Search

Your search for 'dc_creator:( "Bennigsen, A." ) OR dc_contributor:( "Bennigsen, A." )' returned 19 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ḳāzān

(1,741 words)

Author(s): Barthold, W. | Bennigsen, A.
ou Ḳazān, ville de la Moyenne Volga, capitale de la République Autonome de Tatarstan, capitale du k̲h̲ānat du même nom aux XVe-XVIe siècles. Selon des récits légendaires, la ville a été fondée par Batu dans une région turque et musulmane qui, avant l’invasion mongole, faisait partie de l’ancien royaume de Bulg̲h̲ar [ q.v.]. Le k̲h̲ānat de Ḳāzān fut fondé dans la première moitié du XVe siècle par un cadet čingizide Ulu Muḥammad, fils de Ḏj̲alāl al-dīn et petit-fils de Toḳtami̊s̲h̲, au moment où se disloquait la Horde d’Or. Dès le début, le k̲h̲ānat prit une p…

Bāḳi̊k̲h̲ānli̊

(417 words)

Author(s): Bennigsen, A.
, ʿAbbās-Ḳulī Ag̲h̲ā, plus connu sous son nom russifié de Bāḳi̊k̲h̲ānov et sous son pseudonyme littéraire de Ḳudsī, historien, poète et philosophe ād̲h̲arbayd̲j̲ānais, fils de Mirza Mamed Khān, souverain de Bākū, chassé de son trône par son frère Muḥammad Ḳuli̊ Ḵh̲ān. Né le 10 juin 1794 dans le village d’Emir-Had̲j̲ian, dans le Ḵh̲ānat de Bākū, mort en 1847 à Ḳūba. Après de solides études faites en persan et en arabe, Bāḳi̊k̲h̲ānli̊ est, en 1820, nommé à Tiflis officier interprète auprès de l’État…

B’adak̲h̲s̲h̲an

(3,737 words)

Author(s): Barthold, W. | Bennigsen, A. | Carrère-d'Encausse, H.
, écrit aussi fréquemment Bad̲h̲ak̲h̲s̲h̲ān et parfois dans la langue littéraire (avec la désinence arabe du pluriel) Badak̲h̲s̲h̲ānāt, pays montagneux situé sur la rive gauche du cours supérieur de l’Āmū-Daryā ou plus exactement du Pand̲j̲, source de ce grand fleuve; le qualificatif tiré de ce substantif est Badak̲h̲s̲h̲ānī ou Badak̲h̲s̲h̲ī. J. Marquart ( Ērāns̲h̲ahr, 279) donne à ce nom la signification de «pays du Bad̲h̲ak̲h̲s̲h̲ ou Balak̲h̲s̲h̲, espèce de rubis, qui ne se rencontre, dit-on, que dans le Bad̲h̲ak̲h̲sh̲ān, sur le Kokča». Il est p…

Balkar

(733 words)

Author(s): Bennigsen, A.
, peuple musulman du Caucase central dont l’origine est l’objet d’hypothèses contradictoires. Pour les uns, les Balkar seraient des descendants des Bulg̲h̲ar refoulés vers la montagne aux XIIe-XIIIe siècles; selon d’autres, ils auraient pour ancêtres les Khazar repoussés vers le haut Terek dès le XIe siècle; pour certains enfin, les Balkar sont des Ibéro-caucasiens, voire des Finnois turcisés. Les traditions des Balkar disent que leurs ancêtres habitant autrefois les steppes du Kuban ont été repoussés par les tribus čerkesses (adi̊ghès) v…

Buk̲h̲ārli̊k

(131 words)

Author(s): Bennigsen, A.
(ou Buk̲h̲āriotes de Sibérie), petit groupe ethnique musulman (sunnite de rite ḥanafite) formé des descendants de commerçants et de caravaniers originaires du Turkistān établis en Sibérie occidentale depuis le XVIe siècle, époque où les relations commerciales entre l’Émirat de Buk̲h̲ārā et la Sibérie étaient florissantes. Les Buk̲h̲ārli̊k habitent au contact des Tatars de Sibérie [ q.v.] qu’ils ont contribué à islamiser; ils se fondent progressivement avec eux; ils vivent principalement près de Tobolʾsk, Tümen et Tara; enfin, on trouve un îlot Buk̲h…

Baraba

(763 words)

Author(s): Barthold, W. | Bennigsen, A.
, steppe de la Sibérie occidentale, située dans l’ oblastʾ de Novosibirsk de la R.S.S. Fédérative Russe, entre 54 et 57° de lat. Nord, et limitée à l’Est et à l’Ouest par les chaînes de collines qui bordent les rives de l’Irti̊sh et de l’Obʾ. Cette steppe, qui s’étend sur 117 000 km2, compte de nombreux lacs, salés pour la plupart; le plus grand est le lac Čani̊. Le sol, partiellement marécageux, comporte aussi des zones fertiles, mais c’est essentiellement une région d’élevage de bovins. Son climat est continental froid. La population (plus de 500 000 habitants en 1940) est inégalem…

Āmul

(1,562 words)

