Search

Your search for 'dc_creator:( "Cahen, Cl." ) OR dc_contributor:( "Cahen, Cl." )' returned 221 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ḏj̲ays̲h̲

(12,125 words)

Author(s): Cahen, Cl. | Cour, A. | Kedourie, E.
, l’un des termes arabes usuels (avec d̲j̲und et ʿaskar) pour désigner l’armée. I. L’Arabie préislamique, tout en ayant vécu dans des conditions de petite guerre permanente, n’a connu d’armée spécifique qu’en cas d’occupation étrangère ou peut-être au Yémen. Les luttes entre tribus y mettaient en action virtuellement tous les hommes valides, mais sans organisation militaire, et les combats le plus souvent s’y résolvaient en exploits singuliers. Un embryon d’armée apparaît, si l’on veut, avec l’Islam, dans les expéditions conduites ou préparées par le Prophète, bien que le d̲j̲ihād

Arslan-arg̲h̲ūn

(283 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, frère de Maliks̲h̲āh qui, à la mort de celui-ci, mit la main sur le Ḵh̲urāsān et la province de Balk̲h̲, défit et mit à mort un autre frère, Buribars, envoyé contre lui (488/1095), mais se fit mal voir en raison des mesures de terreur prises contre les complices du vaincu et des destructions préventives des remparts de Merv, Nis̲h̲āpūr, Sarak̲h̲s, Sabzawār, etc. ordonnées par lui, et finit tué par un de ses esclaves en 490; son jeune fils de sept ans fut sans peine alors écarté par Sand̲j̲ar, …

Ḏj̲arād

(1,359 words)

Author(s): Kopf, L. | Cahen, Cl.
«sauterelles»: le mot est un collectif dont le nom d’unité, d̲j̲arāda, s’applique aussi bien au mâle qu’à la femelle. Aucun synonyme apparenté ne semble exister dans les autres langues sémitiques. Pour les différentes phases du développement de la sauterelle, l’arabe possède des noms spéciaux (par ex. sirwa, dabā, g̲h̲awg̲h̲āʾ, k̲h̲ayfān, etc.) qui sont cependant définis de façon différente par diverses autorités. Comme elles sont abondantes dans le pays des Arabes, les sauterelles sont souvent mentionnées et décrites dans la poésie et les proverbes de l’…

Māʾ

(32,728 words)

Author(s): Fahd, F. | Young, M. J. L. | Hill, D. R. | Rabie, Hassanein | Cahen, Cl. | Et al.
(a.) «eau». Le présent article traitera des aspects magico-religieux et juridique de l’eau, ainsi que des techniques d’irrigation: I. Hydromancie. II. L’eau dans le droit islamique classique. III. Machines hydrauliques. IV. L’irrigation en Egypte avant le XXe siècle. V. L’irrigation en Mésopotamie. VI. L’irrigation en Perse. VII. L’irrigation en Afrique du Nord et en Espagne. VIII. L’irrigation dans l’empire ottoman. IX. L’irrigation dans l’Inde musulmane avant le XXe siècle. X. Aspects économiques de l’irrigation moderne. XI. Emplois décoratifs de l’eau dans l’Inde mu…

Bayt al-Māl

(7,944 words)

Author(s): Coulson, N.J. | Cahen, Cl. | Lewis, B. | [R. Le Tourneau]
, litt. «la Maison du Trésor», de là, le fisc de l’État musulman. I. — Aspect juridique. Doctrine juridique. Bilāl et ses compagnons demandèrent à ʿUmar b. al-Ḵh̲aṭṭāb de partager le butin conquis en ʿIrāḳ et en Syrie. «Partage les terres entre ceux qui les ont conquises, dirent-ils, comme on le fait pour les dépouilles de l’armée». Mais ʿUmar refusa de faire droit à leur requête, disant: «Allāh a donné un droit sur ces terres à ceux qui viendront après vous!» ( Kitāb al-Ḵh̲arād̲j̲. 24, Le livre de lImpôt foncier, 37). Dans cette prétendue décision de ʿUmar, se trouve en germe la n…

Arslan b. Sald̲j̲ūḳ

(639 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, fils, probablement aîné, de l’aïeul et éponyme des dynasties sald̲j̲ūḳides, Sald̲j̲ūḳ. Son histoire se confond avec celle des premiers contacts entre les Og̲h̲uz conduits par sa famille et les États musulmans d’Asie Centrale. Il s’appelait proprement Isrāʾīl (cf. ses frères Mīk̲h̲āʾīl et Mūsā, prénoms sous lesquels on peut voir une influence k̲h̲azare israélite ou centre-asiatique nestorienne), avec Arslan comme nom totémique (cf. ses illustres neveux Ṭug̲h̲ril Muḥammad et Čag̲h̲rī Dāʾūd). Les…

Armīniya

(16,479 words)

