Encyclopédie de l’Islam

Search

Your search for 'education' returned 16 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Menemenli-zāde Meḥmed Ṭāhir

(260 words)

Author(s): İz, Fahīr
, poète turc mineur (1862-1902) de la période de la T̲h̲erwet-i Fünūn [ q.v.]. Né à Adana dans une famille notable, il était le fils de Hās̲h̲im Ḥabīb, directeur du département télégraphique du grand-vizirat. Il fit ses études à Istanbul et sortit diplômé de l’École des Sciences Politiques en 1883. Après avoir occupé les fonctions de directeur de l’Education à Adana, Izmir et Salonique, où il enseigna aussi la littérature turque dans les Lycées de ces villes, il devint, à Istanbul, chef du secrétariat du min…

Köy Ensti̇tüleri̇

(1,246 words)

Author(s): İz, Fahīr
(turc: instituts de village), institution turque d’enseignement (1940-54) ¶ fondée pour combattre l’analphabétisme dans les zones rurales en formant et équipant de jeunes villageois et villageoises de façon à répondre aux nécessités de chaque région et en les employant comme instituteurs et institutrices dans des régions éloignées ou sous-développées où les maîtres originaires des villes répugnaient à aller travailler. Il s’agissait d’une invention d’un éminent pédagogue, İsmail Hakki Tonguç, qui fut mi…

Laylā K̲h̲āni̇m

(540 words)

Author(s): İz, Fahīr
(turc moderne: Leyla Saz) poétesse et compositrice turque (1850-1936). Elle était la fille du Dr. Ismāʿīl Pas̲h̲a (1812-71), un Grec originaire de Chio qui servit en qualité de chirurgien de l’empereur sous Maḥmūd II, de gouverneur et de médecin du Palais sous ʿAbd al-Med̲j̲īd et ʿAbd al-ʿAzīz. Elle naquit à Istanbul et, dès sa prime jeunesse, vécut fréquemment au harem impérial ou en relation avec lui. Des précepteurs se chargèrent de son éducation, puis elle épousa un fonctionnaire de Crète, Si̊r…

Gövsa

(429 words)

Author(s): İz, Fahır
, Ibrāhīm, ʿAlāʾ al-dīn (turc moderne: Ibrahim Alaettin Gövsa), écrivain, biographe et poète turc (1889-1949). Fils d’un fonctionnaire, Muṣṭafā ʿĀṣi̊m, qui appartenait à une famille turque de Filibe (Plovdiv, auj. en Bulgarie), il naquit à Istanbul, fit ses études au Lycée Wefā de cette ville et à Trébizonde où son père était secrétaire général ( mektūbd̲j̲u) de la province, étudia le droit à l’Université d’Istanbul (1907-10), enseigna au Lycée de Trébizondc, et, en 1913, se rendit en Suisse avec une bourse du gouvernement pour étudier la psychologi…

Eyyūbog̲h̲lu

(593 words)

Author(s): İz, Fahır
, Ṣabāḥ al-dīn Raḥmī (turc moderne, jusqu’en 1934: Sabahettin Rahmi, puis Sabahettin Eyuboǧlu), essayiste, écrivain et traducteur turc (1908-73). Fils d’un fonctionnaire, Raḥmī Eyyūbog̲h̲lu, il naquit à Akçaabat (Polathane) près de Trébizonde, fit ses études dans cette dernière ville et se rendit en France avec une bourse du gouvernement; ¶ il étudia la littérature française et l’esthétique aux Universités de Dijon, de Lyon et de Paris (1928-32) et, à son retour, fut nommé maître de conférences ( doçent) de littérature française à l’Université d’Istanbul (1933-9). Avec q…

Adi̊var

(559 words)

Author(s): İz, Fahır
, ʿAbd al-Ḥaḳḳ ʿAdnān (turc mod. Abdülhak Adnan Adivar), écrivain, savant et homme politique turc (1882-1955). Né à Gelibolu (Gallipoli) où son père, Aḥmad Bahāʾī, qui appartenait à une grande famille de ʿulamāʾ d’Istanbul, était ḳāḍī, il étudia la médecine à l’Université d’Istanbul et collabora en même temps à divers journaux, ce qui lui valut quelques démêlés avec la police ḥamīdienne. Une fois diplômé, il s’enfuit en Europe, passa un an à Paris et à Zurich, puis se fixa à Berlin, où il devint assistant à la Faculté de Médecine…

