Search

Your search for 'dc_creator:( "Wixman, R." ) OR dc_contributor:( "Wixman, R." )' returned 17 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Rutul

(797 words)

Author(s): Wixman, R.
, population du Dāg̲h̲istān, dans le Caucase oriental. Jusqu’à la période soviétique, les Rutuls ne s’appliquaient aucune désignation ethnique commune, mais se définissaient par village ( aul) ou comme membres du Rutul Magal. Le Rutul Magal était l’une des nombreuses associations autonomes, ou fédérations de clans existant au Dāg̲h̲istān avant la période soviétique. Il s’agit d’un des rares cas où tous les membres d’un groupe ethnique donné appartenait à la même association autonome. Outre les Rutuls, qui dominaient cette asso…

Ḳarapapak̲h̲

(319 words)

Author(s): Barthold, W. | Wixman, R.
(du turc «chapeau noir») peuple turc dont la langue appartient à la catégorie de l’og̲h̲uz occidental et ne diffère guère de l’azéri et du turc. En URSS, elle est souvent considérée comme étant de l’azéri et, en Turquie même, elle n’est plus parlée, ayant été remplacée par le turc. En 1828, les Ḳarapapak̲h̲ émigrèrent de la région qui longe le Debeda ou Borcala en Arménie septentrionale (près de la frontière de la Géorgie) pour se rendre les uns dans la région de Kars, les autres dans celle de Sulduz, en Perse, au Sud du lac Rezayeh. Dans le d…

Lezg̲h̲

(979 words)

Author(s): Wixman, R.
, peuple musulman du Caucase (sg. Lezg̲h̲i, pl. Lezg̲h̲iar; russe: Lezgintsi̊, Kyurintsi̊; autres désignations: Lezg, Lezgin, Kürin). Sa langue appartient, avec l’agul, le rutul, le tsak̲h̲ur. le tabasaran, le buduk̲h̲, le k̲h̲inalug, le ḳri̊z, le dz̲h̲ek, le k̲h̲aput et l’udi, au groupe samurien de la famille Nord-caucasienne (čečeno-lezgien); elle comprend trois dialectes étroitement apparentés qui ont tous été fortement influencés par le turc azéri: le kürin (günei) et l’ak̲h̲ti̊ parlés dans …

K̲h̲ems̲h̲in

(198 words)

Author(s): Barthold, W. | Wixman, R.
(également: Ḵh̲ems̲h̲ili), petit groupe d’Arméniens musulmans (sunnites) qui se convertirent au début du XVIIIe siècle. Leur dialecte (comme ceux d’Erzurum, de Cilicie et d’Istanbul) fait partie du groupe des dialectes orientaux de la langue arménienne. L’économie traditionnelle des Ḵh̲ems̲h̲in est fondée sur l’élevage des moutons et des chèvres et sur les activités qui en découlent. En Turquie, ils résident en groupes compacts sur les rives du Firtini et du Karadere (Bas̲h̲ Ḵh̲ems̲h̲in) ainsi que dans la région montagneuse proche de Hope (Ḵh̲ems̲h̲…

K̲h̲inalug

(174 words)

Author(s): Wixman, R.
(dans leur propre langue: Kättitturdur; en russe: Ḵh̲inalug [de l’ aul k̲h̲inalug]), petit groupe ethnique dont la langue forme une branche indépendante du groupe linguistique ibérocaucasien du Nord-est. D’après le recensement soviétique de 1926, il y avait, du point de vue ethnique, 105 Ḵh̲inalugs et, du point de vue linguistique, 1540; ce sont des Musulmans sunnites de l’école s̲h̲āfiʿite. Ils habitent l’ aul k̲h̲inalug situé sur le bras droit supérieur du Kudyal-čay, dans la région du mont S̲h̲ak̲h̲dag̲h̲. district de Konak̲h̲kend (R.S.S. de l’Ād̲h̲arba…

Ḳubači

(303 words)

Author(s): Wixman, R.
, peuple du Caucase oriental qui se désigne lui-même sous le nom d’Urbug̲h̲ (russe Kubačintsi̊; arabe et persan Zirihgārān); il habite l’ aul de Ḳubači, dans le rayon de Dak̲h̲adaev, au Dāg̲h̲istān. Ce peuple caucasien parle une langue appartenant, avec le ḳaytaḳ et le dargin, au groupe dargino-lak (lak-dargwa) de la famille ibéro-caucasienne. Le ḳubači passe aujourd’hui pour un dialecte du dargin, et le peuple qui le parle est considéré, en Union soviétique, comme une subdivision des Dargins plutôt que comme un groupe et…