Author(s): Canard, M. | Cahen, Cl. | Deny, J.
, Arménie, pays de l’Asie antérieure. I. — Esquisse géographique. L’Arménie est la partie centrale et la plus élevée de l’Asie antérieure. Enserrée entre deux chaînes, la chaîne pontique au Nord et la chaîne taurique au Sud, elle est comprise entre l’Asie Mineure à l’Ouest de l’Euphrate, l’Ād̲h̲arbayd̲j̲ān et la région Sudouest de la Caspienne (au niveau du confluent du Kurr [Kura] et de l’Araxe) à l’Est, les régions pontiques au Nord-ouest, et le Caucase (dont le sépare la ligne du Rion et du Kurr) au No…

Besni

(442 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, au moyen âge Behesnī, du syriaque Bet Hesnā, localité occupant un important carrefour, situé à près de 900 mètres, en particulier des routes Malatya-Alep et (Cilicie)-Marʿas̲h̲-Diyār Bakr; Besni tenait la charnière de la série des places-fortes qui, au Nord de la grande boucle de l’Euphrate, gardaient les vallées supérieures de ses affluents de rive droite au contact entre plateaux et hautes chaînes du Taurus oriental, et de celles qui, vers le Sud, surveillaient les petits bassins au Nord de …

Croisades

(3,373 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, expéditions militaires et religieuses formées en Europe occidentale et destinées à reprendre à l’Islam et à défendre contre lui les Lieux Saints de Palestine et la Syrie proche; plus tard, le terme s’est étendu à toutes guerres ¶ menées contre des «infidèles», voire à toutes entreprises conduites au nom d’une cause sincère ou prétendue telle; ces extensions ne nous concernent naturellement pas ici. La première Croisade (1096-99), qu’avaient précédée des expéditions contre les Musulmans d’Occident, a abouti à la constitution autour de Jérusalem, Tripoli, An…

Ayyūbides

(10,038 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, dynastie, fondée par Ṣalāḥ al -dīn b. Ayyūb, qui, à la fin du VIe/XIIe siècle et dans la première moitié du VIIe/XIIIe, gouverna l’Égypte, la Syrie-Palestine musulmane, la plus grande partie de la Haute-Mésopotamie, et le Yémen. L’éponyme de la famille, Ayyūb b. S̲h̲ād̲h̲ī b. Marwān, né au village d’Ad̲j̲danaḳān près de Dvin (Dabīl) en Arménie, appartenait au clan Rawwādī de la tribu kurde des Had̲h̲bānīs, et avait été, au début du VIe/XIIe siècle, au service de la dynastie également kurde des S̲h̲addādides, installée au gouvernement de cette région par le sultan s…

K̲h̲afāra

(128 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, (a.) «protection», s’emploie, parfois concurremment avec ḥimāya [ q.v.], surtout pour ¶ désigner quelques coutumes sociales. A l’origine, il s’agissait surtout de la protection qu’accordaient, souvent contre paiement et à la suite de traités [voir Īlāf], des tribus arabes aux marchands, voyageurs, pèlerins traversant leur territoire. Par la suite, l’usage du mot a été étendu à la «protection», nécessairement payée, que tel groupe social (par exemple, dans les villes, les ʿayyārūn [ q.v. et Futuwwa] s’arrogeaient sur d’autres ou sur des individus plus riches. A partir…

ʿAbd al-ʿAzīz b. Yūsuf

(178 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(Abū l-Ḳāsim al-Hakkār?) secrétaire particulier et homme de confiance du Būyide ʿAḍud al-dawla d’un bout à l’autre de son règne, puis trois fois, alternativement vizir et en disgrâce, de ses fils Ṣamṣām al-dawla et Bahāʾ al-dawla. Il est l’auteur d’un recueil de correspondance officielle ( ins̲h̲āʾ) en grande partie conservé dans le manuscrit Petermann 406 (Ahlwardt 8625), qui se limite à la période du règne de ʿAḍud al-dawla (quelques fragments manquant ici cités dans al-T̲h̲aʿālibī, Yatīma, II, 89 sq.) et qui, sans le placer au rang de ses contemporains Abū Isḥāḳ al-…

Ibn Al Ṭuwayr

(94 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Abū Muḥammad ʿAbd al-Salām B. al-Ḥasan al-Ḳaysarānī al-Miṣrī (525-617/1130-1220), haut fonctionnaire des derniers Fāṭimides, écrivit sous Ṣalāḥ al-dīn une «Histoire des deux Dynasties », Nuzhat al-muḳlatayn fī ak̲h̲bār al-dawlatayn, œuvre importante malheureusement perdue, à laquelle les grands compilateurs de l’époque mamlūke, Ibn al-Furāt, al-Maḳrīzī, al-Ḳalḳas̲h̲andī, Ibn Tag̲h̲rībirdī, et même avant eux Ibn Ḵh̲aldūn, doivent l’essentiel de ce qu’ils savent de l’histoire des derniers Fāṭimides et des institutions générales du régime. (Cl. Cahen) Bibliography Cl. …

