Search

Your search for 'dc_creator:( "Sourdel, D." ) OR dc_contributor:( "Sourdel, D." )' returned 164 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

al-Ḥasan b. Sahl

(308 words)

Author(s): Sourdel, D.
, secrétaire et gouverneur du calife ʿabbāside al-Maʾmūn, frère du vizir al-Faḍl b. Sahl [ q.v.]. D’origine iranienne, fils d’un Zoroasrien converti, al-Ḥasan entra, sous le règne de Hārūn al-Ras̲h̲īd, au service du Barmakide al-Faḍl b. Yaḥyā [ q.v.]. Associé par la suite à l’action menée par al-Maʾmūn contre son frère al-Amīn, il fut, dès 196/812, au moment où al-Maʾmūn prit le titre de calife, nommé directeur du Foncier ( al-k̲h̲arād̲j̲) dans les provinces que le nouveau souverain contrôlait. Après la prise de Bag̲h̲dād par les troupes d’al-Maʿmūn, il fut envoyé…

ʿAmr b. Masʿada

(168 words)

Author(s): Sourdel, D.
b. Saʿīd b. Ṣūl, secrétaire d’al-Maʾmūn, était d’origine turque et parent d’Ibrāhῑm b. al-ʿAbbās al-Ṣūlῑ [ q.v.]. Son père avait été secrétaire de chancellerie sous al-Manṣūr. Lui-même servit les Barmakides, puis fut, durant de longues années, l’un des principaux auxiliaires d’al-Maʾmūn, chargé de la Chancellerie ainsi que de divers postes financiers qui semblent lui avoir valu de substantiels profits, sans jamais recevoir toutefois le titre de vizir. Il accompagna le calife dans son voyage à Damas et dans ses …

ʿIrāḳ

(20,765 words)

Author(s): Miquel, A. | Brice, W.C. | Sourdel, D. | Aubin, J. | Holt, P.M. | Et al.
, É t a t de religion musulmane et en majeure partie arabophone, situé à l’extrémité orientale du Croissant fertile. ¶ I. — Géographie. La structure du pays ʿiraḳien tire, paradoxalement, son originalité de son appartenance à un grand ensemble géographique. De la table désertique arabosyrienne, qu’il regarde sur son flanc Sud-ouest, il a le faciès et le climat. Tout au long de ses frontières sur le Nord-est, il participe au contraire de l’orientation et du relief des chaînes plissées de l’Asie occidentale, qui lui donn…

Ibrāhīm b. Ḏh̲akwān

(71 words)

Author(s): Sourdel, D.
al-Ḥarrānī, vizir du calife ʿabbāside al-Hādī. Le calife, à son avènement, avait nommé vizir et chambellan le puissant al-Rabiʿ, mais il révoqua rapidement ce personnage pour le remplacer par Ibrāhīm al-Ḥarrānī qui avait été son conseiller quand il gouvernait le Ḏj̲urd̲j̲ān. Certains historiens toutefois ne donnent pas à Ibrāhīm le titre de wazīr et lui attribuent seulement la direction des finances. (D. Sourdel) Bibliography D. Sourdel, Vizirat, index.

al-ʿAmḳ

(674 words)

Author(s): Sourdel, D.
, grande plaine alluviale de la Syrie septentrionale située au Nord-est d’Antioche et formée dans la fosse tectonique qui sépare l’Elmadāg̲h̲, ou Amanus, du Kurd-dāg̲h̲ et aboutit aux premiers contreforts du Taurus. Elevée à 80 m. en moyenne au-dessus du niveau de la mer, elle est, dans sa majeure partie, occupée par un lac bordé de ¶ marécages appelé Buḥayrat Anṭākiya (lac d’Antioche), ou Buḥayrat Yag̲h̲rā, et en turc Aḳ Deniz; alimenté au Nord par le ʿAfrīn et le Ḳara Ṣu, torrents aux crues violentes, ce lac évacue ses eaux en direction de l’Oronte qui, avant de…

