Search

Your search for 'dc_creator:( "Lambton, A.K.S." ) OR dc_contributor:( "Lambton, A.K.S." )' returned 91 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ḳanāt

(5,124 words)

Author(s): Lambton, A.K.S. | Réd.
(A.) pi. ḳanawāt, ḳanā, ḳunī, aḳniya, «canal, canalisation, conduite d’eau». Ce terme, qui désig…

Kirmāns̲h̲āh

(4,099 words)

Author(s): Lambton, A. K. S.
, ville et province de la Perse occidentale. La province s’étend entre 34° et 35° N., 44° 5′ et 48° E., à l’Est et au Nord du ʿIrāḳ et du Luristān-i Kūčik (ou Pus̲h̲t-i Kūh), au Sud et à l’Ouest du Kurdistān et d’Asadābād; au début du XXe siècle, elle a été divisée en 19 bulūks: Bālādih, …

Imtiyāzāt

(19,879 words)

Author(s): Wansbrough, J. | İnalcık, Halil | Lambton, A.K.S. | Baer, G.
, privilèges commerciaux, capitulations. I. La plus ancienne documentation sur les privilèges commerciaux concédés par les chancelleries musulmanes dans le monde méditerranéen date du VIe/XIIe siècle; il est peu probable que ces documents constituent le témoignage le plus ancien de cette activité diplomatique et commerci…

Ḳazwīn

(6,460 words)

Author(s): Lambton, A.K.S. | Hillenbrand, R.
, ville et district au Nord-ouest de Téhéran et au Sud du Gīlān. La ville (36°15´ N., 50° E.; alt. 1270 m.) est à 150 km. environ de Téhéran, en bordure d’une vaste plaine alluviale fermée par des montagnes à une dizaine de km. au Nord. Elle s’élève sur l’emplacement d’une ancienne cité construite par S̲h̲āpūr II, sur le site d’une autre ville bâtie par S̲h̲āpür b. Ardas̲h̲īr (Ḥamd Allāh Mustawfī, Taʾrīk̲h̲-ī guzīda

K̲h̲arād̲j̲

(29,108 words)

Author(s): Cahen, Cl. | Lambton, A.K.S. | Orhonlu, Cengiz | Subhan, Abdus
, terme dérivé, par l’intermédiaire du syriaque, du grec χορηγία, mais rattaché par les Arabes à leur racine k̲h̲.r.d̲j̲. Le mot, contrairement à son sens original, désignait, semble-t-il, dans l’usage courant du Proche-Orient, l’impôt en général, et se trouvait appliqué, non sans confusion, à divers cas d’impôts particuliers [cf. Ḏj̲izya]. La littérature technique et juridique arabe l’employa plus spécifiquement, du moins avant la formation des États turcs, dans le sens d’impôt foncier, et c’est en ce sens exclusivement qu’il sera étudié ci-après. Pour le reste, voir les articles Bayt al-Māl, Ḍarība, Ḍayʿa, Ḏj̲izya. I. — Islam classique. Tout au début de leurs conquêtes, les Arabes, quelles qu’aient été les modalités d’accord selon les villes conquises, s’étaient en gros seulement souciés de percevoir une espèce de tribut récognitif de leur éminente souveraineté ou propriété, laissant aux autorités indigènes en…

Ḍarība

(19,470 words)

Author(s): Cahen, Cl. | J. F. P., Hopkins | İnalcik, H. | Rivlin, H. | Lambton, A.K.S | Et al.
, un des termes les plus courants pour désigner l’impôt, et qui s’applique plus spécialement à toute la catégorie des taxes ajoutées en pratique aux impôts fondamentaux de la théorie canonique. De ces derniers ( zakāt ou ʿ us̲h̲r, d̲j̲izya et k̲h̲arād̲j̲, etc.) et de leur rendement pendant la période «classique», un tableau sommaire a été donné ci-dessus à l’article Bayt al-māl, et l’étude précise de leurs modalités d’assiette et de perception sera faite sous leurs noms respectifs, en particulier sous Ḵh̲arād̲j̲; à l’occasion du k̲h̲arād̲j̲ et de la ¶ zakāt seront indiquées…

K̲h̲aṣī

(7,989 words)

Author(s): Pellat, Ch. | Lambton, A.K.S. | Orhonlu, Cengiz
(a.), pl. k̲h̲iṣyān «castrat, eunuque». A partir du IVe/Xe siècle surtout, divers euphémismes furent appliqués aux eunuques, nombreux dans les palais et fréquemment investis d’importantes fonctions: notamment k̲h̲ādim (coll. k̲h̲adam, pl. k̲h̲uddām), muʿallim, s̲h̲ayk̲h̲, ustād̲h̲ (voir M. Canard, Akhbâr ar-Râdî…, I, 210-1, note), plus tard ṭawās̲h̲ī (qui, selon al-M…

