Search

Your search for 'dc_creator:( "Davies, C. Collin" ) OR dc_contributor:( "Davies, C. Collin" )' returned 108 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Awadh

(1,846 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(Oudh), région comprenant les districts de Lucknow et de Fayḍābād, dans l’État indien d’Uttar Pradesh. Elle a une superficie de 62 595 km- et une population de 15 514 950 habitants, dont 14 156 139 se trouvent dans les districts ruraux (recensement de l’Inde, 1951). Dès une époque très ancienne, l’Awadh, qui comprend une partie de la grande plaine alluviale du Nord de l’Inde, a été le berceau de la civilisation hindoue. Il correspond à peu près au «pays du milieu», le Madhya-desha des livres sac…

Arg̲h̲ūn

(842 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une dynastie mongole qui prétendait descendre de Hulāgū (Raverty, Notes on Afghanistan, 580, s’élève contre cette prétention). Les Arg̲h̲ūn se firent remarquer à partir de la fin du XVe siècle lorsque Sulṭān Ḥusayn Bayḳara de Harāt eut nommé Dhū l-Nūn Beg Arg̲h̲ūn gouverneur de Ḳandahār. Il ne tarda à prendre une attitude d’indépendance, et résista a tous les efforts du souverain de Harāt pour le réduire à l’obéissance. Dès 884/1479, il occupa les régions montagneuses de Pis̲h̲īn, S̲h̲āl et Mustang, qui forment maint…

Mullagorī

(231 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une tribu établie sur la frontière Nord-ouest du Pakistan, dans la région accidentée qui entoure Tārtāra et Kambela au Nord de la Passe de Khyber (partie méridionale du territoire des Mohmand [ q.v.]). Son propre territoire est limité au Nord par le Kābul, à l’Ouest par le pays S̲h̲ilmānī. au Sud, par les établissements des Afrīdis Kuki Ḵh̲ēl, et à l’Est, par le district de Pes̲h̲āwar. La tribu se divise en trois clans: les Aḥmad Ḵh̲ēl, les Ismāʿīl et les Dawlat Ḵh̲ēl. Comme les Ṣafīs et les S̲h̲ilmānis, ce sont des clan…

Nūr Ḏj̲ahān

(446 words)

Author(s): Davies, C. Collin
nom donné à Mihr al-Nisāʾ, la fameuse épouse de l’empereur mug̲h̲al Ḏj̲ahāngīr. Elle naquit à Ḳandahār en 985/1577, alors que son père G̲h̲iyāt̲h̲ Beg émigrait de Perse en Hindustān ( Maʾāt̲h̲ir al-umarāʾ, I, 129). Sous le règne d’Akbar, elle fut mariée à ʿAlī Ḳulī Beg, un Persan qui avait rendu de distingués services militaires à l’empereur et qui, à cause de sa bravoure, était surnommé S̲h̲īr Afg̲h̲ān. L’assassinat de son premier mari demeurera toujours un sujet de controverse, les uns y voyant une répétition de l’histoire …

Mohmand

(1,202 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, nom d’une tribu pathāne ou Afg̲h̲āne demeurant sur la Frontière Nord-ouest de ce qui était autrefois l’Inde britannique et constitue aujourd’hui la frontière entre le Pakistan et l’Afg̲h̲ānistān. En fait, les Mohmand sont à cheval sur la frontière, et leurs membres, estimés à 400 000 environ, sont répartis entre les deux pays. Leurs territoires partent du Nord-ouest du district de Pes̲h̲āwar, couvrent à l’Est ceux des Mālākand et des Yūsufzay et s’étendent à l’Ouest jusqu’à la frontière afg̲h̲āne et au delà, puis, au Nord, vers l’État princier de Dīr [ q.v.]. L’Agency des Mohmand, c…

Rāmpur

(1,137 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien Etat princier musulman du Rohilk̲h̲and [ q.v.] dans l’Inde du Nord. A l’époque ¶ britannique, l’Etat était placé sous le contrôle politique du gouvernement des Provinces Unies. Dans l’Union Indienne (après 1947), Rāmpur devint un district de l’Uttar Prades̲h̲, limité au Nord par Nainī Tal, à l’Est par Bareilly, au Sud par Badāʾūn et à l’Ouest par les districts de Murādābād. Il couvre une superficie de 2 318 km2 et compte une population (1961) de 701 537 habitants; en 1931, 45% étaient musulmans. L’histoire ancienne de Rāmpur est celle du développement de la puissance des Rohillas [ q…

Bhaṭṭi

(167 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, forme en pand̲j̲ābī du mot rad̲j̲pūt Bhāti, nom d’une tribu rad̲j̲pūte largement répandue dans la zone s’étendant de Jaisalmer à la région occidentale du Pand̲j̲āb, entre Fatḥābād et Bhatnair. De nombreux membres de cette tribu, établis au Pand̲j̲āb, donnèrent leur adhésion à l’Islam. Selon une de leurs traditions, les Jādons de Jaisalmer furent amenés du Zābulistān au Pand̲j̲āb et au Rad̲j̲pūtāna, la branche fixée dans le Rad̲j̲pūtāna étant nommée Bhāti. Les références, fournies par le Čač-nāma, au roi bhaṭṭi de Ramai, dans le désert de Thar, confirment les légendes …

