Search

Your search for 'dc_creator:( "Poujol, Catherine" ) OR dc_contributor:( "Poujol, Catherine" )' returned 5 results. Modify search

Did you mean: dc_creator:( "poujol, catherine" ) OR dc_contributor:( "poujol, catherine" )

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Toḳmaḳ

(662 words)

Author(s): Poujol, Catherine
Petite ville du Kirghizstan dans la vallée du Tchou à 60 km à l’est de Bichkek [voir Pis̲h̲pek], sur la rive gauche du, Tchou/Ču [ q.v.] à près de la chaîne de l’Ala Tau. Toḳmaḳ est située près de l’ancien site de Suyāb (Su Yek dans les sources chinoises) où les tribus turciques du kag̲h̲anat turc occidental (603-704) installaient leur résidence d’hiver (notamment le clan du Kag̲h̲an) et menaient un intense commerce avec les Chinois. Ceux ci la détruisirent en 748 dans leur avancée vers la confrontation finale avec les armées arabes (bataille du Talas [voir Ṭaraz] de 133/751 et victoire du…

Tarančis

(1,496 words)

Author(s): Poujol, Catherine
, Tarantchis, Peuple turcique musulman originaire de l’oasis de Kās̲h̲g̲h̲ar au Sud du Xinjiang où demeurera une partie de sa souche initiale, les Tarančis (Tarantchis), ont été déplacés en même temps que les Dungans (T’ungkan/Hui) vers la vallée moyenne de l’Ili au Nord-ouest du Turkestan chinois où ils devaient mettre en valeur cette zone fertile en remplacement des Dzoungares (appelés également Kalmouks) qui la peuplaient jusqu’à leur massacre en 1758 par le pouvoir Qing (Barthold, EI 1, s.v.). On parle de six mille familles installées avant 1834, dont 4 100 sur la r…

Si̊r Daryā

(2,136 words)

Author(s): Barthold, W. | Bosworth, C. E. | Poujol, Catherine
, forme courante Syr Darya, le plus grand fleuve d’Asie Centrale. L’élément turc sir est pratiquement inconnu jusqu’au Xe/XVIe siècle. Au siècle suivant, le prince et historien de Ḵh̲īwa Abū l-G̲h̲āzī Bahādur Ḵh̲ān [ q.v.] appelle la mer d’Aral [ q.v.] «mer de Sir» (Si̊r Teñizi). 1. Aux époques ancienne et médiévale. Le Si̊r Daryā, entre ses origines sur les versants Nord-ouest des monts Tien Chan et son débouché dans la mer d’Aral, traverse les actuelles républiques de Kirghizie, d’Uzbekistan, du Tadjikistan et du Kazakhstan. Il est formé par la réunion dans sa partie orientale ¶ de la v…

Turkistān

(3,060 words)

Author(s): Barthold, W. | Bosworth, C. E. | Poujol, Catherine
, Turkestan, mot persan signifiant «territoire des Turcs». 1. Pour désigner les terres d’Asie Centrale situées au nord de la Perse moderne et de l’Afg̲h̲ānistān. Cela correspond plus ou moins à l’ancienne Transoxiane ou Mā warāʾ al-Nahr [ q.v.] et aux territoires steppiques s’étendant vers le Nord, bien qu’à partir de l’époque mongole (depuis le XIIIe siècle), ceux-ci furent souvent désignés comme Mog̲h̲olistān [ q.v.]. Pour les Persans, naturellement, seule comptait la frontière sud du territoire des Turcs, la frontière face à l’Īrān, et son tracé variait s…

Tas̲h̲kent

(3,675 words)

Author(s): W. Barthold-[C. E. Bosworth] | Poujol, Catherine
, orthographe plus couramment retenue en français: Tachkent; écrit habituellement dans les manuscrits arabes et en persans Tās̲h̲kand, Tās̲h̲kand, grande ville d’Asie Centrale, dans l’oasis de Čirčik, arrosée par l’un des affluents de droite du Si̊r Daryā [ q.v.], ou Yaxartes. Actuellement, depuis l’éclatement de l’URSS, intégrée à la République d’Ouzbékistan (lat. 41° 16΄ N., long 69° 13΄ E.). 1. Histoire jusqu’en 1865. Nous ne savons rien sur l’origine de la civilisation des bords du Čirčik. D’après les sources grecques et ¶ romaines, il n’y avait de l’autre côté du Yaxart…