Search

Your search for 'dc_creator:( "İnalcık, Halil" ) OR dc_contributor:( "İnalcık, Halil" )' returned 48 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Aḥmad Pas̲h̲a, surnommé Bursali̊ʾ

(611 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, poète ottoman de la seconde moitié du XVe siècle, le plus important après S̲h̲eyk̲h̲ī et avant Ned̲j̲ātī. Il étaitle fils du ḳāḍī ʿ asker Welī al-dīn b. Ilyās (qui prétendait descendre de Ḥusayn) et était probablement né à Andrinople (suivant certaines sources autorisées, à Brousse). Il fut nommé müderris à la madrasa deMurād II à Brousse et, en 885/1451, succéda à Mollā Ḵh̲usrew comme ḳāḍī d’Andrinople. Après l’avènement de Muḥammad II, il devint ḳāḍī ʿ asker,et tuteur du nouveau souverain, en obtenant le ¶ rang de vizir. Il accompagna le sultan durant la conquête de Constan…

G̲h̲āzī Girāy Ier

(153 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, k̲h̲ān de Crimée qui régna six mois environ en 930/1523-4. Il fut proclamé k̲h̲ān en muḥarram 930/nov. 1523, après avoir monté avec les begs de Crimée une conspiration contre son père Meḥmed Girāy Ier [ q.v.] et l’avoir tué. Le sultan ottoman (Süleymān Ier) refusa de le reconnaître et, avec l’accord de Memis̲h̲ Beg du S̲h̲īrīn, chef des begs, nomma aux fonctions de k̲h̲ān l’oncle de G̲h̲āzī Girāy, Saʿādet Girāy (d̲j̲umādā II 930/avril 1524). G̲h̲āzī Girāy, incapable de résister, accepta la suggestion de Memis̲h̲ Beg qui lui proposait d’être le ḳalg̲h̲ay ([ q.v.] «héritier présomptif»)…

Mazraʿa

(2,974 words)

Author(s): İnalcık, Halil
(a.), mazraʿa, mezra ou ekinlik en turc, signifie en général terre arable, champ; dans les registres cadastraux ottomans, ce terme désigne un peuplement périodique, ou un village déserté et ses champs. D’après un règlement, pour enregistrer une pièce de terre comme mazraʿa, on devait s’assurer qu’elle comportait le site d’un village en ruine, sa propre alimentation en eau et un cimetière (Barkan, 53, 133, 190). Une pièce de terre de ce genre est parfois appelée matrūk yer «terre abandonnée». Dans les daftars [ q.v.], on rencontre souvent la note suivante sur des mazraʿas: «autrefois, c…

Meḥemmed Ii

(3,544 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, sultan ottoman qui régna de 848 à 850/1444-6 et de 855 à 886/1451-81. Il était appelé Abū l-Fatḥ ou Fātiḥ «le Conquérant» et considéré comme le fondateur ultime de l’empire ottoman. Né à Edirne le 27 rad̲j̲ab 835/30 mars 1432, il était le quatrième fils de Murād II [ q.v.], et sa mère était une esclave du harem. Dès le printemps de 846/1443, il fut nommé gouverneur de la province d’Amasya où il se rendit avec ses deux lalas [ q.v,] En rabīʿ II 848/juillet 1444, à l’âge de douze ans, il fut rappelé et proclamé sultan par son père, qui abdiqua en sa faveur afin d’assurer sa …

Ḏj̲izya

(8,994 words)

Author(s): Cahen, Cl. | İnalcık, Halil | Hardy, P.
, l’impôt de capitation qui, dans le droit musulman traditionnel, frappe les non-musulmans des États musulmans. L’histoire des origines de la d̲j̲izya est extrêmement complexe, pour trois ordres de raisons: d’abord, les auteurs qui, à l’époque ʿabbāside, ont essayé de réunir les matériaux disponibles sur le régime de la d̲j̲izya et du k̲h̲arād̲j̲ se sont trouvés devant des textes où ces mots sont employés en des sens divers, tantôt larges, tantôt techniques et là-même variables, que, pour aboutir à un tableau rationnel, ils ont eu tendance à inte…