Baladiyya

(10,069 words)

Author(s): Lewis, B. | Hill, R. L. | Samaran, Ch. | Adam, A. | Lambton, A. K. S. | Et al.
, municipalité, terme utilisé en turc ( belediye), et d’autres langues islamiques, pour désigner les institutions municipales modernes de type européen, par opposition aux anciennes formes musulmanes d’organisation urbaine (voir Madīna). Le terme, comme beaucoup de néologismes de l’Islam moderne et comme les innovations qu’ils expriment, apparut d’abord en Turquie; les institutions et les services de type occidental furent introduits dans ce pays dans le cadre du programme général de réforme des Tanẓīmāt [ q.v.]. I. — Turquie. Les premiers pas vers une administration muni…

Nāgpur

(1,004 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une ville, d’un district et d’une circonscription de l’État de Maharashtra, autrefois dans les Provinces Centrales des Indes britanniques. La ville est située sur le Nāg à 21° 10′ N. et 79° 12′ E, ¶ Ce territoire, qui correspond à peu près au Gondwāna, a été profondément influencé dans son histoire par l’existence de la longue chaîne de Sātpura à travers laquelle la brèche de Burhānpur-Asīrgaŕh formait la route principale qui va de l’Hindustān au Dakhan. Quand les envahisseurs musulmans pénétrèrent pour la première fois dan…

Pes̲h̲āwar

(1,534 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville de l’Inde musulmane, dans le Nord-ouest du sous-continent, aujourd’hui au Pākistān (lat. 34°01’ N., long. 71°40’ E., altitude 320 m). Dans le Pākistān actuel, Pes̲h̲āwar est aussi le nom de diverses unités administratives centrées sur la ville (voir infra). Le district est limité à l’Est par l’Indus, qui le sépare du Pand̲j̲āb et des Hazāra, et au Sud-est par la chaîne de Nīlāb G̲h̲as̲h̲a qui forme une barrière entre lui et le district de Kōhāt. Dans les autres directions, il est borné par des territoires de tribus. Au Sud, se…

Rāwalpindi

(356 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville, district et division dans le Nord du Pand̲j̲āb, au Pakistan. La ville est située à 33°40ʹ delat. N.et 73°08ʹ de long. E., aune altitude de 530 m. A l’époque britannique, c’était une des stations militaires les plus importantes du Nord de l’Inde, et c’est aujourd’hui le quartier-général de l’Armée pakistanaise, avec des casernements étendus, ainsi qu’un centre industriel et commercial important et le point de départ de la route menant au Kas̲h̲mīr. De 1959 à 1969, Rāwalpindi a été la cap…

Awrangābād

(237 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ville et district de l’État de Bombay, dont la population s’élevait en 1951 à 1 179 404 habitants. Sous le règne de ʿAlāʾ al-dīn Ḵh̲ald̲j̲ī, les souverains hindous de cette région du Deccan furent contraints de payer tribut aux envahisseurs musulmans. En 1347, l’Awrangābād fut annexé au royaume Bahmanī, puis, lorsque ce royaume se désagrégea, il fut rattaché au sultanat Niẓām S̲h̲āhī d’Aḥmadnagar. Malik ʿAmbar, ministre abyssin remarquable, défendit avec acharnement l’État d’Aḥmadnagar contre …

Rādhanpūr

(357 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien État princier gouverné par un nawwāb [ q.v.], qui, dans l’Inde britannique, se trouvait dans l’Agency de Pālanpūr [ q.v.] de la province de Bombay, et appartient aujourd’hui à l’État du Gud̲j̲arāt de l’Union Indienne. Rādhanpūr est également le nom de sa capitale (23° 49’ N., 71° 39’ E.), à 90 km au Sud-ouest de Pālanpūr et à l’Est du Rann de Cutch. Les souverains de Rādhanpūr font remonter leur origine à un aventurier musulman qui arriva dans l’Inde, venant d’Iṣfahān, vers le milieu du XIe/XVIIe siècle. Ses descendants devinrent fawd̲j̲ārs et fermiers de l’impôt dans la provi…

Bād̲j̲awr

(266 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, région montagneuse du Pākistān occidental; elle fait partie de l’ensemble politique formé par les anciens États du Dīr, du Swāt et du Čītrāl dans la province de Pes̲h̲āwar. Elle est limitée au Nord par le Dīr, à l’Est par le Dīr et le Swāt, au Sud-est et au Sud par les territoires de Utmān Ḵh̲ēl et de Moḥmund, et à l’Ouest par l’Afg̲h̲ānistān. Elle a une superficie d’environ 10 000 km2, et est traversée par cinq vallées : Čahārmung, Bābūkara, Watalai, Rūd et Sūr Kamar. En l’absence de tout recensement, on en a estimé la population approximativement à 100 000 hab.…