Bayt al-Ḥikma

(326 words)

Author(s): Sourdel, D.
, «Maison de la sagesse», institution scientifique fondée à Bag̲h̲dād par le calife al-Maʾmūn, sans doute à l’imitation de l’ancienne académie de Ḏj̲undaysābūr. Elle eut pour activité principale d’exécuter des traductions d’œuvres philosophiques et scientifiques grecques sur des originaux que, d’après la tradition, une délégation envoyée par le calife avait rapportés du pays de Rūm. Les directeurs en étaient Sahl b. Hārūn [ q.v.] et Salm, assistés de Saʿīd b. Hārūn. Elle comptait une importante équipe de traducteurs, dont les plus célèbres furent les Banū l…

Barīd

(1,272 words)

Author(s): Sourdel, D.
, mot dérivé du latin veredus, grec beredos (d’origine incertaine, peut-être assyrienne) «cheval de poste», désignant normalement le service officiel de la Poste et de l’Information dans les États islamiques et s’appliquant aussi à la monture, au courrier ou à l’«étape» de la poste. L’institution de la Poste d’État était connue des empires byzantin et sāsānide auxquels les premiers califes n’eurent, semble-t-il, qu’à l’emprunter, son origine étrangère étant confirmée par une terminologie en partie persane. Le barīd fonctionnait dès l’époque umayyade et ʿAbd al-Malik pas…

Ḏj̲aʿbar

(574 words)

Author(s): Sourdel, D.
, ou Ḳalʿat Ḏj̲aʿbar, forteresse en ruine située sur la rive gauche de l’Euphrate moyen, à peu près en face de Ṣiffīn. Appelée aussi Ḳalʿat Dawsar, du nom que portait cette localité à l’époque pré-islamique et dans les premiers temps de l’Islam (Pauly-Wissowa, IV, 2234: to Dawsarôn, ce qui explique les traditions arabes mettant ce nom de Dawsar en rapport avec le roi d’al-Ḥīra, al-Nuʿmān b. al-Mund̲h̲ir), elle est signalée par les auteurs arabes anciens comme une étape de la route menant d’al-Raḳḳa à Bālis (Ibn Ḵh̲urradād̲h̲bih, 74; al-Ṭaba…

al-Barīdī

(734 words)

Author(s): Sourdel, D.
, nisba rendue particulièrement célèbre par la personnalité de trois frères, fils d’un maître de poste d’al-Baṣra et appelés pour cette raison Banū l-Barīdī, qui jouèrent un rôle important à Bag̲h̲dād et au ʿIrāḳ sous le califat d’al-Muḳtadir et sous ses successeurs. Fermiers et chefs militaires s̲h̲īʿites, ils se signalèrent par leur ambition et leurs actes de prévarication et eurent une carrière mouvementée bien caractéristique de la période qui précéda l’arrivée des Buwayhides. L’aîné des trois frères, Abū ʿAbd Allāh Aḥmad, apparaît sur la scène politique sous le …

al-Ḥumayma

(299 words)

Author(s): Sourdel, D.
, localité ruinée de Jordanie, située, par 30° de lat. Nord et environ 35° 20′ de long. Est, à quelque 50 km. au Sud-ouest de la ville de Maʿān, à mi-chemin entre cette ville et le golfe de ʿAḳaba. Cette localité, mentionnée par les géographes arabes comme appartenant au d̲j̲und de Dimas̲h̲ḳ et à la région d’al-S̲h̲arāt, est surtout célèbre dans l’histoire pour avoir servi de résidence aux prétendants ʿabbāsides entre 68/687-8 et 132/749. C’est en effet après la mort de ʿAbd Allāh b. al-ʿAbbās, survenue à al-Ṭāʾif en 68/687-8, que son fils ʿAl…

Aḥmad b. Abī K̲h̲ālid

(424 words)