Ḳaytaḳ

(766 words)

Author(s): Wixman, R.
(dans leur propre langue: Kaydaḳlan, pi. Kaydaḳ; en russe, Ḵh̲aydaki, Kaytagi, Kaytaki, Karakaytaki; autres désignations: Ḵh̲aytaḳ, Ḳay-tak̲h̲, Ḳara-Ḳaytak̲h̲) petit groupe d’habitants du Dāg̲h̲istān dont la langue forme avec celle des groupes Ḳubači [ q.v.] et Dargin [ q.v.] la division dargin du groupe dargino-laḳ des langues ibéro-caucasiennes. D’après le recensement de 1926, il y avait, du point de vue ethnique, 14430 Ḳaytaḳs et 14469 personnes déclarant que le ḳaytaḳ était leur langue maternelle; il y en avait 14470 en 1930 selon l’estimation de Grande. Ils habitent dix auls

Ḳarata

(650 words)

Author(s): Wixman, R.
, population dont la langue forme, avec l’andi, l’ak̲h̲yak̲h̲, le bagulal, le botlik̲h̲, le čamalal, le godoberi et le tindi [ q.vv.], la division andi du groupe avar-andi-dido des langues ibéro-caucasiennes; elle se désigne elle-même sous le nom de Kirtle, pl. Kirtlei; russe: Karatai, Karatin (tsi), Kirdli; avar: Ḳalalal; autres: Kirdi-Ḳalal. Selon une estimation faite en 1886 ( Dagestanskay̲a̲ Oblast’), il y avait, à cette époque, 7217 Karata; en 1926, ils étaient 5305 et en 1933, 7 000 d’après l’estimation de Grande. Les Ḳarata peuplent la partie sep…

Kwanadi

(249 words)

Author(s): Wixman, R.
, groupe qui se désigne lui-même sous le nom de Kwantl hekua ou Bagolal (en russe Bagulali̊, mais Kvanadinskiy yazi̊k pour la langue, qui forme, avec l’andi, l’ak̲h̲wak̲h̲, le botlik̲h̲, le čamalal, le godoberi, le ḳarata et le tindi, la division andi de l’ensemble avar-andi-dido des langues ibéro-caucasiennes). Sa population, qui comptait, d’après le recensement soviétique de 1926, 3 054 âmes, habite les auls de Ḵh̲us̲h̲tada, Kwanada (région de Tsumada), Gimerso, Tisi, Tlibis̲h̲o (région d’Ak̲h̲wak̲h̲) au Sud du coude du Ḳoysu andi dans la RSSA du Dāg̲h̲is…

K̲h̲aput

(210 words)

Author(s): Wixman, R.
(en russe: Ḵh̲aputt̲s̲i̊, Gaputlint̲s̲i̊, Ḵh̲aputlint̲s̲i̊ (de l’ aul k̲h̲aput); autre désignation: Ḵh̲aputli). petit groupe et̲h̲nique du Caucase, dont la langue forme, avec le ḳri̊z [ q.v.] et le dzhek, la subdivision dzhek du groupe samurien (lesghien, agul, rutul, t̲s̲ak̲h̲ur, tabasaran, buduk̲h̲, dzhek) de la famille des langues ibéro-caucasiennes du Nord-Est. D’après le recensement soviétique, il y avait, en 1926,12 Ḵh̲aputs du point de vue et̲h̲nique et 4284 du point de vue linguistique, y compris ceux qui parlaient les dialectes dzhek …

K̲h̲vars̲h̲ī

(314 words)

Author(s): Wixman, R.
(d’après eux-mêmes: Kedaes hikwa,Ḵh̲uani, Ḵh̲vars̲h̲al: en russe: Ḵh̲vars̲h̲intsi̊), groupe ethnique du Caucase dont la langue forme, avec le bez̲h̲eta, le dido, le ginuk̲h̲ et le k̲h̲unzal [ q.vv.], la division dido du groupe avare-andi-dido des langues ibéro-caucasiennes du Nord-est. D’après le recensement soviétique de 1926, il y avait, du point de vue ethnique, 1019 Ḵh̲vars̲h̲is. dont 1018 indiquaient que le k̲h̲vars̲h̲i était leur langue maternelle. Us habitaient précédemment cinq auls (réunissant Ḵh̲vars̲h̲is et Ink̲h̲oraris) sur le cours supérieur de l’Ori…

Ḳri̊z

(217 words)

