Search

Your search for 'dc_creator:( "Imber, C.H." ) OR dc_contributor:( "Imber, C.H." )' returned 13 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

ʿOt̲h̲mān Ier

(1,910 words)

Author(s): Imber, C.H.
, fondateur éponyme de la dynastie ottomane. Il est impossible d’établir la date de sa naissance et celle de son accession au pouvoir souverain. Son activité s’étendit sur le premier quart du VIIIe/XIVe siècle, et la tradition ottomane affirme qu’il mourut peu après la conquête de Bursa ¶ (le 6 avril 1326; sur cette date, voir P. Schreiner, Die byzantinischen Kleinchroniken, II, Vienne 1977, 231) par son fils Ork̲h̲ān [ q.v.]. Cependant, cette histoire, qui présente un fils déjà au pouvoir du vivant de son père, peut avoir pris naissance au début du IXe/XVe siècle, simplement comme modèle idéal de succ…

Kemāk̲h̲

(974 words)

Author(s): Imber, C.H.
(arménien: Gumuk̲h̲ ou Am; forme syriaque usuelle: Ḳamāḥ; turc moderne: Kemah), petite ville d’Anatolie orientale sur le Ḳarā Ṣū ou Haut-Euphrate, aujourd’hui chef-lieu d’un kaza du même nom dans le vilayet d’Erzincan, et station sur la ligne de chemin de fer Sivas-Erzincan. Cette forme du nom vient du grec Kάμαχα; en arabe, les géographes et historiens appellent d’ordinaire la ville Kamk̲h̲ (ainsi Ibn Ḥawḳal…

Ḳoči Beg

(1,423 words)

Author(s): Imber, C. H.
, auteur ottoman de traités de science politique, également connu sous le nom de Görid̲j̲eli Ḳod̲j̲a Muṣṭafā Beg. Originaire de Görid̲j̲e (Gorča, Korytza) en Macédoine, il entra au service du Palais comme membre du devs̲h̲irme [ q.v.] sous le règne d’Aḥmad Ier et y demeura sans jamais le quitter, semble-t-il, jusqu’à sa retraite dans sa ville natale au début du règne de Meḥemmed IV. Il jo…

Ḳurṣān

(7,627 words)

Author(s): Pellat, Ch. | Imber, C.H. | Kelly, J.B.
(a.), pl. ḳarāṣina et aussi ḳarāṣin/ ḳarāṣīn « corsaire, pirate », de l’italien corsale, qui a fourni également des formes plus proches de l’original, mais moins courantes: ḳurṣāl, pi. ḳarāṣil/ ḳarāṣīl et ḳursālī, pi. kursāliyya; à son tour, l’arabe a formé ḳarṣana «course, piraterie», encore en usage de nos jours, comme d’ailleurs ḳurṣān, parfois…

Ṣāḥib Atā Og̲h̲ullari̊

(555 words)

Author(s): Imber, C.H.
, appellation moderne des descendants du vizir sald̲j̲ūkide de Rūm Fak̲h̲r al-dīn ʿAlī (m. 687/1288), surnommé Ṣāḥib Atā. Les sources littéraires signalent deux fils de Fak̲h̲r al-dīn, l’aîné Tād̲j̲ al-dīn Ḥusayn (Ibn Bībī, éd. M. T. Houtsma, Histoire des Seldjoucides d’Asie Mineure, Leyde 1902, III, 337) et Nuṣrat al-dīn (Akṣarāʾī, éd. Osman Turan, Musāmarat al-ak̲h̲bār, Ankara 1944, 74). Un Tawārīk̲h̲-i ā…

K̲h̲alīl Pas̲h̲a Ḏj̲andarli̊

(646 words)

Author(s): Imber, C.H.
, grand-vizir ottoman, fils aîné de Ḏj̲andarli̊ Ibrāhīm (m. 832/ 1429 [ q.v.]) qui fut grand-vizir de Meḥemmed Ier. Ḳāḍī-ʿasker à la mort de son père, il fut élevé au ¶ vizirat et nommé grand-vizir en 847/1443 par Murād dont il devint le plus proche conseiller. Il paraît avoir été le grand promoteur de la politique du sultan visant à apaiser la Hongrie et les puissances occidentales afin d’éviter une croisade contre les Ottomans dans les Balkans. Il fut le principal négociateur ottoman dans les discussions qui aboutirent au …

Luṭfī Pas̲h̲a b. ʿAbd al-Muʿīn

(1,527 words)

