Search

Your search for 'dc_creator:( "Blair, Sheila S." ) OR dc_contributor:( "Blair, Sheila S." )' returned 7 results. Modify search

Did you mean: dc_creator:( "blair, sheila S." ) OR dc_contributor:( "blair, sheila S." )

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Rādkān

(343 words)

Author(s): Blair, Sheila S.
, site d’un monument islamique médiéval, au Nord de l’Iran. Il s’agit d’une tour funéraire (Monument national de l’Iran n° 145) située au bord d’une vallée isolée, longue de 1300 m, dans les monts de l’Alburz au nord de la rivière Nikā et à 70 km de la ville de Nikā dans la province du Māzandarān. L’endroit est souvent appelé Rādkān de l’Ouest pour le distinguer d’une autre tour funéraire, le Mīl-i Rādkān, sise à Rādkān de l’Est près de Ṭūs dans le Ḵh̲urāsān. La tour cylindrique (hauteur: 35 m; diamètre extérieur: 9,50 m; diamètre intérieur: 5,80 m) est bâtie en brique cuite et…

Iran

(41,852 words)

Author(s): MacKenzie, D. N. | Sims-Williams, N. | Jeremiás, Éva M. | Soucek, Priscilla | Blair, Sheila S. | Et al.
III. Langues (a) Le pas̲h̲to. [Voir Afg̲h̲ān. (II). Langue pas̲h̲to]. (b) Kurde. [Voir Kurdes, Kurdistan. V. Langue]. (c) Zaza [ q.v.]. (d) Le k̲h̲wārazmien. (e) Sogdien et bactrien au début de l’ère islamique. (f) Le néo-perse ou persan. (g) Le persan écrit en caractères hébraϊques. [Voir Judeo-Persan. II. Langue]. (d) Le k̲h̲wārazmien, Le k̲h̲wārazmien. attesté en dernier lieu à la fin du VIIIe/XIVe s. (avant de céder la place au turc), appartenait à la branche orientale de la famille des langues iraniennes, étant apparenté le plus étroitement au sogdien…

Tabrīz

(10,178 words)

Author(s): Minorsky, V. | Bosworth, C. E. | Blair, Sheila S.
, capitale traditionnelle de la province persane d’Ād̲h̲arbāyd̲j̲ān [ q.v.], actuellement centre administratif de l’ ustān d’Ād̲h̲arbāyd̲j̲ān oriental (lat. 38° 05′ N„ long. 46° 18′ E., altitude 1 340 m. 1.La géographie et l’histoire. Position géographique. La ville est située dans l’angle oriental de la plaine alluviale inclinée légèrement vers la rive Nord-est du lac d’Urmia. La plaine est arrosée par plusieurs cours d’eau dont le principal est l’Ad̲j̲i̊-čay («la rivière amère»), lequel venant de la face Sud-ouest du mont Sawalā…

Sulṭāniyya

(2,457 words)

Author(s): Minorsky, V. | Bosworth, C.E. | Blair, Sheila S.
, ville de la province islamique médiévale du Ḏj̲ibāl septentrional, à environ 50 km au Sud-est de Zand̲j̲ān [ q.v.] (lat. 36° 24′ N., long. 48° 50′ E.). 1. Histoire. Sulṭāniyya fut fondée vers la fin du VIIe/XIIe siècle par les II Ḵh̲ānides mongols, et leur servit un temps de capitale au siècle suivant. Le nom persan antérieur du district environnant était apparemment S̲h̲āhrūyāz ou S̲h̲arūyāz/S̲h̲arūbāz (qui, selon Ḥāfiẓ-i Abrū, serait plus tard le site voisin de Sulṭāniyya où l’Il Ḵh̲ānide Abū Saʿīd [ q.v.] édifia son tombeau). La ville dépendait d’abord de Ḳazwīn. Les Mongols a…

Yas̲h̲m

(2,305 words)

Author(s): Bosworth, C.E. | Blair, Sheila S. | Bloom, J. M.
(p.), terme persan désignant le minéral généralement connu sous le nom de jade, soit de la jadéite (silicate de sodium et d’aluminium), soit de la néphrite (silicate de calcium et de magnésium), deux pierres à grain fin, translucides. Toutes deux peuvent être blanches ou incolores, mais souvent elles sont colorées dans une autre teinte d’une large gamme, vert, brun, jaune, etc., à cause de l’inclusion de traces de divers éléments, fer, chrome ou manganèse. 1. Dans l’histoire musulmane. La néphrite était appelée kas̲h̲, par les populations de Turquie orientale (voir Clauson, An etymolo…

Zāwiya

(4,114 words)

Author(s): Blair, Sheila S. | Katz, J. G. | C. Hamès
, (a., pl. zawāyā), litt. «recoin, angle [d’un bâtiment]», à l’origine cellule d’un moine chrétien et puis, dans le contexte islamique, petite mosquée, oratoire ou salle de prière. A la fin du Moyen Age, en particulier en Afrique du Nord (voir 2. ci-dessous), le terme en vint à désigner un édifice destiné à abriter et nourrir les voyageurs et les membres d’une confrérie ṣūfīe locale. 1. Architecture. En plan, ces bâtiments comprenaient souvent des cellules disposées autour d’une cour. Tant la forme que le décor ressemblent à ceux utilisés dans d’autres institutions collectives comme la ma…

Sarāy

(4,296 words)

Author(s): Blair, Sheila S.
(p.) (du vieux perse *srāda, racine θrā «protéger»), signifie en persan habitation, maison. Le mot est souvent associé à un autre substantif pour indiquer un style de bâtiment particulier. L’exemple le plus connu est kārwān sarāy «caravansérail», halte routière pour caravanes [voir Ḵh̲ān], De même, le Ḏj̲annat-sarāy annexé à la partie Nord du mausolée d’Ardabīl par le Ṣafawide S̲h̲āh Ṭahmāsp vers 947/1540 est un édifice octogonal à coupole destiné aux réunions et prières ṣūfies (A. H. Morton, The Ardabīl shrine in the reign of Shāh Ṭahmāsp I, dans Iran, XII [1974], 31-64, et XIII […