Author(s): Lockhart, L. | Streck, M. | Bennigsen, A.
, nom de deux villes: 1. Ville de la région Sud-ouest de la plaine du Māzandarān oriental; elle est située sur la rive occidentale de la rivière Harhāz, à 20 km. au Sud de la mer Caspienne, dans le district qui, selon les auteurs classiques, fut le pays des Mάρδοɩ (’Aµάρδοɩ). (Āmul pourrait être la forme en persan moderne du vieux persan (hypothétique) Amard̲h̲a.) Ibn Isfandiyār ( Taʾīk̲h̲-i Ṭabaristān, Téhéran 1941, 62 sqq.) affirme que Āmul fut fondée par Āmula, fille d’un chef daylamite et femme du roi Fīrūz de Balk̲h̲, tandis que Ḥamdullāh Mustawfī ( Nuzhat al-ḳulūb, Leyde 1915, 159) ma…

Basmačis

(45 words)

Author(s): Bennigsen, A.
(en uzbek «brigand»), nom donné par les Russes à un mouvement insurrectionnel des populations musulmanes du Turkestān contre le pouvoir soviétique qui éclata en 1918 et se prolongea jusqu’en 1930 et même au delà. (Voir Turkistān, Uzbek, Tād̲j̲īk, Türkmen, Enwer Pas̲h̲a). (A. Bennigsen)

Alpamis̲h̲

(869 words)

Author(s): Bennigsen, A. | Carrère-d'Encausse, H.
, un des plus célèbres dāstān turcs de l’Asie Centrale dont le sujet s’inspire de deux thèmes classiques: (1) «Quête de la fiancée et rivalité des prétendants»; (2) «Retour du mari le jour du remariage de sa femme» (thème du retour d’Ulysse): Le héros Özbek Alpami̊s̲h̲ de la tribu Kungrat se rend en pays Ḳalmi̊ḳ à la recherche de sa fiancée et cousine Barčin. Alpami̊s̲h̲ triomphe de ses rivaux Ḳalmi̊ḳs, épouse Barčin et la ramène dans sa tribu. La seconde partie est le récit d’une nouvelle expédition d’Alpami̊s̲h̲ au pays ḳalmiḳ pour dé…

Ingus̲h̲

(890 words)

Author(s): Bennigsen, A.
, peuple musulman appartenant au groupe central (Veynak̲h̲) de la famille linguistique ibéro-caucasienne du Caucase du Nord. Au même groupe de langues, appartiennent le čečen, le bat̲z̲bi et le kistin. Le nom d’Ingus̲h̲ provient de l’ aul Angus̲h̲, fondé au XVIIe siècle dans le piémont caucasien. Ce terme a été utilisé d’abord par les Kabard [ q.v.], puis par les Russes. Le nom indigène est « Galgay» qui est le nom d’une des plus importantes tribus ingus̲h̲es, ou« Lanzur» = «Montagnards». Les Ingus̲h̲ habitent les districts occidentaux de l’actuelle République Autonome čečen…

Čečens

(1,125 words)

Author(s): Bennigsen, A.
, nom donné par les Russes à un peuple musulman habitant les vallées des affluents Sud des fleuves Sunja et Terek dans le Caucase Central (nom indigène: Nak̲h̲čio ou Veynak̲h̲). Les Čečens appartiennent à la famille linguistique des peuples ibéro-caucasiens; leur langue forme, avec l’ingus̲h̲, le bat̲z̲bi et le kistin, un groupe spécial assez proche de celui des langues dāg̲h̲estānaises. Les Čečens sont les descendants des tribus ibérocaucasiennes autochtones refoulées et maintenues dans la haute montagne, entre la passe de Daryal et la vallée de S̲h̲aro…

Beskesek-abaza

(1,291 words)

Author(s): Bennigsen, A. | Carrère-d'Encausse, H.
(ou Bes̲h̲kesek Abaza), nom russe d’un peuple musulman du groupe Abasgo-Čerkesse ( adi̊g̲h̲e) de la famille des peuples ibéro-caucasiens, ethniquement proche des Kabards. Le peuple Abaza est divisé depuis le haut moyen âge en deux groupes qui se distinguent par leurs dialectes: le groupe Nord ou Tapanta, formé de six tribus, et le groupe Sud ou S̲h̲karawa, divisé également en six tribus. En 1926, on a recensé 13 825 Abaza, mais Lavrov estime que leur nombre réel doit être sensiblement plus important — 20 000 âmes environ à l’heure actuelle. La majeure part…

Balk̲h̲as̲h̲

(393 words)

Author(s): Barthold, W. | Bennigsen, A.
, après l’Aral [ q.v.], le plus grand lac intérieur de l’Asie Centrale (18 432 km2), dans lequel débouchent l’Ili et plusieurs fleuves moins importants. Les géographes arabes du moyen âge ont ignoré l’existence de ce lac. L’auteur anonyme des Ḥudūd al-ʿālam (372/982-983; comp. J. Marquart, Osteuropäische und ostasiatische Streifzüge, p. xxx) fait déboucher l’Ili (Īlā) dans l’Issi̊ḳ-Ḳul. De tous les écrivains musulmans, Muḥammad Ḥaydar est à notre connaissance le seul qui, vers le milieu du Xe/XVIe siècle ( Taʾrīk̲h̲-i Ras̲h̲īdī, trad. E. D. Ross, 366), décrive le lac Balk̲h…

