Search

Your search for 'dc_creator:( "Ben Cheneb, M." ) OR dc_contributor:( "Ben Cheneb, M." )' returned 22 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Mutadārik

(82 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, nom du seizième mètre de la métrique arabe, ajouté à la liste d’al-Ḵh̲alīl b. ¶ Aḥmad par al-Ak̲h̲fas̲h̲ al-Awsaṭ [ q.v.]. Ce mètre porte également les noms de muk̲h̲taraʿ, muḥdat̲h̲, k̲h̲abab, s̲h̲aḳīḳ, muntasiḳ, ḍarb al-k̲h̲ayl, rakḍ al-k̲h̲ayl, ṣawt al-nāḳūs. Il ne semble pas avoir été employé par les poètes d’avant l’Islam et du premier siècle de l’hégire. Il se compose, dans chaque hémistiche, de quatre fāʿilun qui peuvent se réduire à faʿilun et même faʿlun. Voir aussi ʿArūḍ. (M. Ben Cheneb*)

al-Ḏj̲azūlī

(502 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, Abū Mūsā ʿĪsā b. ʿAbd al-ʿAzīz b. Yalabak̲h̲t b. ʿĪsā b. Yūmarīlī, originaire de la tribu berbère de Ḏj̲azūla, fraction des Yazdakten, dans le Sud marocain, est connu surtout par une petite introduction à l’étude de la grammaire arabe, Muḳaddima, intitulée al-Ḳānūn. Après avoir étudié à Marrākus̲h̲, il se rendit en Orient pour accomplir le pèlerinage de la Mekke et de Médine. Au Caire, il suivit les leçons du célèbre lexicologue Abū Muḥammad ʿAbd Allāh b. Barrī, et l’on dit même que l’Introduction n’est que la reproduction des leçons du maître sur al-Ḏj̲umal d’al-Zad̲j̲d̲j̲ād̲j̲ī, en …

al-Ḳudūrī

(397 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, Abū l-Ḥusayn/al-Ḥasan Aḥmad b. Muḥammad b. Aḥmad b. Ḏjaʿfar b. Ḥamdān al-Bag̲h̲dādī. faḳīh ḥanafite né et mort à Bag̲h̲dād (362-5 rad̲j̲ab 428/972-24 avril 1037). Chef de l’école ḥanafite du ʿIrāḳ, il eut à soutenir contre son contemporain s̲h̲āfiʿite Abū Ḥāmid al-Isfarāyīnī — qu’il révérait d’ailleurs grandement — plusieurs discussions publiques pour défendre son point de vue. Il forma un certain nombre d’élèves, parmi lesquels le plus connu est al-Ḵh̲aṭīb al-Bag̲h̲dādī [ q.v.]. Indépendamment de quelques ouvrages tels que le Kitāb al-Nikāḥ sur le mariage ou le Kitāb al-Tad̲j̲r…

Ibn Bas̲h̲kuwāl

(452 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Huici Miranda, A.
, Abū l-Ḳāsim Ḵh̲alaf b. ʿAbd al-Malik b. Masʿūd b. Mūsā b. Bas̲h̲kuwāl b. Yūsuf b. Dāḥa b. Dāḳa b. Naṣr b. ʿAbd al-Karīm b. Wāḳid al-Anṣārī, savant andalou d’origine espagnole, comme son nom «fils de Pascual» l’indique; originaire de Sorriôn, village inconnu de la vega de Valence, qu’il convient de ne pas confondre avec Sarriôn, dans la province de Teruel, il naquit à Cordoue le 3 d̲h̲ū l-ḥid̲j̲d̲j̲a 494/29 septembre 1101, et mourut dans sa ville natale dans la nuit du mardi au mercredi 8 ramaḍân 578/4-5 janvier 1183, à…

al-Ḏj̲azūlī

(838 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, Abū ʿAbd Allāh Muḥammai b. Sulaymān b. Abī Bakr al-Samlālī, bien que l’on ¶ ne soit pas d’accord sur le nom même de son père et à plus forte raison de son grand-père, descend, au dire de ses biographes et de ses affiliés, du Prophète, comme tous les fondateurs d’ordres religieux. Il est originaire et natif de la tribu berbère de Ḏj̲azūla [ q.v.] dans le Sūs marocain. Après avoir fait quelques études dans son pays natal, il se rendit à Fās et entra à la madrasat al-Saffārīn où l’on montre encore de nos jours la chambre qu’il occupait. A peine de retour dans sa t…