Meḥmed Raʾūf

(496 words)

Author(s): İz, Fahīr
(turc moderne Mehmet Rauf) romancier turc de la fin du XIXe siècle et du début du XXe (1875-1931). Né à Istanbul, il reçut une formation d’officier de marine, entra dans la carrière navale en 1893, fut envoyé en stage en Crète, servit comme officier de liaison auprès des vedettes des ambassades étrangères sur le Bosphore, et se retira de la marine en 1908. Outre la publication de divers périodiques féminins et quelques tentatives commerciales, il consacra sa vie à ses œuvres littéraires. Encore élève à l’école navale, il envoya à Ḵh̲ālid Ḍiyāʾ [ q.v.], à Izmir, ses premiers essais qui f…

Čamlİ̊bel

(663 words)

Author(s): İz, Fahır
, Fārūḳ Nāfid̲h̲ (turc moderne: Faruk Nafiz Çamlibel), poète et dramaturge turc (1898-1973). Fils de Süleymān Nāfid̲h̲ qui était fonctionnaire au ministère des Forêts et Mines ( Orman wa Maʿādin Neẓāretī), il naquit à Istanbul et, après ses études secondaires, commença sa médecine, mais il ne tarda pas à l’abandonner pour se tourner vers le journalisme et l’enseignement. Il enseigna la littérature turque à Kayseri (1922-4), Ankara (1924-32) et Istanbul, dans des Lycées et au Robert Collège américain (1932-46). Elu député du …

Bölükbas̲h̲i̊ Ri̊ḍā Tewfīḳ

(849 words)

Author(s): İz, Fahır
(orth, turque moderne: Riza Tevfi̊k Bölükbaşi), poète et écrivain turc (1866-1949). Il naquit à Ḏj̲isr-i Muṣṭafā Pas̲h̲a, en Roumélie (auj. Dimitrovgrad, en Bulgarie; auparavant, Čaribrod), où son père, Ḵh̲ōd̲j̲a Meḥmed Tewfīk Efendi, fonctionnaire et professeur, était kāyi̊maḳām; sa mère, qui était une esclave circassienne, mourut alors qu’il n’avait que onze ans. Son grand-père, Aḥmed Durmus̲h̲ Bölükbas̲h̲i̊, était un chef de guérilla de Debra, en Albanie, qui avait combattu contre les Grecs pendant l’insurrection de la Morée (Feridun Kandemir, Kendi agzmdan Riza Tevfik (R…

Inal

(2,235 words)

Author(s): İz, Fahīr
, Ibn al-Amīn Maḥmūd Kemāl (en turc moderne: İbnülemi̇n Mahmud Kemal İnal), 1870-1957, biographe et écrivain turc dont l’importance réside dans le fait qu’il est le dernier représentant éminent de la science et de l’érudition traditionnelles ottomanes. Son père, Meḥmed Emīn Pas̲h̲a (1837-1908, également connu sous le nom de «Mühürdar» du fait qu’il était le secrétaire privé de son protecteur et parent Yūsuf Kāmil Pas̲h̲a (1808-76), grand-vizir sous ʿAbd al-ʿAzīz et gendre de Muḥammad ʿAlī d’Égypte), servit dans diverses provinces d’Anatolie et se retira en 1908 comme gouverneur ( mu…

Köprülü

(1,042 words)

Author(s): İz, Fahīr
, Meḥmed Fuad (Köprülü-zāde Meḥmed Fuʾād jusqu’en 1934), savant turc et pionnier des études turques, dans le sens moderne, en Turquie. Il naquit et mourut à Istanbul (1890-28 juin 1966). Il était le fils d’un fonctionnaire, Ismāʿīl Fāʾiz Bey, qui descendait de la sœur du célèbre grand-vizir ottoman, Köprülü-Meḥmed Pas̲h̲a [voir art. précédent], laquelle avait épousé Ḳi̊bleli Muṣṭafā Pas̲h̲a, un temps vizir de Meḥemmed IV; sa mère, Ḵh̲adīd̲j̲a Ḵh̲āni̊m. était la fille de ʿArif Ḥikmet Efendi, membre des ʿulamaʾ d’islimye en Roumélie (auj. Sliven, en Bulgarie). Il fit ses études à la rüs̲…