Doʾāb

(175 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(p.), «deux eaux», correspondant au grec μεσοποταμία, est dans le sous-continent indo- pakistanais généralement appliqué aux terres situées entre deux rivières confluentes, et plus particulièrement à la fertile plaine qui s’étend entre le Ḏj̲amnā [ q.v.] et le Gange dans l’Uttar Prades̲h̲. Les langues de terre allongées entre les cinq cours d’eau du Pand̲j̲āb sont aussi connues sous le nom de doʾāb. Entre le Satlad̲j̲ et le Beʾās s’étend le doʾāb de Bist; entre le Beʾās et le Rāwī, le doʾāb de Bārī; entre le Rāwī et le Čēnāb, le doʾāb de Rečnā;. entre le Čēnāb et le Ḏj̲helam, le doʾāb de Čad̲j…

Dhārwār

(322 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, district de la division de Belgaum dans l’État indien de Mysore. Il a une superficie de 14 270 km2 (5305 milles carrés) et une population de 1 575 386 habitants dont 15% de Musulmans (recensement de 1951). Jusqu’au VIIe/XIIIe siècle, il demeura à l’abri des envahisseurs musulmans. Au siècle suivant, il fit partie du vaste empire de Muḥammad b. Tug̲h̲luḳ. Après le déclin du pouvoir des Tug̲h̲luḳs, ¶ sa situation géographique — en particulier sa proximité du Dōʾāb de Rāyčūr — en fit une pomme de discorde entre le royaume bahmanide du Deccan et l’empire hindou de…

Saʿādat ʿAlī K̲h̲ān

(602 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C. E.
, nawāb d’Awadh, ou Oudh (règn. 1798-1814). Son frère Āṣaf al-dawla était mort en septembre 1797, mais après un intérim de quatre mois, le fils putatif de ce dernier, Wazīr ʿAlī Ḵh̲ān fut écarté, et le gouverneur-général britannique Sir John Shore installa à sa place Saʿādat ʿAlī Ḵh̲ān, qui vivait sous protection britannique à Bénarès depuis 1776. Son règne est intéressant pour avoir coïncidé avec l’extension du contrôle britannique sur les territoires d’Awadh. Un traité conclu avec le dernier n…

Afrīdī

(1,687 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une grande et puissante tribu Pathān comprenant un nombre de combattants évalué à 50.000, à la frontière Nord-Ouest du Pakistan. Le territoire occupé par les Afrīdīs s’étend des contreforts orientaux du Safīd Kūh à travers la moitié Nord de Tirāh et la passe de Khyber (Ḵh̲aybar [ q.v.]) jusqu’aux régions Ouest et Sud du district de Pes̲h̲āwar. Il est limité à l’Est par les régions colonisées du Pakistan, au Nord par le territoire des Mohmunds, à l’Ouest par les S̲h̲inwārīs, et au Sud par les tribus Ōrakzay et Bangas̲h̲. Les Afrīdīs se …

Ayyūb K̲h̲ān

(296 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, quatrième fils de S̲h̲ir ʿAlī, amīr d’Afg̲h̲ānistān, et frère de Yaʿḳūb Ḵh̲ān. Comme tous les souverains d’Afg̲h̲ānistān, S̲h̲īr ʿAlī éprouva des difficultés avec ses fils. Quand, en 1873, il désigna son fils favori ʿAbd Allāh Ḏj̲ān comme héritier présomptif, Ayyūb Ḵh̲ān s’enfuit en Perse. En 1879, lorsque Yaʿḳūb Ḵh̲ān succéda à S̲h̲īr ʿAlī comme amīr, Ayyūb Ḵh̲ān revint en Afg̲h̲ānistān et fut nommé gouverneur de Herāt. Vers la fin de la ¶ seconde guerre afghane (1878-80), le gouvernement de Lord Lytton choisit un prince Sadōzai, du nom de S̲h̲īr ʿAlī, comme wālī de Ḳandahār. Il fut…

Pānīpat

(669 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville du Nord de l’Inde (lat. 29° 24´ N, long. 76° 58´ E.), à 86 km au Nord de Dihli. C’est aussi le nom du taḥṣīl le plus méridional du district de Karnāl, que constituait dans l’Inde britannique la province du Pand̲j̲āb [ q.v], mais est, depuis 1947, dans la partie orientale ou indienne de cette ancienne province, dans celle de Haryana de l’Union Indienne actuelle. A trois reprises, le sort de l’Hindustān s’est joué dans la plaine de Pānīpat: en 1526, quand Bābur [ q.v.], le Turc Barlās, battit Ibrāhīm Lodī [ q. v. ]; en 1556, quand Akbar [ q. v. ] écrasa les forces de Hēmū; enfin, en 1761, q…
▲   Back to top   ▲