Search

Your search for 'dc_creator:( "P. M. Holt" ) OR dc_contributor:( "P. M. Holt" )' returned 2 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ḏj̲arīda

(16,265 words)

Author(s): B. Lewis et Ch. Pellat | Réd. | P. M. Holt | Réd | Ph. K. Hitti | Et al.
, littéralement «feuille», terme dont l’adoption est attribuée à Fāris al-S̲h̲idyāḳ [ q.v.], et qui est devenu usuel en arabe moderne pour désigner un journal. Son synonyme, ṣaḥīfa, est moins employé au sing., mais le pluriel ṣuḥuf est plus fréquent que d̲j̲arāʾid. Dès le XVIIIe s., les Ottomans manifestèrent quelque intérêt pour la presse européenne, et il semble bien que des extraits de journaux d’Europe aient été traduits pour l’information du dīwān (dépêche prussienne de Constantinople (1780), citée par J. W. Zinkeisen, Gesch. des osm. Reiches, VI, Gotha 1859, 290-1); cet em…

banū l-Kanz

(315 words)

Author(s): P. M. Holt
(Awlād al-Kanz), clan qui tire son origine des membres de la tribu des Rabīʿa qui émigrèrent, au IIIe/IXe siècle, dans la région d’Aswān où ils se marièrent avec des Bed̲j̲a [ q.v.] et qui finirent par prendre possession des mines d’or d’al-ʿAllāḳī [ q.v.]. L’éponyme de ce clan, qui se nommait Abu l-Makārim Hibat Allāh, reçut, en 397/1007, du calife fāṭimide al-Ḥākim [ q.v.] le titre honorifique de Kanz al-dawla pour les services rendus en capturant le rebelle Abū Rakwa, et ses successeurs continuèrent à porter ce titre. Comme ils étaient les gardiens des f…