [ q.v.]) jusqu’aux régions Ouest et Sud du district de Pes̲h̲āwar. Il est limité à l’Est par les régions colonisées du Pakistan, au Nord par le territoire des Mohmunds, à l’Ouest par les S̲h̲inwārīs, et au Sud par les tribus Ōrakzay et Bangas̲h̲. Les Afrīdīs se …

Nūr Ḏj̲ahān

(446 words)

Author(s): Davies, C. Collin
nom donné à Mihr al-Nisāʾ, la fameuse épouse de l’empereur mug̲h̲al Ḏj̲ahāngīr. Elle naquit à Ḳandahār en 985/1577, alors que son père G̲h̲iyāt̲h̲ Beg émigrait de Perse en Hindustān ( Maʾāt̲h̲ir al-umarāʾ, I, 129). Sous le règne d’Akbar, elle fut mariée à ʿAlī Ḳulī Beg, un Persan qui avait rendu de distingués services militaires à l’empereur et qui, à cause de sa bravoure, était surnommé S̲h̲īr Afg̲h̲ān. L’assassinat de son premier mari demeurera toujours un sujet de controverse, les uns y voyant une répétition de l’histoire …

Rāmpur

(1,137 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien Etat princier musulman du Rohilk̲h̲and [ q.v.] dans l’Inde du Nord. A l’époque ¶ britannique, l’Etat était placé sous le contrôle politique du gouvernement des Provinces Unies. Dans l’Union Indienne (après 1947), Rāmpur devint un district de l’Uttar Prades̲h̲, limité au Nord par Nainī Tal, à l’Est par Bareilly, au Sud par Badāʾūn et à l’Ouest par les districts de Murādābād. Il couvre une superficie de 2 318 km2 et compte une population (1961) de 701 537 habitants; en 1931, 45% étaient musulmans. L’histoire ancienne de Rāmpur est celle du développement de la puissance des Rohillas [ q…

Bhaṭṭi

(167 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, forme en pand̲j̲ābī du mot rad̲j̲pūt Bhāti, nom d’une tribu rad̲j̲pūte largement répandue dans la zone s’étendant de Jaisalmer à la région occidentale du Pand̲j̲āb, entre Fatḥābād et Bhatnair. De nombreux membres de cette tribu, établis au Pand̲j̲āb, donnèrent leur adhésion à l’Islam. Selon une de leurs traditions, les Jādons de Jaisalmer furent amenés du Zābulistān au Pand̲j̲āb et au Rad̲j̲pūtāna, la branche fixée dans le Rad̲j̲pūtāna étant nommée Bhāti. Les références, fournies par le Čač-nāma, au roi bhaṭṭi de Ramai, dans le désert de Thar, confirment les légendes …

Ḏj̲ōd̲h̲pūr ou Mārwār

(344 words)

Author(s): Davies, C. Collin
était le plus grand des anciens États indiens de la Rajputana Agency, avec une superficie de 90 300 km2 et une population de 2 555 904 habitants (recensement de 1941). Il ne semble pas y avoir de preuves à l’appui de la légende rād̲j̲pūte selon laquelle l’État de Ḏj̲ōd̲h̲pūr fut fondé par les Rād̲j̲pūts de Kanawd̲j̲ après leur défaite aux mains de Muḥammad de G̲h̲ūr en 590/1194. Siyāhd̲j̲ī, le fondateur de la dynastie rāthōr de Ḏj̲ōd̲h̲pūr, descendait probablement des rād̲j̲ās rāthōr dont on trouve des inscriptions à Ḏj̲ōd̲h̲pūr dès le IVe/Xe s, La ville de Ḏj̲ōd̲h̲pūr date de 863/14…

ʿAbd al-Raḥmān K̲h̲ān

(947 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(1844-1901), émir d’Afg̲h̲ānistān, était le fils de Afḍal Ḵh̲ān, fils aîné survivant de Dost Muhammad Ḵh̲ān, fondateur de la dynastie Barakzāy en Afg̲h̲ānistān. En 1853, il se rendit au Turkestān afghan, où son père servait comme gouverneur de Balk̲h̲. Malgré son jeune âge, il participa à une série d’opérations qui eurent pour résultat l’extension du pouvoir de Dost Muhammad sur Katag̲h̲ān, Badak̲h̲s̲h̲ān et Derwāz. Dost Muhammad avait choisi comme successeur, avant sa mort en 1863, son fils S̲…

Mahsūd

(1,090 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une tribu pafhane de la frontière Nord-ouest du Pakistan qui fut jadis l’adversaire le plus acharné de la domination britannique. Les Mahsūd habitent au cœur du Wazīristān autour de Kāniguram et sont séparés du territoire pakistanais par la région de Bhittani. Sur tous les autres côtés, ils sont bordés par les Wazīris Derwīs̲h̲ Ḵh̲ēl. On admet généralement aujourd’hui qu’ils ont abandonné leur habitat primitif des collines de Birmal en Afg̲h̲ānistān, vers la fin du VIIIe/XIVe siècle, et que, s’étendant peu à peu vers l’Est, ils occupèrent la région dans laquelle…

