Search

Your search for 'dc_creator:( "Hanaway, W.L." ) OR dc_contributor:( "Hanaway, W.L." )' returned 3 results. Modify search

Did you mean: dc_creator:( "hanaway, W.L." ) OR dc_contributor:( "hanaway, W.L." )

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ṣafī

(301 words)

Author(s): Hanaway, W.L.
, surnom de Fak̲h̲r al-dīn ʿAlī b. Ḥusayn Wāʿiẓ Kās̲h̲ifī (21 d̲j̲umādā I 867/11 février 1463939/1532-3), auteur, prédicateur et éminent Ṣūfī naḳs̲h̲bandī, fils du célèbre Kamāl al-dīn Ḥusayn Wāʿiẓ [voir Kās̲h̲ifī], Né à Sabzawār, il fut élevé et formé à Harāt. Sa mère était la sœur de Ḏj̲āmī [ q.v.]. Parmi ses maîtres des premiers temps figurent Ḏj̲āmī et Raḍī al-dīn ʿAbd al-G̲h̲afūr Lārī. Il fut très tôt attiré par les idées naḳs̲h̲bandies, et se rendit à Samarḳand en 889/1484, puis en 893/1487-8 pour étudier avec Ḵh̲wād̲j̲a ʿUbayd Allāh Aḥrār [ q.v.au Suppl.], chef de l’ordre naḳs̲…

Sāḳī

(4,897 words)

Author(s): Arazi, A. | Hanaway, W.L. | Soucek, P.
(a.): la personne chargée de verser la boisson, l’échanson; il faut le distinguer du s̲h̲arābī ou ṣāḥib al-s̲h̲arāb (maître sommelier). Ce fonctionnaire important de la cour ʿabbāside et des hôtels de la haute aristocratie (M. M. Ahsan, Social Life under the ʿAbbāsids, Londres 1979, 156; A. Mez, Renaissance, trad. arabe, II, 245), n’est pas sans rappeler le sār hamas̲h̲ḳīm de la cour des Pharaons (Genèse, XL, 1) et le maybad̲h̲ sāsānide (A. Christensen, L’Iran sous les Sassanides, Copenhague 1944, 21-23, 389). 1. Dans l’usage arabe. Lors de la Ḏj̲āhiliyya, sāḳī possédait une double…

Mart̲h̲iya

(12,439 words)

Author(s): Pellat, Ch. | Hanaway, W.L. | Flemming, B. | Haywood, J.A. | Knappert, J.
ou mart̲h̲āt (A., pl. marāt̲h̲ī) «thrène», poème composé en arabe (ou dans une langue islamique suivant la tradition arabe) pour déplorer la disparition d’un être cher et glorifier ses mérites; rit̲h̲ā ʾ, de la même racine, désigne à la fois la déploration et le genre littéraire correspondant. I. — Littérature arabe. On peut voir l’origine de la mart̲h̲iya dans les lamentations rythmées et rimées accompagnant les gestes rituels qu’accomplissaient autour du brancard funèbre des femmes proches du défunt, avant que ce rôle fût dévolu à des pleureuses pro…