Author(s): Imber, C.H.
, homme d’État et grand-vizir ottoman probablement d’origine albanaise, né vers 893/1488 (voir M. T. Gökbilgin, art. Lutfî Paşa, dans İA). En qualité de jeune du dews̲h̲irme [ q.v.]., il entra…

Malāmatiyya

(6,109 words)

Author(s): Jong, F. de | Algar, Hamid | Imber, C. H.
, tradition mystique islamique qui a pris probablement naissance à Nīs̲h̲āpūr au IIIe/IXe siècle. I. — Pays du centre du monde islamique. La fondation de cette tradition a été attribuée à Ḥamdūn al-Ḳaṣṣār (m. 271/884-5 [ q.v.; voir en outre section II, infra]), et l’une des principales sources pour l’étude de sa doctrine est la Risālat al-Malāmatiyya d’al-Sulamī (330-412/941-1021). Ce traité (voir Bibl.) contient un certain nombre de dits d’autorités anciennes relatifs aux Malāmatiyya et une énumération des principes ( uṣūl) de leur enseignement. Celui-ci n’est pas un systè…

Maḥmūd Pas̲h̲a

(3,017 words)

Author(s): Imber, C. H.
(m. 879/1474), grandvizir ottoman. Les historiens ottomans contemporains ne disent rien de ses origines, tandis que les auteurs de tad̲h̲kiras, du Xe/XVIe siècle à ʿOt̲h̲mānzāde Tāʿib ( Ḥadīḳat al-wuzarāʾ, Istanbul 1271/1854-5, 9; reprod. en facs., Fribourg 1969), affirment qu’il était natif d’Alad̲j̲a Ḥiṣār (Kruševać) en Serbie, ce qui ne paraît guère vraisemblable; d’après Prantzes, sa mère était serbe, et son père, grec; Chalcocondylas fait de sa mère une Bulgare, tandis que Kritovoulos (trad. turque, Taʾrīk̲h̲-i Meḥemmed Ḵh̲ān-i t̲h̲ānī, dans TOEM, Suppl., 1328/1910, 1…

Mollā Ḳābiḍ

(436 words)

Author(s): Imber, C.H.
, membre de la classe des ʿulamāʾ ottomans exécuté pour hérésie en ṣafar 934/octobre-novembre 1527. Ḏj̲alālzāde Muṣṭafā [ q.v.], qui était alors secrétaire du dīwān [ q.v.] et secrétaire particulier du grand-vizir Ibrāhīm Pas̲h̲a [ q.vʿulamāʾ zélés» amenèrent Ḳābiḍ devant le dīwān impérial pour avoir prêché en public que Jésus était supérieur à Muḥammad. Les wazīrs soumirent l’affaire au ḳāḍīʿaskar [ q.v.] de Roumélie, Fenārīzāde Muḥyī l-dīn Čelebi et à celui d’Anatolie, Ḳādirī Čelebī. Ces deux hommes furent incapables de réfuter les doctrines de Ḳābiḍ qu’il étayait de ḥadīt̲h̲s et de versets du Ḳurʾān, si bien qu’«avec des gestes de rage» ils le condamnèrent à mort par décret extracanonique ( ʿörfī). Le grand-vizir Ibrāhīm Pas̲h̲a refusa ce verdict, qui n’était pas conforme à la s̲h̲arīʿa, et destitua Ḳābiḍ, l’affaire étant apparemment jugée. Le sultan Süleymān Ier [ q.v.] avait fait construire un balcon fermé pour dominer la salle du dīwān et, de là, il put surveiller le pro…

Ṣari̊ Kürz

(612 words)

Author(s): Imber, C.H.
, ou Sari Görez (sur la prononciation du second élément du nom, voir M. C. Şehabeddin Tekindağ, Yeni kaynak ve uesikalar işiǧi altinda Yavuz Sultan Selim’in İran seferi

Süleymān Pas̲h̲a

(832 words)

Author(s): Imber, C.H.
(? — 757-8/1357); fils, probablement aîné, du deuxième souverain Ottoman, Ork̲h̲an [ q.v.]. Il fut le premier membre de la dynastie ottomane à régner sur la rive européenne du détroit de Gallipoli, et en tant que tel il occupe une place de choix dans la tradition et l’historiographie ottomane. Bien que les récits ottomans les plus anciens de son histoire apparaissent dans les chroniques composées dans la seconde moitié du IXe/XVe siècle et bien que celles-ci contiennent des allusions objectives à de véritables événements historiques, elles appartiennent au genre épique populaire (

Mūsā Čelebi

(1,576 words)

Author(s): Imber, C.H.
(m.816/1413), prince ottoman, fils — probablement cadet — de Bāyezīd Ier [ q.v.]. À la bataille…