Search

Your search for 'dc_creator:( "Grohmann, A." ) OR dc_contributor:( "Grohmann, A." )' returned 62 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

al-Sarāt

(486 words)

Author(s): Grohmann, A. | Donzel, E. van
(a. «le dos»), nom collectif, assez rarement employé, des chaînes de montagnes qui s’étendent du Golfe de ʿAḳaba jusqu’au Golfe d’Aden [voir al-ʿArab, ḎJazīrat, II]. Le mot se trouve souvent à l’état construit, comme p. ex. sarāt al-azd, sarāt al-hān, etc. En Arabie Saoudite aussi bien qu’au Yémen, al-Sarāt sépare les plaines côtières de la mer Rouge [voir al-G̲h̲awr: Tihāma] du haut plateau. Selon l’opinion la plus répandue dans les sources arabes, al-Sarāt est identique à al-Ḥid̲j̲āz [ q.v.], «la barrière». Dans sa totalité, al-Sarāt est morcelé en chaînes larges et pet…

K̲h̲awlān

(1,194 words)

Author(s): Grohmann, A. | Irvine, A.K.
, nom d’une tribu de l’Arabie du Sud, remontant à une haute antiquité et actuellement divisée en deux branches. La fraction la plus importante, qu’al-Hamdānī appelle Ḵh̲awlān al-ʿāliya, porte aujourd’hui le nom de Ḵh̲awlān al-ṭiyāl; elle est fixée au Sud-est de Ṣanʿāʾ, sur le cours supérieur du Wādī Ḏh̲ana, et son territoire est voisin de celui des Murād au Sud-est et des Nihm, dans les montagnes proprement dites, au Nord-ouest. La ¶ tribu dépend actuellement des Bakīl; son territoire, décrit par Carston Niebuhr en 1763 et visité par Eduard Glaser en 1885-6, est tr…

Ḏj̲ild

(1,085 words)

Author(s): Grohmann, A.
(ou adīm), «peau, cuir», dont l’usage pour écrire est bien connu au Proche Orient. Le cuir était déjà employé sous le Moyen Empire, et l’on connaît des mss sur peau de l’empire de Méroe et de Nubie au Sud de l’Egypte, de Palestine et de Perse. Dans ce dernier pays, les βασɩλɩxά δɩфθέραɩ —les archives royales consistant en documents en cuir — furent connus de Ctesias (Diodore de Sicile, II, 32; cf. Daftar), et lorsque les Persans conquirent l’Égypte pour une brève période au début du VIIe siècle de J.-C, ils continuèrent à y écrire sur ¶ du cuir. Les pièces de peau trouvées en Égypte et con…

Kawkabān

(1,462 words)

Author(s): Grohmann, A.
, nom de plusieurs localités de l’Arabie du Sud. I. Nom d’un sanctuaire mentionné dans l’inscription de fondation copiée à ʿAden par J. Halévy: n° 686 ( Mīḥrābān Kawkabān); cf. aussi F. Hommel, Grundriss der Géographie und Geschichte des alten Orients, II, Leipzig 1925, 707. II. Nom d’un château dans le voisinage de Ẓafār, au Nord de Nāʿaṭ. Il portait le nom de Kawkabān «deux étoiles», parce qu’il était orné à l’extérieur de bandes d’argent; le toit était couvert de dalles de pierre blanche, l’intérieur garni de bois de cyprès et recouvert …

Kudummul

(171 words)

Author(s): Grohmann, A.
, petite île volcanique de la mer Rouge (17° 52’ de lat. Nord), appelée Kotumble sur les cartes de l’Amirauté britannique et Qotanbul dans Admiralty handbook. Western Arabia and the Red sea, Londres 1946, 133. L’île possède une riche ¶ végétation qui a été étudiée en son temps par le botaniste Ehrenberg et est remarquable par d’anciens gisements de fer que mentionne déjà le géographe Ibn al-Mud̲j̲āwir (m. 630/1233). Kudummul, qui se trouve aux environs de Ḥamiḍa sur la côte d’Arabie, au large du ʿAsīr [ q.v.], formait autrefois la frontière entre le territoire des Kināna et le Yémen. (A. Groh…

K̲h̲ūryān-mūryān

(1,102 words)