Marʿā

(8,824 words)

Author(s): Chelhod, J. | Lambton, A. K. S. | Güriz, Adnan
(a), pâturage. 1. — Vie bédouine arabe. Ce terme figure deux fois seulement dans le Ḳurʾān pour glorifier la puissance divine (LXXIX, 3 et LXXXVII, 4). Dans le ḥadīt̲h̲, on en note également deux emplois (cf. Wensinck, Concordances); l’un touche incidemment au problème de l’exploitation des pâturages, mais le ḥadīt̲h̲ est plus explicite à propos du kalaʾ, le fourrage sec et vert. En effet, une tradition déclare que «les Musulmans sont associés ( sh̲urakāʾ) en trois choses: l’eau, le fourrage et le feu»; c’est le principe du collectivisme primitif de la tribu arabe qui est affirmé ici. Une autre tradition confirme ce point de vue: «trois …

Dihḳān

(663 words)

Author(s): Lambton, A. K. S.
, forme arabisée de dēhkān, chef de village et membre de la petite noblesse féodale de la Perse sāsānide. Le pouvoir des dihḳāns

Fatḥ ʿAlī S̲h̲āh

(982 words)

Author(s): Lambton, A. K. S.
, deuxième souverain de la dynastie des Ḳād̲j̲ārs [ q.v.]; né en 1185/1771, il portait le nom de Bābā Ḵh̲ān. Il fut nommé gouverneur du Fārs, du Kirmān et de Yazd par son oncle Aḳa Muḥammad Ḵh̲ān qui le désigna comme héritier présomptif en 1211/1796-7. Il monta sur le trône en 1212/1797, mourut en 1250/1834 et fut enterré à Ḳumm. La majeure partie de son règne de 38 ans et 5 mois se passa en expéditions militaires contre des rebelles à l’intérieur et des ennemis à l’extérieur. Aḳa Muḥammad Ḵh̲ān ayant ét…

Māʾ

(32,728 words)

Author(s): Fahd, F. | Young, M. J. L. | Hill, D. R. | Rabie, Hassanein | Cahen, Cl. | Et al.
(a.) «eau». Le présent article traitera des aspects magico-religieux et juridique de l’eau, ainsi que des techniques d’irrigation: I. Hydromancie. II. L’eau dans le droit islamique classique. III. Machines hydrauliques. IV. L’irrigation en Egypte avant le XXe siècle. V. L’irrigation en Mésopotamie. VI. L’irrigation en Perse. VII. L’irrigation en Afrique du Nord et en Espagne. VIII. L’irrigation dans l’empire ottoman. IX. L’irrigation dans l’Inde musulmane …

Dārūg̲h̲a

(1,005 words)

Author(s): Lambton, A.K.S.
, mot dérivé du mongol daru «presser, sceller», et qui était employé pour désigner un chef dans la hiérarchie féodale mongole (K. H. Menges, Glossar zu den Volkskundlichen Texten aus Ost. Turkistan, II, Wiesbaden 1955, 714, s.v.dor dorya) a ; B. Vladimirtsov, Le régime social des Mongols, Paris 1948, 181, 209, 214; P. Pelliot, Notes sur l’histoire de la Horde d’or, Paris 1950, 73). En 617/1221, il y avait à Almālīg̲h̲, outre le souverain autochtone, un dārūk̲h̲ačī mongol, c’est-à-dire un représentant du gouvernement central de l’empire. Les fonctions qui lui incombaient…

Imāmzāda

(1,294 words)

Author(s): Lambton, A.K.S.
(P.) désigne à la fois le descendant d’un imām s̲h̲iʿite et le tombeau de ce personnage — (c’est de ce dernier sens que traite, en grande partie, le présent article). Les imāmzādagān sont donc des sayyids [ q.v.], mais tous les sayyids n’ont pas forcément le titre d ’imāmzāda. Dans l’usage courant, ce titre est donné aux fils et petits-fils des imāms, sauf à ceux qui sont eux-mêmes devenus des imāms, ainsi qu’à ceux de leurs descendants qui se sont distingués par une sainteté particulière ou qui ont subi le martyre. Il n’est pas, en règle générale, donné aux descendantes des imāms. Les vies de nombreux imāmzādagān sont rapportées dans des ouvrages biographiques et hagiographiques; les détails de la vie de nombreux autres sont obscurs, et il y a parfois un doute sur la descendance ré…