Ibn Barrī

(166 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, Abū l-Ḥasan ʿAlī b. Muḥ. b. ʿAlī b. Muḥ. b. al-Ḥusayn al-Ribāṭī, savant marocain né à Taza vers 660/1261-2, m. dans la même ville vers 731/1331. Très versé dans les sciences islamiques, Ibn Barri doit sa renommée à une urd̲j̲ūza de 242 vers, al-Durar al-lawāmiʿ fī aṣl maḳraʾ al-imām Nāfiʿ, terminée en 697/1298 et traitant de la «lecture» de Nāfiʿ [ q.v.]; cette pièce, publiée plusieurs fois au Caire et à Tunis dans les recueils de traités d’orthoépie et d’orthographe ḳurʾāniques, jouit d’une très grande vogue en Afrique du Nord. On a conservé de lui une autre urd̲j̲ūza de 30 vers fī mak̲h̲ārid…

Ibn al-Abbār

(191 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, Abū Ḏj̲aʿfar Aḥmad b. Muḥammad al-Ḵhawlānī, poète andalou qui vécut dans l’entourage des premiers ʿAbbādides [ q.v.] de Séville et mourut en 433/1041-2. De son Dīwān, il ne reste qu’un petit nombre de pièces, notamment un panégyrique d’Ismāʿīl Ibn ʿAbbād, des poésies de circonstance et des descriptions; les poèmes floraux paraissent occuper une large place dans son œuvre, qui tire son inspiration de la vie de l’aristocratie andalouse du temps; le vin, les plaisirs, les promenades, les femmes surtout sont des sujets de …

Ibn al-Ḏj̲azarī

(748 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, S̲h̲ams al-dīn Abū l-Ḵh̲ayr Muḥ. b. Muḥ. b. Muḥ. b. Muḥ. b. ʿAlī b. Yūsuf al-Ḏj̲azarī, faḳīh. «lecteur» et ḳāḍī, né à Damas le 25 ramaḍān 751/26 novembre 1350. Après avoir fait des études traditionnelles dans sa ville natale, et s’être particulièrement occupé de ḥadīt̲h̲ et de «lectures» ḳurʾāniques, il accomplit le pèlerinage à La Mekke en 768/1367, puis se rendit au Caire, où il poursuivit l’étude des ḳirāʾāt. De retour à Damas, il se consacra au ḥadīt̲h̲ et au fiḳh, suivant les leçons des disciples d’al-Dimyāṭī, d’al-Abarḳūhī et d’al-Asnawī. Il retourna ensuite au Caire…

Ibn al-Abbār

(787 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Pellat, Ch.
, Abū ʿAbd Allāh Muḥammad b. ʿAbd Allāh b. Abî Bakr b. ʿAbd Allāh b. ʿAbd al-Rahmān b. Ahmad b. Abi Bakr al-Ḳudāʿī, historien, traditionniste, littérateur et poète, appartenait à une famille originaire d’Onda, patrimoine des Ḳudāʿites en Espagne; il naquit en rabīʿ II 595/fév. 1199 à Valence, où il passa sa jeunesse, étudiant sous la direction de plusieurs maîtres qu’il cite dans son Muʿd̲j̲am. Pendant plus de vingt ans, il fut le disciple du plus savant traditionniste de l’Espagne, Abū l-Rabīʿ ibn Sālim qui l’engagea à compléter la Ṣila d’Ibn Bas̲h̲kuwāl, et fit plusieurs voyages d…

K̲h̲alīl b. Isḥāk

(676 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
b. Mūsā b. S̲h̲uʿayb, Abū l-Mawadda Ḍiyāʾ al-dīn ibn al-Ḏj̲undī faḳīh mālikite d’Égypte, m. au Caire le 13 rabīʿ I 776/ 22 août 1374 (mais d’autres dates, notamment 767 et 769, sont également indiquées). Son père était ḥanafite, et ce fut sous l’influence de son maître ʿAbd Allāh al-Manūfī (m. 749/1348) qu’il adopta la doctrine mālikite. Il accomplit le pèlerinage, demeura quelque temps à La Mekke et à Médine et se consacra à l’étude et à l’enseignement à la madrasa S̲h̲ayk̲h̲ūniyya. Tout en menant une vie assez retirée, il faisait partie de la milice, et c’est en cette qu…