Author(s): Grohmann, A. | Kelly, J. B.
, nom d’un groupe d’îles situées dans le golfe du même nom, près de la côte Sud de l’Arabie (17° 30´ N. et 55° 30´-56° 30´ E.). Ces îles, surtout granitiques et calcaires, sont les sommets d’un banc sous-marin; ce sont, d’Ouest en Est: Ḥāsikiyya, Sawdā, Ḥallāniyya, Ḳarzawt et Ḏj̲ubayla. Ḥallāniyya (13 km. de long et 36 de circonférence) est la plus grande et la seule habitée; la végétation y offre un aspect assez désolé, et c’est à peine si quelques arbustes marins, des tamaris et des mimosas is…

Maʿāfir

(804 words)

Author(s): Grohmann, A. | Smith, G. R.
(ou al-Maʿāfir), nom d’une tribu de l’Arabie du Sud qui fait partie des Ḥimyar et dont la généalogie serait Yaʿfur b. Mālik b. al-Ḥārit̲h̲ b. Murra b. Udad b. Hamaysaʿ b. ʿAmr b. Yas̲h̲d̲j̲ub b. ʿArīb b. Zayd b. Kahlān b. Sabaʾ. Ce nom était également donné au territoire occupé par cette tribu et qui correspondait en gros au ḳaḍāʾ turc de Taʿizziyya et, dans l’actuelle République arabe du Yémen, au ḳaḍāʾ (province) d’al-Ḥud̲j̲ariyya (pron. locale: Ḥugariyya) qui fait lui-même partie de la circonscription administrative ( liwāʾ) de Taʿizz; dans les temps anciens et au moyen âge, c…

al-Sarī

(318 words)

Author(s): Grohmann, A.
b. al-Ḥakam b. Yūsuf al-Balk̲h̲ī, fut nommé le 1er ramaḍān 200/3 avril 816 gouverneur et administrateur des finances d’Égypte. Le 1er rabīʿ I 201/27 septembre 816, les troupes se mirent en révolte ouverte contre lui, et al-Maʾmūn se vit contraint de destituer al-Sarī de ses fonctions et de le remplacer par Sulaymān b. G̲h̲ālib; al-Sarī fut mis en prison, et Sulaymān entra en fonctions le mardi 4 rabīʿ I 201/30 septembre 816, mais fut destitué dès le 1er s̲h̲aʿbān 201/22 février 817 à la suite d’une nouvelle révolte des troupes et al-Sarī réintégré par al-Maʾmūn. La nouve…

Ṣāliḥ b. ʿAlī

(298 words)

Author(s): Grohmann, A. | Kennedy, H.
b. ʿAbd Allāh b. al-ʿAbbās, membre de la famille ʿabbāside (92-152/711-19), joua un rôle important dans le succès de la révolution ʿabbāside en Syrie, assistant son frère ʿAbd Allāh dans l’assaut de Damas et menant, avec Abū ʿAwn ʿAbd al-Malik b. Yazīd al-ʿAtakī la recherche en Egypte du dernier calife umayyade, Marwān b. Muḥammad. Il fut nommé gouverneur d’Egypte le Ier muḥarram 133/9 août 750 et y resta un an, y établissant le pouvoir ʿabbāside. Le 1er s̲h̲aʿban I 133/4 mars 751, il fut déplacé en Palestine et la même année envoya Saʿīd b. ʿAbd Allāh conduire la première ṣaʾifa [ q.v.] ou exp…

Muḳrā

(166 words)

Author(s): Grohmann, A.
, nom d’un district et d’un village situé au Sud de Ṣanʿāʾ, au Yémen, et connu des géographes arabes pour sa mine de cornaline. Une chaîne de montagnes dans le Sarāt [voir ʿAsīr; Ḏj̲azīrat al-ʿArab; al-Ḥid̲j̲āz] porte le même nom. D’après Sprenger, il n’y a pas lieu de penser à un rapprochement entre la tribu ḥimyarite du même nom et les Mokritai de Ptolémée; ces derniers sont à localiser aux environs de Nad̲j̲rān. (A. Grohmann) Bibliography Hamdānī, Ṣifa, éd. D. H. Müller, 68, 104 sqq. Muḳaddasi, 91 Ibn al-Faḳīh, 36 Ibn Ḵh̲urradād̲h̲bih, 141 Yaʿḳūbī, 319 Yāḳūt, III, 130, IV, 437, 603 A. Spreng…

al-Ḳunfud̲h̲a

(1,024 words)