Meḥmed ʿĀkif

(1,266 words)

Author(s): İz, Fahīr
, en turc moderne Mehmet Akif Ersoy (1873-1936), poète turc, patriote et défenseur du Panislamisme. II naquit à Istanbul, d’un père, Meḥmed Ṭāhir, natif d’Ipek, dans le Nord de l’Albanie (auj. Peć, en Yougoslavie) et d’une mère originaire de Buk̲h̲ārā. Il étudia les langues islamiques classiques (turc, arabe et persan) dans sa ville natale, obtint le diplôme de la rüs̲h̲diyye ou école secondaire Fātiḥ et poursuivit ses études supérieures à l’École de Sciences Politiques puis à l’École Vétérinaire civile. Il exerça pendant 30 ans les fonctions de vétérin…

Ḥusayn Ḏj̲āhīd

(1,470 words)

Author(s): İz, Fahīr
(en turc moderne Hüseyin Cahi̊t Yalçin, 1874-1957), écrivain, journaliste et politicien turc; ses parents étaient originaires d’Istanbul, mais il naquit à Bahkesir où son père ʿAlī RI̊ḍā occupait le poste de comptable du gouvernement dans la province. Il fit ses études à l’école primaire ¶ de Serres en Macédoine et au lycée d’Istanbul; après avoir terminé ses cours à l’École des sciences politiques ( mülkiye) en 1896, il devint fonctionnaire au ministère de l’Éducation. Entre temps, il avait appris le français qu’il enseigna, ainsi que le turc, dans différen…

K̲h̲ālide Edīb

(3,882 words)

Author(s): İz, Fahir
(en turc moderne: Halide EdibAdivar), éminente romancière, écrivain et nationaliste turque (1884-1964), née à Bes̲h̲iktas̲h̲, non loin du Palais Yildiz, où son père, Meḥmed Edīb, était premier secrétaire du trésor privé du sultan ( d̲j̲eyb-i hümāyūn ser-kātibi). Edīb était le fils adoptif d’un s̲h̲ayk̲h̲ Maḥmūd de Salonique qui l’avait élevé et envoyé parfaire son instruction à Istanbul (Halide Edib, Memoirs, New York 1926, 200); il occupa aussi les fonctions de directeur de la Régie des Tabacs à Yanya (Janina) et Bursa. La mère de Ḵh̲ālide, Bedrfem Ḵh̲…

Kemāl

(3,913 words)

Author(s): İz, Fahīr
, ʿAlī (1867-1922), écrivain, journaliste et homme politique turc. Son père, Ḥād̲j̲d̲j̲ī Aḥmed Efendi, était venu dans sa jeunesse d’un village proche de Čanki̊ri̊, en Anatolie centrale, avait fait fortune dans la capitale comme fabricant de cire et était devenu le chef de sa corporation. ʿAlī Riḍa (tel était le nom de ʿAlī Kemāl jusqu’à ses années d’étudiant; voir infra) naquit en 1867 dans le quartier Süleymāniyye d’Istanbul (sa mère était la deuxième épouse, circassienne, de son père) et grandit dans une atmosphère familiale conservatrice et traditio…

Ḳiṣṣa

(24,279 words)

Author(s): Pellat, Ch. | Vial, Ch. | Flemming, B. | İz, Fahir | Elwell-Sutton, L.P. | Et al.
(a.), pl. ḳiṣaṣ, est le terme qui, après une longue évolution, est généralement employé, de nos jours, pour désigner en arabe un roman, tandis que son diminutif, uḳṣūṣa, pl. aḳāṣīṣ, a été adopté quelque temps, notamment par Maḥmūd Taymūr [ q.v.], comme équivalent de «nouvelle», avant d’être malencontreusement remplacé par un calque de l’anglais, ḳiṣṣa ḳaṣīra (short story). C’est à ces genres littéraires tels qu’il sont cultivés dans diverses littératures que seront en grande partie consacrées les sections du présent article, même si le mot ḳiṣṣa lui-même n’est pas usité. Malgré …