Selīm I

(4,983 words)

Author(s): Inalcik, Halil
, dans les documents officiels Selīms̲h̲āh, surnommé Yavuz, le Grave, neuvième sultan ottoman ¶ (r. 7 ṣafar 918/24 avril 1512-8 s̲h̲awwāl 926/21 septembre 1520), conquérant de l’Asie Mineure orientale, de la Syrie et de l’Egypte et premier sultan ottoman à porter le titre de Ḵh̲ādim al-Ḥaramayn al-S̲h̲arīfayn, ou Serviteur de la Mekke et de Médine. La lutte pour le trône, 1509-13. Pour comprendre les circonstances et la nature de la féroce lutte pour le trône entre les trois fils de Bāyezīd Ḳorḳud, Aḥmed et Selīm, il faut se souvenir que les peuples turco…

Maḥkama

(48,172 words)

Author(s): Schacht, J. | İnalcık, Halil | Findley, C. V. | Lambton, A. K. S. | Layish, A. | Et al.
(a.) «tribunal». Le présent article est consacré à l’administration de la justice et à l’organisation des tribunaux dans les pays musulmans, la fonction de juge ayant été traitée sous Ḳāḍī. I. — Généralités II. — Empire ottoman 1. — Jusqu’aux réformes 2. — Période des réformes III. — Iran IV. — Pays arabes et Israël à l’époque moderne 1. — Égypte 2. — Syrie 3. — Liban 4. — Irak 5. — Palestine et Israël 6. — Jordanie 7. — Arabie Saʿūdite 8. — Yémen et République populaire du Sud Yémen 9. — États du Golfe 10. — Maroc 11. — Algérie 12. — Tunisie 13. — Réformes du droit appliquées par les tribunaux du s̲h̲arʿ V. …

Ḥawāla

(1,694 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, terme de finances signifiant transfert et, dans les finances islamiques, un transfert de muḳāṭaʿa [ q.v.] effectué sur l’ordre du souverain en faveur d’un tiers. Le terme s’applique tant au mandat de paiement qu’à la somme payée; il est déjà attesté dans ce sens à l’époque ʿabbāside (voir F. Løkkegaard, Islamic taxation in the classic period, Copenhague 1950, 63-5). Dans l’empire ʿabbāside, la ḥawāla était largement employée dans les finances publiques et privées pour éviter les dangers et les retards inhérents au transport de fonds. Les mandats étaient appelés suftad̲j̲a [ q.v.] ou şa…

Aḥmad Pas̲h̲a Gedik

(539 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, grand-vizir ottoman. Né en Serbie, il fut engagé au palais de Murād II comme iç-og̲h̲laniʾ et devint quelque temps beglerbegi de Rūm (Tokat) sous Meḥmed (Muḥammad) II avant d’être nommé beglerbegi d’Anatolie en 1461. ¶ Il conserva ce poste jusqu’à sa nomination de vizir en 1470. Il joua un rôle décisif en consolidant les nouvelles conquêtes d’Anatolie contre les Ḳaramānides et Aḳ-Ḳoyunlu. Il se distingua d’abord en s’emparant de Koyliʾ-Ḥiṣar (1461). En 1469-72, il soumit la partie montagneuse et la région côtière du Ḳaraman-ili…

Gönüllü

(745 words)

Author(s): İnalcik, Halil
, mot turc signifiant «volontaire» et employé dans l’empire ottoman comme terme technique (parfois avec le pseudo-pl. persan gönüllüyān) ¶ pour désigner trois institutions apparentées: I. Dès les tout premiers temps de l’Etat ottoman, des volontaires venus prendre part au combat étaient appelés gönüllü; leur rapport avec les mutaṭawwiʿa, g̲h̲āzīs [ q.vv.] d’États musulmans plus anciens, est évident (voir M. F. Köprülü, Les origines de l’empire ottoman, Paris 1936, 102-3; f- H. Uzunçarşili, Osmanh devleti teşkilâtina medhal, Istanbul 1942, 59)- Une grande proportion des g̲h̲āzīs…