Author(s): Grohmann, A. | Bosworth, C.E.
, port de la mer Rouge situé dans la Tihāma ou basses terres du Ḥid̲j̲āz méridional (19°8ʹ( N., 41o 04ʹ E) à l’embouchure du wādī Ḳanawnā, à 340 km. au Sud de Ḏj̲udda et à 75 au Nord de Ḥaly. Tout l’ensemble de la ville forme un grand quadrilatère entouré d’un mur fortifié en plusieurs endroits par des tours et percé de trois portes. En général, il n’y a de bâtiments en pierre que près du port, où est situé le bazar, avec ses magasins sans étage qui s’alignent de façon irrégulière; c’est là aussi que se trouvent la mosquée principale …

al-S̲h̲ayk̲h̲ Saʿīd

(397 words)

Author(s): Grohmann, A. | Donzel, E. van
, port de mousson sur les détroits de Bāb al-Mandab [ q.v.], situé juste au Nord du Petit Détroit sur un cap dont les hautes falaises dominent l’île de Mayyūn [ q.v.]. Ce détroit est appelé aussi Bāb Iskandar puisqu’il est dit qu’Alexandre le Grand y avait construit une ville. Le port, nommé d’après S̲h̲ayk̲h̲ Saʿīd, dont le tombeau se trouve sur le côté Nord du cap, a été identifié par Sprenger et Glaser avec l’ancien Ocelis ou Acila, mentionné par Pline, Ptolémée et dans le Periplus Maris Erythraei. Cette forme cache peut-être un nom comme ʿUḳayl. Il est dit que le port appartenait au Ḳatabān [ q.v…

Ibb

(318 words)

Author(s): Grohmann, A.
, autrefois capitale du ḳaḍāʾ du même nom dans le sand̲j̲ak de Taʿizz au Yémen; depuis 1946, liwāʾ séparé comprenant les ḳaḍāʾs de: Ibb, ʿUdeyn, Ḏh̲ī Sufāl, Ḳaʿtaba et Yerīm. A côté de la prononciation avec le i particulière au Yémen, on trouve aussi Abb (dans Niebuhr: Aebb). A une époque plus ancienne, la ville, entourée d’un mur, avec une population évaluée à 4 000 âmes, faisait partie du territoire des Ḏh̲ū Ḏj̲ibla. Elle est située sur la «route supérieure» reliant ʿAdan à Ṣanʿāʾ. Selon les projets de la mission A. Beneyton de 1…

Kāg̲h̲ad

(1,094 words)

Author(s): Huart, Cl. | Grohmann, A.
, kāg̲h̲id (du persan kāg̲h̲ad̲j̲, d’origine peut-être chinoise), papier. Dans le période la plus ancienne de l’évolution culturelle de l’Islam, l’Orient ne connaissait que le papyrus [ q.v]. comme matériel d’écriture; se sont des prisonniers de guerre chinois qui, après la bataille d’Aṭlak̲h̲ près de Tālās, en 134/751, introduisirent pour la première fois à Samarḳand l’industrie de la papeterie à partir de la toile, du lin, ou des chiffons de chanvre selon les méthodes employées en Chine. Les principaux genres de papier fabriqués alors étaient les suivants: fīrʿawnī (papier phara…

Ḳalam

(882 words)

Author(s): Huart, Cl. | Grohmann, A.
(χάλαµοΣ, roseau), calame, instrument servant à écrire l’arabe. C’est un tube de roseau ¶ pris entre deux nœuds, taillé en biseau dans la partie légèrement renflée la plus éloignée du nœud, et avec un bec fendu, comme chez nous pour la plume d’oie et plus tard pour la plume de fer. Il doit être très dur et ferme, de manière à ne pas s’user trop vite; la meilleure espèce de roseau est celle de Wāsiṭ, qui croît dans les marais du ʿIrāḳ ( Baṭāʾiḥ), mais celle des marécages d’Égypte (aI-Muḳaddasī, BGA, III, 203 l. 13) ou encore celle du Fāris étaient également appréciées. Les roseaux proven…

al-ʿArab

(10,607 words)