Author(s): Sourdel, D.
al-Aḥwal, secrétaire d’al-Maʾmūn, était syrien d’origine et fils d’un secrétaire d’Abū ʿUbayd Allāh. Il profita, pour entrer au service d’al-Faḍl b. Sahl, de ses anciennes relations avec les Barmakides. Son père les avait en effet jadis obligés, et lui-même avait réussi à se rendre utile à Yaḥyā disgracié. Avant même la prise de Bag̲h̲dād, semble-t-il, il se rendit au Ḵh̲urāsān et, grâce à une lettre de recommandation que Yaḥyā lui aurait remise avant sa mort, reçut à Marw la charge de plusieurs dīwāns. Après le retour du calife en ʿIrāḳ, bénéficiant de l’appui de T̲h̲umāma b. As̲h̲ras [ q.v…

al-Āmidī

(278 words)

Author(s): Sourdel, D.
, ʿAlī b. Abī ʿAlī b. Muḥammad al-Tag̲h̲labī Sayf al-dīn, théologien arabe, né à Āmid en 551/1156-7, fut d’abord ḥanbalite, puis, à Bagdad, passa dans les rangs des S̲h̲āfiʿites; il s’y initia à la philosophie, qu’il continua d’étudier en Syrie, devint ensuite répétiteur à la madrasa d’al-Ḳarāfa al-ṣug̲h̲rā voisine du mausolée d’al-S̲h̲āfiʿī au Caire, et en 592/1195-6 fut professeur au Djāmiʿ al-Ẓāfirī. Ses qualités intellectuelles et ses connaissances en sciences «rationnelles» (ʿ aḳliyya) lui valurent une brillante renommée, mais le firent taxer d’hérésie, si bien…

Irbil

(973 words)

Author(s): Sourdel, D.
, ville de Haute Mésopotamie, située à environ 80 km. à l’Est-Sud-est d’al-Mawṣil (36° 11´ Nord et 42o 2´ Est), au centre d’une région appelée l’Adiabène que limitent au Nord le cours du Grand Zāb et au Sud celui du Petit Zāb. Il s’agit d’un site habité depuis des temps très reculés et désigné dans les inscriptions cunéiformes sous le nom d’Arbaīlu; capitale religieuse du royaume d’Assyrie possédant un sanctuaire de la déesse Ishtar, c’était aussi un nœud de communications et un point de croisement des routes ca…

Ḥād̲j̲ib

(4,449 words)

Author(s): Sourdel, D. | Bosworth, C. E. | Lambton, A. K. S. | Réd.
, terme qui peut être traduit approximativement par chambellan (angl. Chamberlain) et qui désigne dans les pays musulmans le personnage chargé de garder la porte du souverain en ne laissant accéder auprès de lui que les visiteurs agréés. Ce terme devint rapidement un titre correspondant à une dignité de cour et à une fonction dont la nature exacte a pu varier sensiblement selon les régions et les époques. Essentiellement maître des cérémonies, le ḥād̲j̲ib apparaît en effet souvent comme un surin…

Ḥamāt

(2,038 words)

Author(s): Sourdel, D.
, ville de Syrie centrale située à 54 km. au Nord de Ḥimṣ et à 152 km. au Sud de Ḥalab, sui la route reliant ces deux villes, et bâtie sur les deux rives du Nahr al-ʿĀṣī [ q.v.] ou Oronte, qui décrit à cet endroit un large méandre. Le plateau steppique qui entoure la ville est en partie transformé en terres cultivées (céréales), en vergers de type méditerranéen et en jardins maraîchers grâce aux installations hydrauliques qui permettent à son sol fertile de recevoir l’eau du fleuve. La ville de Ḥamāt remonte à une haute antiquité; elle fut occupée par les Hittites qui y laissèrent …

Aḥmad b. Yūsuf

(205 words)

