Encyclopédie de l’Islam

Search

Your search for 'education' returned 14 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

S̲h̲ayk̲h̲ Mūsā Nat̲h̲rī

(452 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, écrivain persan moderne dans le domaine de la nouvelle historique. Les détails au sujet de sa vie sont très incomplets. Par profession, il se livrait à des activités ayant trait à l’éducation, étant le principal du collège gouvernemental Nuṣrat à Hamadān et le directeur de l’éducation à Kirmāns̲h̲āhān (sur cette dernière nomination, voir Armāg̲h̲an [mars, avril 1930], 73). Il édita le périodique Ittiḥād qui fut publié à Hamadān en 1293/1914 (Ṣadr Hās̲h̲imī, Tārīk̲h̲-i d̲j̲arāyid u mad̲j̲allāt-i Irān, I, Iṣfahān 1343/1964-5, 46). Un de ses articles, intitulé S̲h̲āʿir kīst «Qui est…

Mus̲h̲fiḳī

(383 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, pseudonyme du poète persan ʿAbd al-Raḥmān, né vers 945/1538 à Buk̲h̲ārā. Ses ancêtres étaient venus de Marw, ce qui explique probablement la nisba de Marwī qu’il se donne parfois. Selon Saʿīd Nafīsī, Mus̲h̲fiḳī reçut une éducation religieuse pendant sa jeunesse; néanmoins il décida de suivre une carrière poétique dans laquelle il fut le disciple de Mawlānā Ḥasan Kawkabī, célèbre poète de Buk̲h̲ārā. qui vécut à la fin du IXe siècle et au début du Xe/XVe-XVIe. En 972/1564-5, il se rendit à Samarḳand, où il occupa par la suite les fonctions de bibliothécaire du S̲h̲aybā…

Nīma Yūs̲h̲īd̲j̲

(1,062 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, poète persan contemporain né le 11 novembre 1897 à Yūs̲h̲, village de la commune d’Āmul au Māzandarān, mort en 1960. Il s’appelait ʿAlī Isfandiyārī, mais son nom a été remplacé, dans l’usage courant, par son pseudonyme, tiré de son lieu de naissance, car Yūs̲h̲īd̲j̲ signifie, dans le parler local, «natif de Yūs̲h̲». Le père du poète, Ibrāhīm Nūrī, était un agriculteur et éleveur. Nīmā Yūs̲h̲īd̲j̲ passa son enfance dans l’ambiance tribale qui distinguait la vie de cette région. Il fit ses premi…

Nafīsī

(706 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, Saʿīd, savant, romancier et poète persan, né le 8 juin 1896 à Téhéran. Son père, ʿAlī Akbar Nafīsī (m. 1924), était un médecin distingué qui portait le titre honorifique de Nàẓim al-Aṭibbāʾ et appartenait à une longue lignée de médecins. Nafīsī fit ses premières études à la Madrasayi S̲h̲araf et à la Madrasa-yi ʿIlmiyya, puis il alla en 1909 à Neuchâtel, en Suisse, pour les poursuivre. Sa famille voulait qu’il devînt médecin. À Neuchâtel, il entra au Collège Latin et apprit le latin et le grec, qui étaient …

Rās̲h̲id, N. M.

(713 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, poète ourdou moderne (1910-75). Son nom exact était Nad̲h̲ar (Nad̲h̲r) Muḥammad, mais il est universellement connu sous son nom de plume, Nūn Mīm Rās̲h̲id. Il naquit dans le ressort de ʿAlīpūr Ćat́t́ha (naguère Akālgaŕh), dans le district pand̲j̲ābī de Gūd̲j̲arānwāla, au Pākistān actuel. Son père, Faḍl Ilāhī Ćis̲h̲tī, était dans les services provinciaux de l’éducation, d’où il se retira en qualité d’Inspecteur Régional des Ecoles. Rās̲h̲id reçut sa formation dans sa ville natale, où il passa son examen d’enseignement …

Lāhūtī

(645 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, Abū l-Kāsim, poète et révolutionnaire persan, né à Kirmāns̲h̲āh le 4 décembre 1887. Fils d’un petit cordonnier, il se rallia dans sa jeunesse à la lutte pour le constitutionalisme et, en 1908, participa à Ras̲h̲t aux combats contre les forces royalistes à la suite de la tentative de Muḥammad ʿAlī s̲h̲āh d’imposer à nouveau l’autocratie. Après la restauration de la Constitution, en 1909, il fut incorporé dans la gendarmerie, où il finit par atteindre le grade de commandant; accusé alors de subver…

Salīm, Muḥammad Ḳulī

(786 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, poète indopersan du XIe/XVIIe siècle, mort en 1057/1647-8. Il était originaire de la tribu turque des S̲h̲āmlū et natif de Téhéran mais les détails concernant sa vie sont peu nombreux. En Perse, il servit sous Mīrzā ʿAbd Allāh Ḵh̲ān en tant que gouverneur de Lāhīd̲j̲an [ q.v.] dans le Gīlān. Il se maria à cette époque et eut un fils. Parmi les personnalités éminentes auxquelles il adressa d’abord ses poèmes figurent des dirigeants safawides S̲h̲āh ʿAbbās I (règne 996-1038/1588-1629) et son successeur S̲h̲āh Ṣafī I (règne 1038-52/1629-42). …

