Search

Your search for 'dc_creator:( "Savory, R.M." ) OR dc_contributor:( "Savory, R.M." )' returned 79 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

ʿAbbās I

(1,331 words)

Author(s): Savory, R.M.
, styled the Great, king of Persia of the Ṣafawī dynasty, second son and successor of Muḥammad Ḵh̲udābanda, was born on 1 Ramaḍān 978/27 January 1571, and died in Māzandarān on 24 Ḏj̲umāḍā I 1038/19 January 1629, after a reign of 42 solar (43 lunar) years. In 980/1572-3 he remained at Harāt when his father moved to S̲h̲īrāz. In 984/1576-7 Ismāʿīl II put to death the lala (tutor) of ʿAbbās, and appointed ʿAlī Ḳulī Ḵh̲ān S̲h̲āmlū governor of Harāt with orders to execute ʿAbbās himself. ʿAlī Ḳulī procrastinated, and, when the death of Ismāʿī…

Ḏj̲angalī

(595 words)

Author(s): Savory, R.M.
, the name of a nationalist and reformist movement in Persia which came into being in 1915 in the forests ( d̲j̲angal ) of Gīlān under the leadership of Mīrzā Kūčik K̲h̲ān, Iḥsān Allāh K̲h̲ān and a number of other liberals ( āzādik̲h̲wāhān ) and constitutionalists ( mud̲j̲āhidīn ). The D̲j̲angalīs (in Persian: d̲j̲angaliyān or aḥrār-i d̲j̲angal ), whose slogans were freedom from foreign influence and the independence of Irān under the banner of Islam, set up a revolutionary committee called Ittiḥād-i Islām , published a newspaper entitled D̲j̲angal . and engage…

Asīr

(127 words)

Author(s): Savory, R.M.
, the tak̲h̲alluṣ of Mīrzā Ḏj̲alāl al-Dīn Muḥammad b. Mīrzā Muʾmin, Persian poet and pupil of Faṣīḥī Harawī. Born at Iṣfahān: probable date of death 1049/1639-40, though some sources give later dates. Unlike many of his contemporaries, he did not migrate to the Mug̲h̲al court, but became a boon companion and close relative (according to one account the son-in-law) of S̲h̲āh ʿAbbās I. He composed most of his poetry under the influence of alcohol, from an excess of which he died. His dīwān , comprising ḳaṣīdas , mat̲h̲nawīs , tard̲j̲ʿ-bands and g̲h̲azals , was lithographed at Lucknow in 1880. (…

Iʿtimād al-Dawla

(142 words)

Author(s): Savory, R.M.
, literally: “trusty support of the state”, a title of Persian wazīrs during the Ṣafawid period and subsequently. The title iʿtimād al-dawla does not occur during the reign of Ismaʿīl I (907-30/1501-24), and first appears towards the end of the reign of Ṭahmāsp I, ca. 976/1568-9 (see Tārīk̲h̲-i Īlčī-yi Niẓāms̲h̲āh , B. M. Ms. Add. 23,513, fol. 480a). The introduction of this title reflected the growing importance of the bureaucracy in an increasingly centralized administration, and marked a significant increase in the power of the wazīr at the expense of the wakīl [ q.v.]. Under the Ḳād…

Asad Allāh Iṣfahānī

(109 words)

Author(s): Savory, R.M.
, celebrated Persian sword-maker ( s̲h̲ams̲h̲īrsāz ) of the time of S̲h̲āh ʿAbbās I. It is said that the Ottoman Sultan presented a helmet to S̲h̲āh ʿAbbās, and offered a sum of money to anyone who could cleave the helmet in two with a sword. Asad made a sword with which he achieved this feat, and, as a reward, S̲h̲āh ʿAbbās remitted the tax of the sword-makers, who continued to obtain exemption until Ḳād̲j̲ār times (see A. K. S. Lambton, Islamic Society in Persia , London 1954, 25). For a description of Asad Allāh’s work, see Survey of Persian Art , iii, 2575. (R.M. Savory)

Kilāt (Kalāt)-i Nādirī

(307 words)

