Search

Your search for 'dc_creator:( "Davies, C. Collin" ) OR dc_contributor:( "Davies, C. Collin" )' returned 108 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Nūr Ḏj̲ahān

(446 words)

Author(s): Davies, C. Collin
nom donné à Mihr al-Nisāʾ, la fameuse épouse de l’empereur mug̲h̲al Ḏj̲ahāngīr. Elle naquit à Ḳandahār en 985/1577, alors que son père G̲h̲iyāt̲h̲ Beg émigrait de Perse en Hindustān ( Maʾāt̲h̲ir al-umarāʾ, I, 129). Sous le règne d’Akbar, elle fut mariée à ʿAlī Ḳulī Beg, un Persan qui avait rendu de distingués services militaires à l’empereur et qui, à cause de sa bravo…

Mohmand

(1,202 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, nom d’une tribu pathāne ou Afg̲h̲āne demeurant sur la Frontière Nord-ouest de ce qui était autrefois l’Inde britannique et constitue aujourd’hui la frontière entre le Pakistan et l’Afg̲h̲ānistān. En fait, les Mohmand sont à cheval sur la frontière, et leurs membres, estimés à 400 000 environ, sont répartis entre les deux pays. Leurs territoires partent du Nord-ouest du district de Pes̲h̲āwar, couvrent à l’Est ceux des Mālākand et des Yūsufzay et s’étendent à l’Ouest jusqu’à la frontière afg̲h̲āne et au delà, puis, au Nord, vers l’État princier de Dīr [ q.v.]. L’Agency des Mohmand, c…

Rāmpur

(1,137 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien Etat princier musulman du Rohilk̲h̲and [ q.v.] dans l’Inde du Nord. A l’époque ¶ britannique, l’Etat était placé sous le contrôle politique du gouvernement des Provinces Unies. Dans l’Union Indienne (après 1947), Rāmpur devint un district de l’Uttar Prades̲h̲, limité au Nord par Nainī Tal, à l’Est par Bareilly, au Sud par Badāʾūn et à l’Ouest par les districts de Murādābād. Il couvre une superficie de 2 318 km…

Bhaṭṭi

(167 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, forme en pand̲j̲ābī du mot rad̲j̲pūt Bhāti, nom d’une tribu rad̲j̲pūte largement répandue dans la zone s’étendant de Jaisalmer à la région occidentale du Pand̲j̲āb, entre Fatḥābād et Bhatnair. De nombreux membres de cette tribu, établis au Pand̲j̲āb, donnèrent leur adhésion à l’Islam. Selon une de leurs traditions, les Jādons de Jaisalmer furent amenés du Zābulistān au Pand̲j̲āb et au Rad̲j̲pūtāna, la branche fixée dans le Rad̲j̲pūtāna étant nommée Bhāti. Les références, fournies par le

Ḏj̲ōd̲h̲pūr ou Mārwār

(344 words)

Author(s): Davies, C. Collin
était le plus grand des anciens États indiens de la Rajputana Agency, avec une superficie de 90 300 km2 et une population de 2 555 904 habitants (recensement de 1941). Il ne semble pas y avoir de preuves à l’appui de la légende rād̲j̲pūte selon laquelle l’État de Ḏj̲ōd̲h̲pūr fut fondé par les Rād̲j̲pūts de Kanawd̲j̲ après leur défaite aux mains de Muḥammad de G̲h̲ūr en 590/1194. Siyāhd̲j̲ī, le fondateur de la dynastie rāthōr de Ḏj̲ōd̲h̲pūr, descendait probablement des rād̲j̲ās rāthōr dont on trouve des inscriptions à Ḏj̲ōd̲h̲pūr dès le IVe/Xe s, La ville de Ḏj̲ōd̲h̲pūr date de 863/14…

ʿAbd al-Raḥmān K̲h̲ān

(947 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(1844-1901), émir d’Afg̲h̲ānistān, était le fils de Afḍal Ḵh̲ān, fils aîné survivant de Dost Muhammad Ḵh̲ān, fondateur de la dynastie Barakzāy en Afg̲h̲ānistān. En 1853, il se rendit au Turkestān afghan, où son père servait comme gouverneur de Balk̲h̲. Malgré son jeune âge, il participa à une série d’opérations qui eurent pour résultat l’extension du pouvoi…