Buxar

(163 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ville située sur la rive Sud du Gange dans le district de S̲h̲āhābād, de la division du Patnā, dans l’État indien de Bihār; population: 18 087 habitants (recensement de 1951). Elle semble avoir été un centre sacré dans les anciens temps, et s’appelait à l’origine Vedagarbha «le sein des Védas». Une tradition locale fait dériver le nom de la ville d’un réservoir dont le nom, ag̲h̲sar «qui efface les péchés», fut par la suite changé en bag̲h̲sar «réservoir du tigre». Ce fut à Buxar, le 23 octobre 1764, que les forces de Mīr Ḳāsim, ex-nawāb du Bengale, et S̲h̲ud̲j̲āʿ al-dawla, nawāb-wāzir d’Awad…

Pand̲j̲āb

(2,954 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Talbot, I.
(p., “land of the five rivers”), a province of the northwestern part of the Indo-Pakistan subcontinent. In pre-Partition British India it comprised all that part of the Indian Empire, with the exceptions of the North West Frontier Province and Kas̲h̲mīr, north of Sindh and Rād̲j̲pūtāna and west of the river D̲j̲amna. Geographically therefore it includes more than its name implies, for, in addition to the country watered by the D̲j̲helum, Čināb, Rāwī, Beās, and Satled̲j̲, it embraces the table-la…

Pand̲j̲āb

(3,123 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Talbot, I.
(en persan «pays des cinq rivières», province située dans le Nord-ouest du souscontinent indo-pakistanais. Avant la «partition», l’Inde britannique comprenait toute cette partie de l’empire indien, à l’exception de la province Frontière du Nord-ouest et du Kas̲h̲mīr, du Nord du Sindh et du Rād̲j̲pūtāna ainsi que l’Ouest de la Ḏj̲amna. Géographiquement, par conséquent, il renferme plus de régions que son nom ne l’implique: en effet, en plus de la région arrosée par le Ḏj̲helum, le Čināb, le Rāwī, le Beās et le Satled̲j̲, il comprend le plateau de ¶ Sirhind entre le Satled̲j̲ et la Ḏ…

Pes̲h̲āwar

(1,459 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, a city of Muslim India, in the northwestern part of the subcontinent, now in Pakistan (lat. 34° 01′ N., long. 71° 40′ E., altitude 320 m/1,048 ft.). In modern Pākistān, it is also the name of various administrative units centred on the city (see below). The district is bounded on the east by the river Indus, which separates it from the Pand̲j̲āb and Hazāra, and on the south-east by the Nīlāb G̲h̲as̲h̲a range which shuts it off from the district of Kō…

Rāwalpindi

(355 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, the name of a city, district and division of the northern Pand̲j̲āb in Pākistān. The city lies in lat. 33° 40ʹ N. and long. 73° 08ʹ E. at an altitude of 530 m/1,750 feet. In British Indian times, it was one of the most important military stations of northern India, and is now the headquarters of the Pākistān Army, with extensive cantonments, as well as being an important commercial and industrial centre and the starting-point of the route into Kas̲h̲…

Pānīpat

(661 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, a town of northern India (lat. 29° 24′ N., long. 76° 58′ E.) situated 86 km/57 miles north of Dihlī; it is also the name of the southernmost taḥṣīl in the Karnāl District of what was in British Indian times the province of the Pand̲j̲āb [ q.v.] but has since 1947 been in the eastern or Indian part of the divided province of the former Pand̲j̲āb, at present in Haryana province of the Indian Union. On three occasions has the fate of Hindustān been decided on the plain of Pānīpat: in 1526, when Bābur ¶ [ q.v.], the Barlās Turk, defeated Ibrāhīm Lōdī [ q.v.]; in 1556, when Akbar [ q.v.] crushed the forces …

Saʿādat ʿAlī K̲h̲ān

(599 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, Nawāb of Awadh or Oudh (regn. 1798-1814). His brother Aṣaf al-Dawla had died in September 1797, but after a four months’ interim, Āṣaf al-Dawla’s putative son Wazīr ʿAlī Ḵh̲ān was set aside and the British governor-General Sir John Shore installed in his place Saʿādat ʿAlī Ḵh̲ān, who had been living under British protection in Benares since 1776. His reign is noteworthy for the extension of British control over the Oudh territories. A treaty concluded with the late Nawāb in 1775 had placed these terri…

Nāʾib

(711 words)

Author(s): Gibb, H. A. R. | Davies, C. Collin
(a.), literally “substitute, delegate” (nomen agentis from n-w-b “to take the place of another”), the term applied generally to any person appointed as deputy of another in an official position, and more especially, in the Mamlūk and Dihlī Sulṭānates, to designate a. the deputy or lieutenant of the Sulṭān and b. the governors of the chief provinces (see also the article egypt, above, vol. ii., p. 16a). In the Mamlūk system the former, entitled nāʾ ib al-salṭana al-muʿaẓẓama wa-kāfil al-maniālik al-s̲h̲arīfa al-islāmīya, was the Vice-Sulṭān proper, who administered all the te…
▲   Back to top   ▲