Ḳānūn

(4,094 words)

Author(s): Linant de Bellefonds, Y. | Cahen, Cl. | İnalcık, H | RÉd.
, du grec χανών, a fini par avoir, en arabe, le sens très général de loi et de code (plur. ḳawānīn). Pendant une longue période, qui va de l’époque ʿabbāside jusqu’aux grandes codifications ottomanes des XVe et XVIe siècles, le vocable a surtout désigné les règlements pris par les gouverneurs de province ( wālī), en matière administrative, financière et pénale. I. Droit. En théorie, la s̲h̲arīʿ-a devait régenter toute la vie publique et privée du Musulman, mais comme les ouvrages de fiḳh ne comportent que très peu de dispositions de droit public et que, par ailleurs, le syst…

Ard̲j̲īs̲h̲

(352 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, ancienne petite ville située sur la rive Nord-est du lac de Van, appelé encore au moyen âge lac d’Ard̲j̲īs̲h̲. L’existence en paraît attestée dès l’époque ourartéenne, et l’est plus formellement par les géographes hellénistico-romains. Momentanément occupée par les Arabes au temps de ʿUt̲h̲mān, mais restée partie intégrante des principautés arméniennes jusqu’au VIIIe siècle, elle fut alors englobée, à partir de 772, dans l’émirat ḳaysite d’Ak̲h̲lāṭ [ q. v.]. Au Xe siècle, elle appartint aux Marwânides, mais fut enlevée vers 1025 par les Byzantins, qui annexaient…

Fak̲h̲r al-Dawla

(1,066 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Abū l-Ḥasan ʿAlī b. al-Ḥasan, né vers 341/952, troisième fils du Būyide Rukn al-dawla [ q.v.] et d’une fille du chef daylamite al-Ḥasan b. Fayzurān, cousin de Mākān b. Kākī [ q.v.], reçut son laḳab en 364/975 et fut convoqué en 365 avec ses frères ʿAḍud al-ḍawla [ q.v.], l’aîné, et Muʾayyid al-dawla au chevet de leur père malade, afin de convenir des parts qu’ils recevraient, sous la suzeraineté de ʿAḍud al-dawla, de la succession paternelle; pour son lot, Fak̲h̲r al-dawla recevait les provinces de Hamad̲h̲ān et Dīnawar, c’est-à-dire le Ḏj̲a…

Īnāl

(281 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, Īnālides, nom d’un chef turcoman (du vieux titre centre-asiatique Yi̊nal) qui se rendit indépendant à Āmid (Diyār Bakr [ q.v.]) à la fin du Ve/XIe siècle au cours des luttes qui mirent aux prises les successeurs de Maliks̲h̲āh, et nom de la dynastie qui conserva la place jusqu’à la fin du VIe/XIIe ¶ siècle. Bien que quelques inscriptions attestent leur activité, les Īnālides ont peu retenu l’attention des historiens. Maîtres d’une place commercialement et stratégiquement importante, ils ont cependant tenu au Diyār Bakr une place secondaire à côt…

Fasand̲j̲us

(552 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(Banū), nom d’une des familles qui, héréditairement, se partagèrent les hautes fonctions administratives du régime būyide. La fortune de celle-ci remonte à Abū l-Faḍl al-ʿAbbās b. Fasand̲j̲us, riche notable de S̲h̲īrāz, qui, après avoir été frappé d’une amende de 600 000 dirhams par ʿAlī b. Buwayh ʿlmād al-dawla), avait participé à la ferme des impôts pour ce prince (322/934) puis, en 338/949, était passé au service de Muʿizz al-dawla, pour lequel il avait géré les finances de Baṣra. C’est là qu…

Itāwa

(66 words)

Author(s): Cahen, Cl.
(de atā, apparemment doublet de ʿatā), litt. « don », terme peu technique qu’on rencontre en fait surtout aux temps pré- et proto-islamiques dans le sens d’un tribut ou versement global de nature vague effectué par exemple à ou par une tribu ou une autre collectivité; plus tard, le mot désigne parfois pudiquement un pourboire, un «pot-de-vin». (Cl. Cahen) Bibliography Løkkegaard, Islamic Taxation, index, s.v.

Bak̲h̲tiyār

(391 words)

Author(s): Cahen, Cl.
, prince būyide, fils, héritier présomptif (344/955) et successeur (356/967) de Muʿizz al-dawla au ʿIrāḳ, avec le laḳab de ʿIzz al-dawla. Il paraît avoir été peu doué pour le gouvernement, dont, pour se distraire, il laissait, à la différence de son père, la charge à des vizirs (qu’il choisissait sans grand discernement), et qu’il gênait néanmoins par des initiatives verbales ou actives intempestives. Au début de son règne, il continua la politique de son père hostile au Ḥamdānide Abū Tag̲h̲lib de Mossoul et au …
▲   Back to top   ▲