Avares

(1,185 words)

Author(s): Carrère-d'Encausse, H. | Bennigsen, A.
(Avars, du turc ād̲h̲ari̊ avarali̊: «instable», «vagabond») peuple ibéro-caucasien, habitant la partie montagneuse de la R.S.S. autonome du Dāg̲h̲estān (bassins des fleuves Ḳoysu d’Andi, Ḳoysu Avar, Ḳara-Ḳoysu et Tlevseruk̲h̲) et la partie septentrionale de la R.S.S. d’Ād̲h̲arbayd̲j̲ān. Les Avars sont sunnites de rite s̲h̲āfiʿite. On les a estimés en 1955 à 240 000 dont 40 000 environ dans les districts de BelokanI et de Zakatall de l’Ād̲h̲arbayd̲j̲ān. Les Avars sont divisés en deux grands groupes — autrefois fédérations de tribus ( bo) — eux-mêmes subdivisés en clans ( kʿibilʿ): l…

Besermyans

(243 words)

Author(s): Bennigsen, A.
(ou Tatars de Glazov), petit groupe ethnique proche des Udmurtes (Votyaks) habitant la Russie septentrionale, dont l’origine ¶ donne lieu à des hypothèses contradictoires: pour les uns, les Besermyans sont des Finnois turcisés, pour d’autre il s’agit au contraire de descendants des anciens Bulg̲h̲ars de la Kama qui ont subi profondément l’influence linguistique et culturelle des Udmurtes. Le recensement soviétique de 1926 dénombrait 10035 Besermyans, dont 9 195 dans les districts de Balezino et de Yukamenskoie de la RSS autonome des Udmurtes, et 834 p…

Ḳāsimov

(843 words)

Author(s): Bennigsen, A.
, chef-lieu de district de la province de Ryazan (URSS) qui fut la capitale d’un k̲h̲ānat. dont les souverains portèrent le titre russe de «tsar» ou de «tsarévitch» et dont l’existence est une curiosité historique. Le k̲h̲ānat de Ḳāsimov fut fondé entre 856 et 860/ 1452-1456 par Ḳāsi̊m, fils du k̲h̲ān Uluğ Muḥammad de Ḳāzān, chassé de son ulus par son frère Maḥmūdek en 850/1446. Ḳāsi̊m s’enfuit à Moscou et entra au service du grand-prince Vasili II qui lui concéda la ¶ petite ville de Gorodets (ou Gorodok Mes̲h̲čerskiy), laquelle reçut plus tard, en son honneur, le nom de Ḳā…

Emreli

(184 words)

Author(s): Bennigsen, A.
(ʿEmrālī, Īmrʿalī ou Īmrālī), tribu turkmène sémi-sédentaire, installée depuis le XVIe siècle au Ḵh̲urāsān. dans la région de Gürgen. Repoussée à la fin du XVIIIe siècle par les Tekkes (Tekins), la tribu émigra vers le Nord et vint s’installer en deux vagues successives dans le Ḵh̲wārizm (région de Hud̲j̲aylī sur le canal Amān Ḳūlī), la première en 1803-4 et la seconde en 1827, où ils se soumirent aux Ḵh̲āns de Ḵh̲iva. En 1873 (I. Ibragimov, Nekotori̊e zametki o Ḵh̲ivinskik̲h̲ Turkmenak̲h̲ i Kirghizak̲h̲, dans Voenni̊y Sbornik, LXXXXVIII (1874), n° 9, 133-63), ils comptaient pr…

Balūč

(173 words)

Author(s): Bennigsen, A.
(Balōč) de l’URSS, éléments qui ont émigré du Khurāsān à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, et dont l’émigration s’est poursuivie après 1918. Ils sont parfois confondus — à tort — avec les Tsiganes d’Asie centrale [voir Lūli]. En 1926, on a recensé 936 Balōč; ce chiffre sous-estime leur importance exacte, un certain nombre d’entre eux ayant été recensés avec les Turkmènes, d’autres avec les Čingānes; à l’inverse, l’estimation faite par ¶ Grande ( Spissok narodnostej SSSR, dans Revolütsija i Natsional’nosti, n° 4 de 1936, 74-85) qui en dénombrait 10 000 en 1933, est exces…

Dāg̲h̲istān

(4,666 words)

Author(s): Barthold, W. | Bennigsen, A.
(Dāg̲h̲estān, «pays des montagnes»; ce nom constitue un phénomène linguistique original, puisqu’il se compose du mot turc dāg̲h̲, montagne, et de la terminaison qui, dans la langue persane, caractérise les noms de pays; c’est au Xe/XVIe s. qu’il apparaît, semble-t-il, pour la première fois), République Autonome de la R.S.F.S.R., d’une superficie de 50300 km2 avec une ¶ population de 958 000 habitants (1956); elle se compose de deux parties bien distinctes: la chaîne caucasienne et les steppes précaspiennes, et est bornée au Nord par le Terek et la Ku…