Author(s): Sourdel, D.
b. al-Ḳāsim b. Ṣubayḥ Abū Ḏj̲aʿfar, secrétaire d’al-Maʾmūn. Il appartenait à une famille de mawālī secrétaires et poètes, originaire des environs d’al-Kūfa. Son père, Yūsuf, fut secrétaire de ʿAbd Allāh b. ʿAlī, puis de Yaʿḳūb b. Dāwūd, enfin de Yaḥyā le Barmakide. Aḥmad était, semble-t-il, secrétaire en ʿIrāḳ au début du califat d’al-Maʾmūn; il fut présenté à ce dernier par son ami Aḥmad b. Abī Ḵh̲ālid et se serait fait remarquer par son éloquence. Devenu le familier d’al-Maʾmūn, il fut chargé, à une date impossible à préciser, du diwān al-sirr (plutôt que du d. al-rasāʾil, confié à ʿAm…

al-Iskāfī

(271 words)

Author(s): Sourdel, D.
, Abū Isḥāḳ Muḥammad b. Aḥmad al-Ḳarāriṭī, secrétaire et vizir de l’époque ʿabbāside. Originaire d’Iskāf sur le Nahrawān, dans le ʿIrāḳ, il apparaît pour la première fois en 320/932 comme secrétaire du préfet de police de Bag̲h̲dād, Ibn Yāḳūt; il fut arrêté, en même temps que son maître, en d̲j̲umādā I 323/avril 935 et dut verser une forte amende. Il fut appelé au vizirat par le calife al-Muttaḳī en s̲h̲awwāl 329/juillet 941, mais fut destitué par le grand amīr Kūrankīd̲j̲ dès d̲h̲ū l-kaʿda 329/juillet-août 941; ayant recouvré son poste sous Ibn Rāʾiḳ après la fuite de l’ amīr, il fut arrêt…

al-Karak

(756 words)

Author(s): Sourdel, D.
, forteresse située à l’Est de la mer Morte, à environ 950 m. d’altitude, dans l’ancien Moab. Son nom, qui vient de l’araméen kark̲h̲a «ville», se trouve sous la forme χαραχμωβα chez Ptolémée (V, 16, 4), dans la carte en mosaïque de Mādaba et chez Stéphane de Byzance. Son emplacement, sur un éperon à pic, séparé de la montagne par un fossé étroit et approfondi artificiellement, en fait une place extraordinairement forte. Il est remarquable qu’il n’en soit pas question lors de la conquête de la TransJordanie par les Mu…

Ḏj̲und

(653 words)

Author(s): Sourdel, D.
, mot ḳurʾānique d’origine iranienne désignant une troupe armée. A l’époque umayyade, le terme s’applique tout particulièrement aux colonies militaires et aux circonscriptions où étaient établis les guerriers arabes susceptibles d’être mobilisés pour les campagnes saisonnières ou les expéditions de plus longue durée. Il désigne aussi tout naturellement les corps d’armée correspondants. Selon les chroniqueurs, le calife Abu Bakr aurait créé en Syrie quatre d̲j̲unds, ceux de Ḥimṣ, de Damas, du Jourdain (al-Urdunn, autour de Tibériade) et de Palestine (autour d…

Faḥl

(299 words)

Author(s): Buhl, Fr. | Sourdel, D.
ou Fiḥl, ancienne ville de TransJordanie située à 12 km. au Sud-est de Baysān [ q.v.], était connue dès une haute antiquité, à l’époque d’elAmarna, sous le nom de Bik̲h̲il correspondant à un sémitique p ḥ l. Des colons macédoniens s’y instal-lèrent vers 310 av. J.-C, lui donnant le nom de la ville macédonienne de Pellâ qui se rapprochait du terme indigène. Après la conquête romaine, Pella fit partie des villes de la Décapole, et les Chrétiens s’y réfugièrent au moment des troubles qui entraînèrent la destruction de Jérusalem. Plus…
▲   Back to top   ▲