Ibn al-Bannāʾal-Marrākus̲h̲ī

(668 words)

Author(s): Suter, H. | Ben Cheneb, M.
Abū l-ʿAbbās Aḥmad b. Muḥammad b. ʿUt̲h̲mān al-Azdī, ¶ savant marocain versé dans plusieurs disciplines, mais dont la renommée repose principalement sur son savoir en mathématiques, astronomie, astrologie et sciences occultes. Né à Marrākus̲h̲ le 9 d̲h̲ū l-ḥid̲j̲d̲j̲a 654/28 décembre 1256, il étudia les sciences traditionnelles: langue arabe, grammaire, Ḳurʾān, ḥadīt̲h̲, fiḳh, dans sa ville natale, où il fut initié aux mathématiques et à la médecine par des maîtres dont l’identification est encore discutée, mais on sait qu’il s’attacha au saint d’Ag̲h̲māt [ q.v.], Abū Zayd ʿAb…

Ibn al-Faraḍī

(473 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Huici Miranda, A.
, Abū l-Walīd ʿAbd Allāh b. Muḥammad b. Yūsuf b. Naṣr al-Azdī b. al-Faraḍī, savant andalou, naquit à Cordoue dans la nuit du lundi au mardi 22-3 d̲h̲ū l-ḳaʿda 351/22-3 décembre 962. Il étudia le droit, la tradition, la littérature et l’histoire dans sa ville natale, surtout avec Abū Zakariyyāʾ Yaḥyā b. Mālik b. ʿĀʾid̲h̲ et le ḳāḍī Muḥ. b. Yaḥyā b. ʿAbd al-ʿAzīz al-Ḵh̲arrāz. En 382/992, il se rendit en Orient pour accomplir le pèlerinage et, passant par al-Ḳayrawān, suivit les leçons du jurisconsulte Ibn Abī Zayd al-Ḳayrawānī [ q.v.] et celles d’Abū l-Ḥasan ʿAlī b. Muḥ. b. Ḵh̲alaf al-Ḳābisī. Il ¶…

al-Fatḥ b. Muḥammad b. ʿUbayd Allāh b. K̲h̲aḳān.

(809 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Pellat, Ch.
, Abū Naṣr al-Ḳaysī al-Is̲h̲bīlī, anthologue andalou dont la biographie est assez mal connue. On sait cependant qu’il fit de solides études auprès de maîtres réputés et mena une vie aventureuse, parcourant une bonne partie de l’Espagne musulmane et jouissant sans aucune retenue des plaisirs les plus contraires aux prescriptions de l’Islam. Il finit toutefois par obtenir une place de secrétaire du gouverneur de Grenade, Abū Yūsuf Tās̲h̲fīn b. ʿAlī, mais ne la conserva pas et se rendit à Marrākus̲h̲ o…

al-ʿAyyās̲h̲ī

(434 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Pellat, Ch.
Abū Sālim ʿAbd Allāh b. Muḥammad, littérateur, traditionniste, jurisconsulte et savant ṣūfī, né dans la tribu berbère des Aït (Ayt) ʿAyyās̲h̲ du Moyen-Atlas marocain à la fin de s̲h̲aʿbān 1037/avril-mai 1628, mort de la peste au Maroc le 10 d̲h̲ū l-ḳaʿda 1090/13 décembre ¶ 1679. Après avoir parcouru le Maroc «à la recherche de la science» et obtenu une id̲j̲āza de ʿAbd al-Ḳādir al-Fāsī [ q.v.], il fit, en 1059/1649, un premier pèlerinage à la Mekke. en passant par le Touat, Ouargla et Tripoli, puis il en accomplit un second en 1064/ 1653-4, au retour duquel il écrivit sa Riḥla intitulée Mā’ al-…