Author(s): Savory, R. M.
, le fort le plus célèbre d’Asie centrale, situé à 110km. environ au Nord de Mas̲h̲had, près de la frontière iranosoviétique, sur un éperon des montagnes du Ḳarād̲j̲adāg̲h̲: il s’agit d’une vallée élevée (ait. 750 à 900 mètres), longue d’une trentaine de km. et orientée d’Ouest en Est, avec, au Nord et au Sud, des parois rocheuses pratiquement impossibles à escalader qui en font une véritable forteresse naturelle; la hauteur du rempart Sud est de 210 à 240 mètres et le rempart Nord est encore pl…

Iʿtimād al-Dawla

(146 words)

Author(s): Savory, R.M.
, littéralement «soutien fidèle de l’État», titre des wazīrs persans durant et après l’époque şafawide. On ne rencontre pas le titre d’ iʿtimād al-dawla au cours du règne d’Ismāʿīl Ier (907-30/1501-24); il n’apparaît pour la première fois que vers la fin de celui de Ṭahmāsp Ier, vers 976/1568-9 (voir Tārik̲h̲-i Īlcī-yi Niẓāms̲h̲āh, ms. B. M. Add. 23.513, fol. 480 a). L’adoption de ce titre reflète l’importance grandissante de la bureaucratie dans une administration de plus en plus centralisée; elle indique de plus un accroissement marqué de la puissance du wazīr aux dépens du wakīl [ q.v.…

As̲h̲raf

(598 words)

Author(s): Savory, R.M.
, ville de la province persane du Māzandarān, et capitale d’un district ( bulūk) du même nom, située à 36° 41’55" de lat. N. et à 53° 32’ 30" de long. E., à 8 km. de la côte de la mer Caspienne, à 56 km. à l’E. de Sārī, à 69 km. à l’O. d’Astarābād sur la route entre ces deux villes. La ville s’étend au pied des contreforts boisés de la haute chaîne de l’Alburz, et jouit d’une vue étendue vers le Nord sur la baie d’Astarābād. Bien que les environs d’As̲h̲raf soient fertiles et produisent du coton de belle qua…

Ṣadr al-Dīn Ardabīlī

(322 words)

Author(s): Savory, R. M.
(S̲h̲ayk̲h̲ Ṣadr al-milla wa-l-dīn Mūsā), second fils de Ṣafī al-dīn Ardabīlī [ q.v.], né le 1 s̲h̲awwāl 704/26 avril 1305 (S̲h̲ayk̲h̲ Ḥusayn b. Abdāl Zāhidī, Silsilat al-nasab-i Ṣafawiyya, Iranschähr Publications n° 6, Berlin 1924-5, 39). Désigné par son père comme successeur et adjoint ( k̲h̲alifa wa-nāʾib-munāb), Ṣadr al-dīn assuma la direction de l’ordre ṣafawide en 733/1334. Il agrandit le complexe du mausolée ṣafawide à Ardabīl, ajoutant des salles pour la méditation privée ( k̲h̲alwat-k̲h̲āna), une résidence pour les lecteurs du Ḳurʾān ( dār al-ḥuffāẓ) et une salle ( čīnī-k̲…

K̲h̲urramābād

(264 words)

Author(s): Savory, R. M.
, chef-lieu du s̲h̲ahristān de même nom dans la province iranienne (33°29′ N., 48°21′ E.) du Luristān ( ustān 6),à une altitude de 1545 mètres; en 1966, le s̲h̲ahristān comptait 259 000 âmes. C’est au VIIIe/XIVe siècle qu’il est question pour la première fois de cette ville sous son nom actuel; Ḥamd Allāh Mustawfī ( Nuzha, 74) dit en effet: «c’était une belle ville mais elle est maintenant en ruine». De fait, au Sud-est de la ville, le long des rives du Ḵh̲urramābād. ainsi qu’au Sud-ouest, il existe des vestiges remontant à l’époque où la localité ap…

K̲h̲urrams̲h̲ahr

(609 words)