Nāgpur

(1,004 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une ville, d’un district et d’une circonscription de l’État de Maharashtra, autrefois dans les Provinces Centrales des Indes britanniques. La ville est située sur le Nāg à 21° 10′ N. et 79° 12′ E, ¶ Ce territoire, qui correspond à peu près au Gondwāna, a été profondément influencé dans son histoire par l’existence de la longue chaîne de Sātpura à travers laquelle la brèche de Burhānpur-Asīrgaŕh formait la route princ…

Pes̲h̲āwar

(1,534 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville de l’Inde musulmane, dans le Nord-ouest du sous-continent, aujourd’hui au Pākistān (lat. 34°01’ N., long. 71°40’ E., altitude 320 m). Dans le Pākistān actuel, Pes̲h̲āwar est aussi le nom de diverses unités administratives centrées sur la ville (voir infra). Le district est limité à l’Est par l’Indus, qui le sépare du Pand̲j̲āb et des Hazāra, et au Sud-est par la chaîne de Nīlāb G̲h̲as̲h̲a qui forme une barrière entre lui et le district de Kōhāt. Dans les autres directions, il est borné par des territoires de tribus. Au Sud, se…

Rāwalpindi

(356 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville, district et division dans le Nord du Pand̲j̲āb, au Pakistan. La ville est située à 33°40ʹ delat. N.et 73°08ʹ de long. E., aune altitude de 530 m. A l’époque britannique, c’était une des stations militaires les plus importantes du Nord de l’Inde, et c’est aujourd’hui le quartier-général de l’Armée pakistanaise, avec des casernements étendus, ainsi qu’un centre industriel et commercial important et le point de départ de la route menant au Kas̲h̲mīr. De 1959 à 1969, Rāwalpindi a été la cap…

Awrangābād

(237 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ville et district de l’État de Bombay, dont la population s’élevait en 1951 à 1 179 404 habitants. Sous le règne de ʿAlāʾ al-dīn Ḵh̲ald̲j̲ī, les souverains hindous de cette région du Deccan furent contraints de payer tribut aux envahisseurs musulmans. En 1347, l’Awrangābād fut annexé au royaume Bahmanī, puis, lorsque ce royaume se désagrégea, il fut rattaché au sultanat Niẓām S̲h̲āhī d’Aḥmadnagar. Malik ʿAmbar, ministre abyssin rem…

Rādhanpūr

(357 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ancien État princier gouverné par un nawwāb [ q.v.], qui, dans l’Inde britannique, se trouvait dans l’Agency de Pālanpūr [ q.v.] de la province de Bombay, et appartient aujourd’hui à l’État du Gud̲j̲arāt de l’Union Indienne. Rādhanpūr est également le nom de sa capitale (23° 49’ N., 71° 39’ E.), à 90 km au Sud-ouest de Pālanpūr et à l’Est du Rann de Cutch. Les souverains de Rādhanpūr font remonter leur origine à un aventurier musulman qui arriva dans l’Inde, venant d’Iṣfahān, vers le milieu du XIe/XVIIe siècle. Ses descendants devinrent fawd̲j̲ārs et fermiers de l’impôt dans la provi…

Bād̲j̲awr

(266 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, région montagneuse du Pākistān occidental; elle fait partie de l’ensemble politique formé par les anciens États du Dīr, du Swāt et du Čītrāl dans la province de Pes̲h̲āwar. Elle est limitée au Nord par le Dīr, à l’Est par le Dīr et le Swāt, au Sud-est et au Sud par les territoires de Utmān Ḵh̲ēl et de Moḥmund, et à l’Ouest par l’Afg̲h̲ānistān. Elle a une superficie d’environ 10 000 km…

Doʾāb

(175 words)

Author(s): Davies, C. Collin
(p.), «deux eaux», correspondant au grec μεσοποταμία, est dans le sous-continent indo- pakistanais généralement appliqué aux terres situées entre deux rivières confluentes, et plus particulièrement à la fertile plaine qui s’étend entre le Ḏj̲amnā [ q.v.] et le Gange dans l’Uttar Prades̲h̲. Les langues de terre allongées entre les cin…