Author(s): Grohmann, A. | Caskel, W. | Spuler, B. | Wiet, G. | Marçais, G.
, les Arabes. I. — Histoire ancienne. II.— L’expansion des Arabes, en général, et dans le Croissant Fertile. III — Les Arabes en Iran au début de l’Islam. Appendice: Les Arabes en Asie entrale à l’époque actuelle. IV.— L’expansion des Arabes en Égypte. V. — L’expansion des Arabes en Afrique du Nord.(Voir aussi al-ʿArab, Ḏj̲azīrat, ainsi que ʿArabiyya et les articles relatifs aux divers pays arabes). I. — Histoire ancienne. Les premiers temps de l’histoire des Arabes sont encore très obscurs; nous ne savons ni d’où ils viennent, ni quelle fut leur existence primiti…

Nad̲j̲d

(3,162 words)

Author(s): Grohmann, A. | McLachlan, K.S.
(a. «haut plateau»), territoire conventionnellement défini comme étant la région de plateaux de la péninsule Arabique s’étendant à l’Est des basses terres de la mer Rouge (al-Tihāma [ q.v.]) et sur la barrière montagneuse qui traverse la partie occidentale de la péninsule, al-Ḥid̲j̲āz [ q.v.]. 1. — Géographie et habitat. La délimitation de ce concept originairement topographique est comprise de manière différente, et le nom désigne tantôt, d’une manière générale, la région qui s’élève au-dessus de la plaine côtière, tantôt le vaste pays, dont l…

al-Yaman

(13,233 words)

Author(s): Grohmann, A. | Brice, W.C. | Smith, G.R. | Burrowes,R. D. | Fr. Mermier | Et al.
, Yémen, partie Sud-ouest de la Péninsule Arabique, couvre actuellement en grande partie la République unifiée du Yémen (qui comprend aussi dans sa partie orientale l’ancienne République Démocratique du Peuple du Sud Yémen, Protectorat d’Aden avant 1967, essentiellement le Ḥaḍramawt historique [ q.v. dans Vol. III et aussi dans Suppl.; voir également Suḳuṭra]). 1. Définition et introduction générale 2. Géographie 3. Histoire (a) Depuis l’époque préislamique jusqu’en 1962 (b) De 1962 à nos jours 4. Ethnologie et structure sociale des hautes terres yéménites 5. Les dialectes ara…

al-K̲h̲aṭṭ

(344 words)

Author(s): Grohmann, A.
, région côtière sur le golfe Persique. Les géographes arabes ne sont pas d’accord sur son étendue. Tandis que Yāḳūt n’applique ce nom qu’à la côte du Baḥrayn et du ʿUmān, ce qui correspond à la mention d’aI-Ḳaṭīf, al-ʿUḳayr et Ḳaṭar, al-Bakrī dit expressément qu’al-Ḵh̲aṭṭ était la côte tout entière entre le ʿUmān et Baṣra, d’une part, et Kāẓima et al-S̲h̲iḥr, d’autre part. Ce désaccord peut correspondre à l’extension que prit dans le cours du temps le sens des mots Baḥrayn et ʿUmān. En tout cas, il y a des auteurs qui rattachent al-Ḵh̲aṭṭ à l’une ou à l’autre région. Ainsi, ¶ d’après Aḥmad b. …

Kudummul

(167 words)

Author(s): Grohmann, A.
, a small volcanic island in the Red Sea in 17° 52’ N lat., called Kotumble on the English Admiralty charts and Qotanbul in Admiralty handbook, Western Arabia and the Red Sea, London 1946, 133. The island has a rich flora, which has been studied by the botanist Ehrenberg, and is noteworthy for its iron deposits, which are mentioned as early as the geographer Ibn al-Mud̲j̲āwir (d. 630/1233). Kudummul, which lies near Ḥamiḍa on the Arabian coast off ʿAsīr [ q.v.], once marked the boundary between the land of the Kināna and Yemen. (A. Grohmann) Bibliography al-Hamdānī, Ṣifat d̲j̲azīrat al-ʿArab,…
▲   Back to top   ▲