Author(s): Savory, R. M.
, principale ville (30° 25’N., 48°09’E.; 88 536 habitants en 1966), du s̲h̲ahristān de même nom (156 281 habitants en 1966), dans la province iranienne du Ḵh̲ūzistān ( ustān 6); située à huit mètres seulement au-dessus du niveau de la mer, elle possède un climat chaud et humide avec des températures atteignant un maximum de 58° centigrades en été et un minimum de 8° en hiver. La ville actuelle a succédé à un certain nombre de peuplements qui, depuis les temps les plus reculés, ont occupé l’ensemble du territoire de quelques kilomètres de large placé entre les …

Asad Allāh Iṣfahānī

(102 words)

Author(s): Savory, R.M.
, célèbre fabricant d’épées ( s̲h̲ams̲h̲īrsāz) persan de l’époque de S̲h̲āh ʿAbbās Ier. On dit que le sultan ottoman présenta un casque à S̲h̲āh ʿAbbās et offrit une somme d’argent à celui qui pourrait fendre le casque en deux avec une épée. Asad en fabriqua une avec laquelle il réussit cet exploit et, en récompense, S̲h̲āh ʿAbbās exempta de taxes les fabricants d’épées, qui bénéficièrent de cette faveur jusqu’à l’époque ḳād̲j̲āre ¶ (voir A. K. S. Lambton, Islande Society in Persia, Londres 1954, 25). Pour une description de l’œuvre d’Asad Allāh, voir Survey of Persian Art, III, 2575. (R.M. …

K̲h̲ūzistān

(1,804 words)

Author(s): Savory, R. M.
, le pays des Hūz/Ḥūz/Ḵh̲uz (Hūssi/Kussi) des Оὒξιοι/Uxii de Strabon et de Pline, province de Perse correspondant plus ou moins à l’Elam antique et à la Susiane classique; les noms de ses chefs-lieux actuel, Ahwāz [ q.v.], et ancien, Suse [ q.v.], ainsi que de la ville de Ḥawīza [ q.v.] gardent tous la trace de celui de ses habitants à l’époque élamite. La province, située entre les montagnes du Zagros et la mer, est essentiellement constituée par des dépôts d’alluvions en éventail formés par le Kark̲h̲a [ q.v.] et le Kārūn [ q.v.]; près du golfe Persique, des plages de vase partielleme…

Ḳāsim-i Anwār

(891 words)

Author(s): Savory, R. M.
, laḳab de Muʿīn al-dīn ʿAlī Ḥusaynī Sarābī Tabrīzī, mystique, poète et important dāʿī ṣafawide. Né en 757/1356 dans le quartier de Sarāb à Tabrīz en Ād̲h̲arbayd̲j̲ān, Muʿīn al-dīn ʿAlī devint, très jeune, le disciple ( murīd) du s̲h̲ayk̲h̲ de la ṭarīḳa ṣafawide, Ṣadr al-dīn Mūsā [ q.v.], qui lui conféra le laḳab de Ḳāsim-i Anwār (distributeur des lumières) à cause d’une vision que ce disciple avait eue. Muʿīn al-dīn s’était vu lui-même dans le masd̲j̲id-i d̲j̲āmiʿ d’Ardabīl tenant un grand cierge auquel les membres de la communauté allumaient le…

K̲h̲ōī

(363 words)

Author(s): Savory, R. M.
, ville d’Iran située dans le s̲h̲ahristān du même nom de l’ ustān d’Ād̲h̲arbayd̲j̲ān occidental; le district kurde de Ḳuṭūr est inclus dans ce s̲h̲ahristān. La ville (45° 02´ E., 38° 32´ N.; altitude 1040 m.; population en 1951: 49 000 âmes) est située dans une plaine du nom de Ḵh̲ōī Čukuri (dépression de Ḵh̲ōī) parce qu’elle est entourée de montagnes (la chaîne des Harāwīl, le long de la frontière turque, au Nord-ouest, a une altitude moyenne de plus de 3 600 m.). Ces hauteurs la protègent des vents froids de l’hiver…

Bast

(619 words)