Author(s): Wixman, R.
(en russe Kri̊zi̊ [de l’ aul ḳri̊z]), petit groupe ethnique du Caucase dont la langue forme, avec le k̲h̲aput et le d̲z̲hek, la subdivision d̲z̲hek du groupe samurien (lezghien, agul, rutul, t̲s̲ak̲h̲ur. tabasaran, buduk̲h̲. d̲z̲hek) de la famille des langues ibéro-caucasiennes du Nord-est. D’après le recensement soviétique de 1926, il y avait, du point de vue ethnique, 5 Ḳri̊z et, du point de vue linguistique, 4348 (y compris les individus parlant les dialectes d̲z̲h̲ek et k̲h̲aput); selon une estimation de 1954, il y avait quelques centaines de Ḳri̊z vivant dans un seul aul ḳri̊z sit…

Ḳapuča

(247 words)

Author(s): Wixman, R.
, groupe qui se désigne lui-même sous le nom de Ḳapučya suko ou Bez̲h̲tlas suko (en russe: Kapučini̊ ou Bez̲h̲itini̊) et parle une langue formant, avec le dido, le ginuk̲h̲, le k̲h̲unzal et le k̲h̲vars̲h̲i [ q.vv.], la division dido de l’ensemble avar-andi-dido des langues ibéro-caucasiennes du Nord-est. Selon le recensement soviétique de 1926, ce groupe comptait 1 448 personnes. Les Ḳapuča habitent les auls de Bez̲h̲iti, Ḵh̲očark̲h̲ota et Tly̲a̲dal dans le bassin supérieur du Koysu avar (district de Tly̲a̲rata) dans la RSSA du Dāg̲h̲istān. Vivant dans des v…

Ḳaraḳalpaḳ

(686 words)

Author(s): Barthold, W. | Wixman, R.
(du turc «chapeau noir»), peuple turc d’Asie centrale. Dans les annales russes, un peuple de ce nom (Černi̊ye Klobut̲s̲i) est mentionné dès le XIIe siècle, mais on ne peut affirmer catégoriquement que ces «Chapeaux Noirs» soient identiques aux Ḳaraḳalpaḳ actuels. Ce n’est qu’à la fin du XVIIe siècle qu’on trouve mention des Ḳaraḳalpaḳ en Asie centrale. D’après la relation d’ambassade de Skibin et Tros̲h̲in (1694), ils habitaient alors sur le Si̊r Daryā, à dix jours de marche en aval de la ville de Turkestān. Ils y sont encore mentionnés au ¶ XVIIIe siècle en tant que voisins du pays des k̲h̲ān…

Kürin

(50 words)

Author(s): Wixman, R.
, appellation utilisée par les Ottomans au XVIe siècle et par les Russes aux XVIIIe et XIXe pour désigner les Lezghiens [voir Lezg̲h̲in]. Kürin (russe: Kürinskiy yazi̊k) est également l’ancien nom de la langue des Lezg̲h̲iens et apparaît comme tel dans le recensement soviétique de 1926. (R. Wixman)

K̲h̲unzal

(302 words)

Author(s): Wixman, R.
(dans leur propre langue: Ḵh̲unzami; en russe: Ḵh̲unzali̊, Gun(d)zali̊, Gunzebi, Gunzibtsi̊, Enzebi, Nak̲h̲ad; autres désignations: Ḵh̲unzeb, Gunzeb) groupe ethnique du Caucase dont la langue forme, avec le bez̲h̲eta, le dido, le ginuk̲h̲ et le k̲h̲vars̲h̲i [ q.vv.], la division dido du groupe avare-andi-dido des langues ibéro-caucasiennes du Nord-Est. D’après le recensement soviétique, il y avait en 1926, du point de vue ethnique, 106 Ḵh̲unzals et 129 individus déclarant que le k̲h̲unzal était leur langue maternelle; ils étaient 616 en 1933 …

Laḳ

(1,099 words)

Author(s): Wixman, R.
, peuple musulman du Caucase (qui se désigne lui-même ainsi ou sous la forme Laḳuču; variantes russes: Lak(tsi), Kazikumuk̲h̲(tsi): avare: Tumaw, pi. Tumal; lezg: Yak̲h̲ols̲h̲u; dargin: Vuluguni, Vulečuni; autre désignation: Ḳaziḳumuk̲h̲, de l’arabe g̲h̲āzī «combattant pour la foi» et Ḳumuk̲h̲, centre politique, économique et culturel du territoire des Laḳ [voir Ḳumuḳ]). Leur langue appartient, avec le dargin, le ḳaytaḳ et le ḳubačI [ q.vv.] au groupe dargino-laḳ (Laḳ-Dargwa) de la famille de langues caucasiennes du Nord-est. Elle comporte 5 dialectes: l’as…