Ḳānūnnāme

(4,917 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, terme qui, dans l’usage ottoman, désignait généralement un décret du sultan comportant des dispositions juridiques sur un point particulier. Au IXe/XVe siècle, yasaḳnāme avait le même sens. Dans l’empire ottoman, ḳānūnnāme était parfois étendu à des règlements promulgués par les vizirs et les pas̲h̲as (voir Kāsim Pas̲h̲a Kānūnnāmesi, dans M. T. Gökbilgin, Edirne ve Paşa livasi, Istanbul 1952, 434), à des lois formulées par une autorité compétente (par ex. le ḳanūnnāme du nis̲h̲ānd̲j̲i̊ Ḏj̲elāl-zāde) ou des projets de réforme (par ex. celui d’Ibs̲h̲īr Pas̲h̲a; voir Naʿīmā, Taʾrīk…

Ḳapu/ḳapi̊ Ag̲h̲asi̊

(841 words)

Author(s): İnalcık, Halil
(ou Bāb al-Saʿāde ag̲h̲asi̊), principal officier du Palais ottoman jusqu’au jour où le dār al-saʿāde ag̲h̲asi̊ acquit la prééminence à la fin du Xe/XVIe siècle. Comme les autres ag̲h̲as en service permanent au Palais, il était choisi par le sultan lui-même parmi les eunuques [voir K̲h̲aṣī]. C’est à lui qu’il appartenait de demander au souverain la nomination, la promotion et le transfert du personnel domestique, des ag̲h̲as et des ič og̲h̲lān [ q.vv.]. ¶ Seul intermédiaire entre le sultan et le monde extérieur, il avait son bureau à droite de la porte dite Porte Intér…

Filāḥa

(13,320 words)

Author(s): Shihabi, Mustafa al- | Colin, G.S. | Lambton, A.K.S. | İnalcık, Halil | Habib, Irfan
, agriculture. Falḥ, action de fendre et de couper, s’appliquant à la terre, a le sens de «fendre pour cultiver», soit «labourer». Fallāḥ «laboureur», filāḥa, «labourage». Mais depuis l’époque préislamique, le mot filāḥa a prit un sens plus étendu pour désigner le métier de la culture du sol, l’agriculture. Dans ce sens il est synonyme de zirāʿa, auquel les anciens préféraient filāḥa (tous les anciens auteurs appelaient leurs ouvrages d’agriculture Kitāb al-Filāḥa). Actuellement ce dernier mot est très usité, en Afrique du Nord, dans le langage officiel comme dans …

Dog̲h̲and̲j̲i̊

(898 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, mot turc signifiant «fauconnier», de dog̲h̲an «faucon» ( tog̲h̲an en turc ḳi̊pčaḳ, cf. al-Tuḥfa al-zakiyya fī l-lug̲h̲a al-turkiyya, éd. B. Atalay, Istanbul 1945, 260) et, dans l’usage général, toutes soi tes d’oiseaux de proie. Le persan bāzdār est aussi fréquemment employé à la place de dog̲h̲and̲j̲i̊. Dans l’empire ottoman, le mot dog̲h̲and̲j̲i̊, dans le même sens qu’aux époques postérieures, se rencontre dès le VIIIe/XIVe siècle (cf. P. Wittek, Zu einigen frühosmanischen Urkunden, dans WZKM, LIV (1957), 240, LVII (1961), 103; sur dog̲h̲and̲j̲i̊ čiftligi, voir H. İnalcik, Sûr…

Ḳaplan Girāy Ier

(690 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, k̲h̲ān tatar de Crimée, troisième fils de Ḥād̲j̲d̲j̲ī Selīm Girāy [ q.v.]. né à Rhodes en s̲h̲aʿbān 1091/juilIet 1680. En 1108/1697, il commanda temporairement les troupes au Bud̲j̲āḳ [ q.v.] et effectua une fructueuse expédition en Pologne. Pendant les négociations de Carlovitz, il assura la défense de Ferah-Kerman, mais Örek-Tīmūr, beg des S̲h̲irins rebelles, le força à se réfugier à Kiliya (rabīʿ II 1111/octobre 1699). Il fut par la suite nommé commandant militaire de Circassie, où il combattit les Kalmuks (1112/1700) e…