Mawākib

(20,440 words)

Author(s): Sanders, P. | Chalmeta, P. | Lambton, A.K.S. | Nutku, Özdemir | Burton-Page, J.
(a., sing. mawkib) «processions». I. — Sous les ʿAbbāsides et les Fāṭimides. Le sens fondamental de procession (à cheval ou non), de cortège, se trouve dans le ḥadīt̲h̲ (al-Buk̲h̲ārī, Badʾ al-k̲h̲alḳ, 6; Ibn Ḥanbal, III, 213; al-Dārimī, 2695); c’est lui que donnent les dictionnaires et qu’ente…

Baladiyya

(10,069 words)

Author(s): Lewis, B. | Hill, R. L. | Samaran, Ch. | Adam, A. | Lambton, A. K. S. | Et al.
, municipalité, terme utilisé en turc ( belediye), et d’autres langues islamiques, pour désigner les institutions municipales modernes de type européen, par opposition aux anciennes formes musulmanes d’organisation urbaine (voir Madīna). Le terme, comme beaucoup de néologismes de l’Islam moderne et comme les innovations qu’ils expriment, apparut d’abord en Turquie; les institutions et les services de type occidental furent introduits dans ce pays dans le cadre du programme général de réforme des Tanẓīmāt [ q.v.]. I. — Turquie. Les premiers pas vers une ad…

Ṣāfī (pl. ṣafāyā), Ṣawāfī

(2,647 words)

Author(s): Lambton, A.K.S.
(a.), termes concernant la finance islamique médiévale et le régime foncier. Le premier désigne des choses relevant de la propriété immobilière retenues sur le butin par le chef [voir Fayʾ et G̲h̲anīma]; le second s’applique aux terres choisies par l’imām sur les territoires conquis, au profit du Trésor, avec le consentement de ceux qui avaient part au butin (al-Māwardi, al-Aḥkām al-sulṭāniyya, Caire 1966, 192). Dans l’Arabie préislamique, le chef se voyait accorder de surcroît un quart ( rubʿ) ou un cinquième ( k̲h̲ums) du butin en plus du ṣāfī. La coutume du k̲h̲ums fut reprise par le Prophète et san…

Ḳawmiyya

(15,972 words)

Author(s): Vatikiotis, P. J. | Brett, M. | Lambton, A. K. S. | Dodd, C. H. | Wheeler, G. E. | Et al.
(a.), nationalisme. I. — Orient arabe. Le mot ḳawmiyya dérive de ḳawm, terme d’origine tribale employé pour désigner un groupe possédant ou prétendant posséder un ancêtre commun, ou une tribu descendant d’un même ancêtre; le ḳawm d’un individu est simplement sa famille, généalogiquement établie ou considérée comme telle par la mythologie et le folklore. A l’époque actuelle, ḳawmiyya s’applique d’abord au mouvement nationaliste né parmi les Arabes des possessions ottomanes du Croissant Fertile conquises par les Alliés durant la Grande Guerre; l’emploi …

S̲h̲iḥna

(1,728 words)

Author(s): Lambton, A.K.S.
(a.), appartient à la titulature de l’administration militaire du monde islamique oriental médiéval. A partir de la fin du IIIe/IXe siècle, le mot, qui au sens le plus général désigne un corps d’hommes d’armes assurant la garde et le contrôle d’une ville ou d’un district pour le compte de l’autorité, se trouve parfois dans le sens spécifique de s̲h̲urṭa [ q.v.] (Tyan, L’organisation judiciaire en pays d’Islam, Paris 1938-43, II, …

Ḥād̲j̲d̲j̲ī Ibrāhīm

(553 words)

Author(s): Lambton, A. K. S.
Ḵh̲ān Kalāntar, homme d’État persan, troisième fils de Ḥād̲j̲d̲j̲ī Hās̲h̲im, qui était chef ( kadk̲h̲udā-bās̲h̲i) des quartiers Ḥaydarik̲h̲āna de S̲h̲īrāz sous le règne de Nādir S̲h̲āh; ses ancêtres auraient été des Juifs convertis à l’Islam, et l’un d’entre eux aurait émigré de Ḳazwīn à Iṣfahān et aurait épousé une femme de la maison de Ḥād̲j̲d̲j̲ī Ḳawām al-dīn S̲h̲īrāzī. Ḥād̲j̲d̲j̲ī Maḥmūd ʿAlī, grandpère d’Ibrāhīm, était un riche marchand de S̲h̲irāz. Après la mort, en 1200/1786, d…
▲   Back to top   ▲