Search

Your search for 'dc_creator:( "Pellat, Ch." ) OR dc_contributor:( "Pellat, Ch." )' returned 652 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ibn Harma

(490 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Ibrāhīm b. ʿAlī b. Salama (b. ʿĀmir) b. Harma al-Fihrī, Abū Isḥāḳ, poète arabe de Médine, né en 90/709, qui, si sa généalogie est authentique, appartenait à la tribu de Ḳurays̲h̲. Sa vie est mal connue. Favorable aux ʿAlides, il fréquenta et loua ʿAbd Allāh b. al-Ḥasan [ q.v.] et al-Ḥasan b. Zayd [ q.v.], mais il se serait abstenu de prendre parti pour Muḥammad b. ʿAbd Allāh [ q.v.] lorsque celui-ci se révolta contre les ʿAbbāsides. L’ Ag̲h̲ānī cite plusieurs personnages auprès desquels il eut l’occasion d’utiliser ses dons poétiques, mais on retiendra qu’après avoir cha…

Abū l-Nadj̲m al-Faḍl (al-Mufaḍḍal) b. Ḳudāma al-ʿIdj̲lī

(320 words)

Author(s): Pellat, Ch.
poète arabe du Ier s. h. (m. après 105/724). Bien qu’il ait composé quelques ḳaṣīdas, il doit sa célébrité à ses vers en rad̲j̲az où il traite des sujets bédouins (descriptions de chameaux de chevaux, d’onces, etc.) et fait le panégyrique des ¶ Umayyades ʿAbd al-Malik, His̲h̲ām, ʿAbd al-Malik b. Bis̲h̲r et du gouverneur al-Ḥad̲j̲d̲j̲ād̲j̲. Les critiques, qui le comptent parmi les quatre meilleurs rud̲j̲d̲j̲āz (avec son contribule al-Ag̲h̲lab et les deux Tamīmites d’al-Baṣra al-ʿAd̲j̲d̲j̲ād̲j̲ et son fils Ruʾba), lui accordent la supériorité dans la descripti…

Muḥriz b. K̲h̲alaf

(1,203 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, saint patron de Tunis, généralement appelé aujourd’hui Sīdī Maḥrez; dans les textes classiques, son nom est parfois suivi du qualificatif d’al-ʿĀbid que lui valait sa légendaire piété (p. ex. dans les Madārik du ḳāḍī ʿIyāḍ: Sayyidī/Sīdī Muḥriz al-ʿĀbid), mais il est plus souvent précédé du titre de Muʾaddib. Ce personnage célèbre dispensait en effet, dans sa demeure, qui n’était pas encore la zāwiya de Sīdī Maḥrez, un enseignement religieux suivi autant par des enfants que par des adultes, ce qui le conduisit à suggérer à son cousin Ibn Abī Zayd al-Ḳayrawāni [ q.v.] de rédiger un manu…

Aymanb.K̲h̲uraym

(232 words)

Author(s): Pellat, Ch.
b. Fātik b. al-Ak̲h̲ram al-Asadī, poète arabe de l’époque umayyade, fils du Compagnon du Prophète Ḵh̲uraym al-Nāʿim dont il a transmis des ḥadīt̲h̲s. Établi à Kūfa, il composa, comme bien des poètes de cette ville, des poèmes de g̲h̲azal, mais aussi des panégyriques des princes umayyades ʿAbd al-ʿAzīz et Bis̲h̲r, fils de Marwān; bien qu’il fût atteint de lèpre tuberculeuse ( abraṣ), sa poésie lui permit de jouir de leur intimité, et cette faveur lui valut le surnom de k̲h̲alīl al-khulafāʾ (l’ami des califes). Dans une partie de sa poésie, il aborde cependant des sujets poli…

al-Fāsī

(1,305 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, nisba individuelle des membres d’une grande famille de savants marocains. Descendant du clan ḳurays̲h̲ite des Banū Fihr et primitivement établie en Espagne, mais fixée à Fās à la fin du Xe/XVIe siècle, cette famille est connue collectivement sous le nom de Fāsiyyūn, alors que les habitants de la ville sont plutôt appelés Ahl/Āl Fās. Étant donné que l’art. al-Fāsiyyūn du t. II de l’ El 2 traite de la population de Fās en général, on a jugé utile de rassembler dans le présent supplément les données essentielles concernant les membres de cette lignée qui ont le…