Dhārwār

(322 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, district de la division de Belgaum dans l’État indien de Mysore. Il a une superficie de 14 270 km2 (5305 milles carrés) et une population de 1 575 386 habitants dont 15% de Musulmans (recensement de 1951). Jusqu’au VIIe/XIIIe siècle, il demeura à l’abri des envahisseurs musulmans. Au siècle suivant, il fit partie du vaste empire de Muḥammad b. Tug̲h̲luḳ. Après le déclin du pouvoir des Tug̲h̲luḳs, ¶ sa situation géographique — en particulier sa proximité du Dōʾāb de Rāyčūr — en fit une pomme de discorde entre le royaume bahmanide du Deccan et l’empire hindou de Vid̲j̲ayanagar. A partir de 972/1565 environ, il paraît avoir été conquis par les sultans ʿĀdil S̲h̲āhides de Bīd̲j̲āpūr, qui le conservèrent jusqu’à ce que leur puissance fût écrasée par Awrangzīb en 1097/1686. Avec la désintégration de l’empire mug̲h̲al au XII…

Saʿādat ʿAlī K̲h̲ān

(602 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C. E.
, nawāb d’Awadh, ou Oudh (règn. 1798-1814). Son frère Āṣaf al-dawla était mort en septembre 1797, mais après un intérim de quatre mois, le fils putatif de ce dernier, Wazīr ʿAlī Ḵh̲ān fut écarté, et le gouverneur-général britannique Sir John Shore installa à sa place Saʿādat ʿAlī Ḵh̲ān, qui vivait sous protection britannique à Bénarès depuis 1776. Son règne est intéressant pour avoir coïncidé avec l’extension du contrôle britannique sur les territoires d’Awadh. Un traité conclu avec le dernier n…

Afrīdī

(1,687 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une grande et puissante tribu Pathān comprenant un nombre de combattants évalué à 50.000, à la frontière Nord-Ouest du Pakistan. Le territoire occupé par les Afrīdīs s’étend des contreforts orientaux du Safīd Kūh à travers la moitié Nord de Tirāh et la passe de Khyber (Ḵh̲aybar [ q.v

Mahsūd

(1,090 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, nom d’une tribu pafhane de la frontière Nord-ouest du Pakistan qui fut jadis l’adversaire le plus acharné de la domination britannique. Les Mahsūd habitent au cœur du Wazīristān autour de Kāniguram et sont séparés du territoire pakistanais par la région de Bhittani. Sur tous les autres côtés, ils sont bordés par les Wazīris Derwīs̲h̲ Ḵh̲ēl. On admet généralement aujourd’hui qu’ils ont abandonné leur habitat primitif des collines de Birmal en Afg̲h̲ānistān, vers la fin du VIII…

Buxar

(163 words)

Author(s): Davies, C. Collin
, ville située sur la rive Sud du Gange dans le district de S̲h̲āhābād, de la division du Patnā, dans l’État indien de Bihār; population: 18 087 habitants (recensement de 1951). Elle semble avoir été un centre sacré dans les anciens temps, et s’appelait à l’origine Vedagarbha «le sein des Védas». Une tradition locale fait dériver le nom de la ville d’un réservoir dont le nom,

Pānīpat

(669 words)

Author(s): Davies, C. Collin | Bosworth, C.E.
, ville du Nord de l’Inde (lat. 29° 24´ N, long. 76° 58´ E.), à 86 km au Nord de Dihli. C’est aussi le nom du taḥṣīl le plus méridional du district de Karnāl, que constituait dans l’Inde britannique la province du Pand̲j̲āb [ q.v], mais est, depuis 1947, dans la partie orientale ou indienne de cette ancienne province, dans celle de Haryana de l’Union Indienne actuelle. A trois reprises, le sort de l’Hindustān s’est joué dans la plaine de Pānīpat: en 1526, quand Bābur [ q.v.], le Turc Barlās, battit Ibrāhīm Lodī [ q. v. ]; en 1556, quand Akbar [ q. v. ] écrasa les forces de Hēmū; enfin, en 1761, q…
▲   Back to top   ▲