Kān Wa-Kān

(272 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, the name of one of the seven post-classical genres of poetry ( fann , pl. funūn ), the others being the silsila , the dūbayt or rubāʿī , the muwas̲h̲s̲h̲aḥ , the ḳūmā , the mawāliyā and the zad̲j̲al [ qq.v.]. The genre was devised by the Bag̲h̲dādī poets and its name derives from the formula used by storytellers to open their narratives: “there was and there was”, i.e., “once upon a time”; originally, in fact, the kān wa-kān was just a rhyming story and it was only later that the term was applied to various subjects, particularly those of a moral or…

Ibn al-D̲j̲azarī

(790 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, S̲h̲ams al-Dīn abu ’l-Ḵh̲ayr muḥ. b. Muḥ. b. Muḥ. b. Muḥ. b. ʿAlī b. Yūsuf al-D̲j̲azarī , faḳīh , “reader” and ḳāḍī , born in Damascus on 25 Ramaḍān 751/26 November 1350. After completing the traditional studies in his native town, with particular attention to ḥadīt̲h̲ and Ḳurʾānic “readings”, he made the pilgrimage to Mecca in 768/1367 and then went to Cairo, where he continued the study of the ḳirāʾāt . Returning to Damascus, he devoted himself to ḥadīt̲h̲ and fiḳh , attending the classes of the pupils of al-Dimyāṭī, al-Abarḳūhī and al-Asnawī. He the…

al-Ḳumā or al-Ḳawmā

(364 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Pellat, Ch.
, the name of one of the seven types of post-classical poetry [see kān wa-kān ]. It was invented by the people of Bag̲h̲dād, and is connected with the saḥūr , i.e. the last part of the night when, during the month of Ramaḍān, it is still permitted to eat and drink and to take meals at that time; it derives its name from the expression ḳūmā li ’l-saḥūr which the singers recite after each strophe of a ramal or zad̲j̲al in praise of the master of the house. Contrary to what is generally believed, it does not seem that ḳūmā is the imperative dual, “Arise, both of you!”, but the singular ḳūman >ḳūmā

K̲h̲alīl b. Isḥāk

(686 words)

Author(s): ben Cheneb, M.
b. mūsā b. s̲h̲uʿayb , abu ’l-mawadda ḍiyāʾ al-dīn , ibn al-d̲j̲undi , Mālikī faḳīh of Egypt, born in Cairo 13 Rabīʿ I 776/22 August 1374 (but other dates, in particular 767 and 769 are also given). His father was a Ḥanafī, and it was through the influence of his teacher ʿAbd Allāh al-Manūfī (d. 749/1348) that he adopted the Mālikī law school. He performed the Pilgrimage, and then remained some time in Medina, studying and teaching at the madrasa S̲h̲ayk̲h̲ūniyya . Although generally leading a fairly retiring life, he nevertheless took up arms in the de…

al-ʿAyyās̲h̲ī

(465 words)

Author(s): Ben Cheneb, M. | Pellat, Ch.
, abū sālim ʿabd allāh b. muḥammad , man of letters, traditionist, lawyer and Sūfī scholar, born in the Berber tribe of the Aït (Ayt) ʿAyyās̲h̲ of the Middle Moroccan Atlas at the end of S̲h̲aʿbān 1037/April-May 1628, died of plague in Morocco on 10 Ḏh̲u ’l-Ḳaʿda 1090/13 December 1679. After having travelled through Morocco “in search of knowledge” and obtained an id̲j̲āza from ʿAbd al-Ḳādir al-Fāsī [ q.v.], in 1059/1649 he made his first pilgrimage to Mecca going via Touat, Ouargla and Tripoli; then, in 1064/1653-4 he made a second pilgrimage, on returning from which he wrote his Riḥla

Mutadārik

(91 words)

Author(s): Ben Cheneb, M.
, name of the sixteenth metre in Arabic prosody, added to al-K̲h̲alīl b. Aḥmad’s list by al-Ak̲h̲fas̲h̲ al-Awsaṭ [ q.v.]. It is also called muk̲h̲taraʿ , muḥdat̲h̲ , k̲h̲abab , s̲h̲aḳīḳ , muntasiḳ , darb al-k̲h̲ayl , rakḍ al-k̲h̲ayl , ṣawt al-nāḳūs . It does not seem to have been used by the poets before Islam or of the first century A.H. It is made up, in each hemistich, of four fāʿilun , which may be reduced to faʿilun or even faʿlun . See also ʿarūḍ . (M. Ben Cheneb*)
▲   Back to top   ▲