Author(s): Savory, R. M.
(persan), «sanctuaire, asile», terme appliqué à certains endroits qui étaient considérés comme offrant un sanctuaire inviolable à n’importe quel malfaiteur, quelque grave que fût son crime; une fois sous la protection du bast, le malfaiteur pouvait négocier avec ses poursuivants et fixer la rançon qui serait le prix de son immunité au moment de quitter le bast. En Perse, cette idée de bast était liée en particulier: — I. aux mosquées et autres bâtiments sacrés, surtout les tombes de saints (en 806/1404 par exemple, Tīmūr reconnut le tombeau ( mazār ) du s̲h̲ayk̲h̲ Ṣafī al-dīn, fonda…

Muḥammad Riḍā (Riza) S̲h̲āh Pahlawī

(6,340 words)

Author(s): Savory, R.M.
, fils de Riḍā Ḵh̲ān [ q.v.] et Tād̲j̲ al-mulūk, fille de Tīmūr Ḵh̲ān mīr-pand̲j̲ («général de brigade»), né le 26 octobre 1919 (avant sa sœur jumelle, As̲h̲raf, venue au monde le même jour), mort au Caire le 27 juillet 1980, fut le second et dernier s̲h̲āh de la dynastie iranienne des Pahlawis [ q.v.]. Lors du couronnement de son père, le 25 avril 1926, il fut officiellement proclamé prince héritier. Après des études primaires effectuées dans une école que son père avait créée pour les fils de fonctionnaires et d’officiers, il fut confié en 1931 à…

Ḳi̊zi̊l-bās̲h̲

(2,665 words)

Author(s): Savory, R. M.
(turc «tête rouge»), terme employé tant dans un sens général que spécifique, mais appliqué le plus souvent à diverses sectes s̲h̲īʿites extrémistes [voir G̲h̲uāt] qui ont fleuri en Anatolie et au Kurdistān à partir de la fin du VIIe/ XIIIe siècle, notamment à des groupes tels que les Alevis ( ʿalawī; voir A. S. Tritton, Islam: belief and practices, Londres 1951, 83). Les ‘Alawis étaient étroitement liés aux Nuçayris [ q.v.] de la Syrie du Nord et de Cilicie, et les tahtacis ( tak̲h̲tadj̲is [ q.v.]), pour ne pas être poursuivis comme schismatiques par le gouvernement ottoman, obt…

Īs̲h̲īk-āḳāsī

(282 words)

Author(s): Savory, R. M.
«huissier», terme de l’administration çafawide. Les īs̲h̲īk-āḳāsīs étaient des fonctionnaires mineurs de la cour qui étaient employés dans deux branches différentes du système administratif, le dīwān [ q.v.] et le ḥaram [ q.v.]. Les fonctionnaires qui dirigeaient ces deux sections étaient respectivement l’ īs̲h̲īk-āḳāsī-bas̲h̲ī -yi dīwān-i aʿlā et l’ īs̲h̲īk-āḳāsī-bās̲h̲ī -yi ḥaram ; tous deux avaient sous leurs ordres d’autres fonctionnaires que les īsḥīk-aḳāsīs. Il y avait une grande différence dans le statut et les pouvoirs de ces deux fonctionnaires : 1. Īs̲h̲īk-āḳāsī-bās…

Asīr

(134 words)

Author(s): Savory, R.M.
, tak̲h̲alluṣ de Mīrzā Ḏj̲alāl al-dīn Muḥammad b. Mīrzā Muʾmin, poète persan et élève de Faṣīḥī Harawī. Né à Iṣfahān, il mourut probablement en 1049/1639-40, bien que quelques sources donnent des dates postérieures. Contrairement à nombre de ses contemporains, il ne se rendit pas à la cour mug̲h̲ale, mais devint un joyeux compagnon et un proche parent (d’après un récit, le gendre) de S̲h̲āh ʿAbbās Ier. Il composa la majeure partie de sa poésie sous l’influence de l’alcool, dont l’abus provoqua sa mort. Son dīwān, qui comprend des ḳaṣīdas, des mat̲h̲nawīs, des tard̲j̲īʿ- bands et des g̲h̲az…
▲   Back to top   ▲