Ḥaydar-og̲h̲lu , plus correctement Ḳara Ḥaydar-og̲h̲lu, Meḥmed

(794 words)

Author(s): İnalcık, Halil
(parfois pourvu du titre de beg), célèbre chef de bande de l’époque ottomane. Son père, Ḳara Ḥaydar, n’est cité dans les sources que comme brigand; selon Ewliyā Čelebi ( Seyāḥatnāme, IV, 472-3; cf. Naʿīmā, IV, 240), il se rendit dans les montagnes vers 1050/1640 et se mit à piller les caravanes aux cols situés entre Eskis̲h̲ehir et Izmir (Smyrne). Sous le grand-vizirat de Ḳara-Muṣṭafā (donc avant 1052/1643, date de l’exécution du vizir), un nefīr-i ʿāmm contre Ḳara Ḥaydar fut proclamé en Anatolie, c’est-à-dire que la population civile reçut l’ordre de lui donner la ch…

Aḥmad Pas̲h̲a K̲h̲āʾin

(384 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, vizir ottoman. Géorgien d’origine, Aḥmed entra au palais de Sélim Ier comme iç-og̲h̲laniʾ; plus tard, il prit part, en tant que büyük emīr-i āk̲h̲ūr, à la campagne contre les Mamlūks en 1516-7 et devint beglerbegi de Rūm-ili en 1519. Dans la campagne de Süleymān Ier contre Belgrade, le plan d’opération proposé par Aḥmed ¶ fut accepté. C’est ainsi qu’il prit Bögürdelen (Sabacz) (2 s̲h̲aʿbān 927/8 juillet 1521) et envahit Syrmia. Comme récompense pour ses services au siège de Belgrade, le sultan le nomma vizir du diwān (automne 1521). Dans la campagne contre Rhodes, il était comm…

Ḳaplan Girāy II

(348 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, k̲h̲ān tatar de Crimée de s̲h̲awwāl 1183 à s̲h̲aʿbān 1184/février-noveinbre 1770, après avoir été nommé nuradin (nūr al-dīn [ q.v.]) en 1182-3/1768-9. Il envoya son ḳalg̲h̲ay [ q.v.] et son nuradin en Crimée pour la défendre contre les Russes, à un moment où le général ottoman Ḵh̲alīl Pas̲h̲a l’avait désigné pour participer à la campagne destinée à chasser les Russes de Bog̲h̲dān (Moldavie). Il ne résista pas à l’artillerie russe sur le Prut, se retira à Kalci, et Rumyantsev, traversant le Prut, mit en déroute les troupes o…

Imtiyāzāt

(19,879 words)

Author(s): Wansbrough, J. | İnalcık, Halil | Lambton, A.K.S. | Baer, G.
, privilèges commerciaux, capitulations. I. La plus ancienne documentation sur les privilèges commerciaux concédés par les chancelleries musulmanes dans le monde méditerranéen date du VIe/XIIe siècle; il est peu probable que ces documents constituent le témoignage le plus ancien de cette activité diplomatique et commerciale entre souverains de l’Islam et de la Chrétienté, qui atteignit son point culminant dans les Capitulations ottomanes, mais il serait vain de faire des suppositions sur la forme ou la langue des instr…

Iskender Beg

(2,488 words)

Author(s): İnalcık, Halil
, nom ottoman de Georges (Gjergj) Castriota (808-72/1405-68), héros de la «résistance» albanaise aux Turcs au milieu du IXe/XVe siècle, appelé dans les sources occidentales Scanderbeg, etc. Dans la première moitié de ce siècle, la famille Castriota, qui était établie à Matia, était devenue, après avoir supplanté les Balsha, la plus influente de l’Albanie du Nord; elle avait reconnu la suzeraineté turque depuis 787/1385, et le père d’Iskender, Jean/Ivan (Yovan dans lessources ottomanes), avait servi de tampon entre les Vénitiens installés à Scutari (Is̲h̲kodra [ q.v.]) et les Ott…
▲   Back to top   ▲