Wafa

(874 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, nom de plume de différents poètes persans mineurs, des XVIIIe-XIXe siècles. On peut citer: 1. Muḥammad Amīn, né en 1110/1698-9 à Īličpūr (Eličpur) dans le Deccan occidental, m. en 1193/1779-80. Ses ancêtres étaient d’Iṣfahān d’où son père, Ḥakīm Muḥammad Taḳī Ḵh̲ān, émigra en Inde sous le règne d’Awrangzīb (1658-1707), et parvint à un poste important sous Nawwāb Āṣaf Ḏj̲āh (m. en 1748), gouverneur du Deccan à l’époque de l’empereur mogol Farruk̲h̲siyar (1713-19). Muḥammad Amīn reçut son éducation de son père…

S̲h̲abbīr Ḥasan K̲h̲ān Ḏj̲os̲h̲

(1,534 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, poète ourdou moderne (5 décembre 1898-22 février 1982). Il naquit à Malīḥābād, dans l’actuel Uttar Pradesh (ex-Provinces Unies), en Inde. Ses parents lui donnèrent le nom de S̲h̲abbīr Aḥmad Ḵh̲ān, mais il adopta par la suite celui de S̲h̲abbīr Ḥasan Ḵh̲ān pour marquer ses sympathies s̲h̲īʿites. Il descendait d’une lignée de poètes remontant à son arrière-grand-père Nawwāb Faḳīr Muḥammad Ḵh̲ān, qui composait des vers sous le pseudonyme de Goya. Ḏj̲os̲h̲ fut élevé à la maison. Vers 1914, il vint à Aligar…

Ṣāʾib

(1,621 words)

Author(s): Rahman, Munibur
, Mīrzā Muḥammad ʿAlī, poète persan du XIe/XVIIe siècle. La date précise de sa naissance n’est pas connue, mais on suppose qu’il est né vers 1010/1601-2. Son père, Mīrzā ʿAbd al-Raḥīm, était un important commerçant de Tabrīz. Lorsque S̲h̲āh ʿAbbās I (r. 985-1038/1587-1629) fit d’Iṣfahān sa capitale, il incita de nombreux commerçants de Tabrīz à s’y installer, dans le quartier appelé ʿAbbāsābād. A cette époque, le père de Ṣāʾib déménagea pour aller à Iṣfahān où l’on dit que le poète naquit. Mais dans ses …

Madrasa

(27,778 words)

Author(s): Pedersen, J. | Makdisi, G. | Rahman, Munibur | Hillenbrand, R.
(a.) désigne en particulier, dans l’usage moderne, un établissement où sont enseignées les sciences islamiques, c’est-à-dire un collège de hautes études, par opposition à l’école élémentaire de type traditionnel ( kuttāb); au moyen âge, ce terme s’appliquait essentiellement à un collège de droit, où les autres sciences islamiques, y compris les disciplines littéraires et philosophiques, n’étaient que des auxiliaires. I. — L’Institution dans les pays arabes, en Iran et en Turquie …

Mug̲h̲als

(36,565 words)

Author(s): Burton-Page, J. | Islam, Riazul | Athar Ali, M. | Moosvi, Shireen | Moreland, W. H. | Et al.
(Mogols), dynastie indomusulmane qui régna de 932 à 1274/1526-1858 (de moins en moins effectivement vers la fin). — I. Histoire. — II. Relations extérieures. — III. Organisation administrative et sociale. — IV. Économie et commerce intérieur. — V. Commerce et relations commerciales entre l’Europe et l’Inde mug̲h̲ale. — VI. Vie religieuse. ¶ — VII. Architecture. — VIII. Tapis et tissus. — IX. Peinture et arts appliqués. — X. Littérature. — XI Numismatique. I. Histoire. Le présent article, comme la section relative à l’histoire sous Hind (IV), ne vise qu’à orienter vers les nombreux articles sur l’histoire de la dynastie mug̲h̲ale disséminés dans cette Encyclopédie et à les placer dans un cadre chronologique. Les Mug̲h̲als mirent pour la première fois le pied sur le territoire indien en 800/1398, lorsque Pīr Muḥammad, gouv…

S̲h̲āʿir

(24,326 words)

Author(s): Fahd, T. | Moreh, S. | Ben Abdesselem, A. | Reynolds, D.F. | Bruijn, J.T.P. de | Et al.
(a.), le poète. 1) Dans le monde arabe. A. Epoques préislamique et umayyade. B. De l’époque ʿabbāside à la Nahḍa [voir au Suppl.] C. De 1850 à nos jours. D. En Espagne musulmane. E. Le poète folklorique en arabe. …