Ibn Lisān al-Ḥummara

(308 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, appellatif usuel d’un Bédouin du Ier/VIIe siècle rendu proverbial par sa connaissance ‘des généalogies des Arabes. Il s’appelait Abū Kilāb ʿUbayd Allāh b. al-Ḥuṣayn (ʿAbd Allāh b. Ḥiṣn) ou Warḳāʾ b. al-As̲h̲ʿar et appartenait aux Banū Taym al-Lāt b. T̲h̲aʿlaba. Ḥummara désigne l’ammomane ou «alouette isabelline» ( Ammomanes deserti), de la famille des alaudidés, mais l’origine du surnom de son père (ou du sien propre, car il est parfois appelé Lisān al-Ḥummara) est inconnue. On ne sait pratiquement rien de sa vie, et l’on ne possède que quel…

Muṣʿab b. ʿAbd Allāh b. Muṣʿab b. T̲h̲ābit b. ʿAbd Allāh b. al-Zubayr b. al-ʿawwām al- Zubayrī

(675 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū ʿAbd Allāh, généalogiste qui doit sa renommée à deux ouvrages, le Kitāb al-Nasab al-kabīr, considéré comme perdu, et le Kitāb Nasab Ḳurays̲h̲ publié par E. Lévi-Provençal, au Caire, en 1953. Né à Médine, probablement en 156/773, ce Ḳurays̲h̲ite descendant du Compagnon al-Zubayr b. al-ʿAwwām [ q.v.] suivit l’enseignement de nombreux maîtres, parmi lesquels figure Mālik b. Anas [ q.v.], avant d’aller s’établir à Bag̲h̲dād, où il mourut, à l’âge de 80 ans, le 2 s̲h̲awwāl 236/8 avril 851 (le Fihrist le fait néanmoins mourir en 233, à 93 ans). Dans la capitale, il transmit …

(al)-As̲h̲d̲j̲aʿ b. ʿAmr al-Sulamī

(231 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū l-Walīd, poète arabe de la fin du IIe/VIIIe siècle. Orphelin, il s’établit tout jeune à Baṣra avec sa mère, et, dès que son talent se révéla, les Ḳaysites de la ¶ ville qui, depuis la mort de Bas̲h̲s̲h̲ār b. Burd ( mawlā des Banū ʿUḳayl), n’avaient plus parmi eux de poète éminent, l’adoptèrent et lui forgèrent une généalogie ḳaysite. Sa formation achevée, il se rendit à al-Raḳḳa auprès de Ḏj̲aʿfar b. Yaḥyā al-Barmakī qui le présenta à al-Ras̲h̲īd, et, dès lors, il devint le panégyristi du calife et de son entourage (Barmakides, al-…

Muʿāwiya b. Ḥudayd̲j̲

(748 words)

Author(s): Pellat, Ch.
[Ḵh̲adīdj dans la Ḏj̲amhara d’Ibn al-Kalbī, Tab. 240] b. Ḏj̲apna al-Sakūnī al-Tud̲j̲ībī, Abū Nuʿaym ou Abū ʿAbd al-Raḥmān, Compagnon du Prophète qui prit part à la conquête de l’Égypte et demeura dans le pays avec les troupes musulmanes d’occupation. Il était ʿut̲h̲mānien, très attaché à la mémoire de ʿUt̲h̲mān b. ʿAffān et hostile à ʿAlī b. Abī Ṭālib; aussi, lorsque Muḥammad b. Abī Bakr [ q.v.], qui avait trempé dans le meurtre de ʿUt̲h̲mān, arriva à Fusṭāṭ, à la miramaḍān 37/24 février 658, pour gouverner l’Égypte au nom de ʿAlī, Ibn Ḥudayd̲j̲ manifesta-t-i…

Muḥammad b. ʿAlī al-S̲h̲almag̲h̲ānī

(631 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū Ḏj̲aʿfar, également connu sous le nom d’Ibn Abī l-ʿAzāḳir, hérétique de l’époque ʿabbāside (m. 322/934) qui alla jusqu’à prétendre que la divinité s’était incarnée en lui. D’abord imamite adonné à l’étude de l’alchimie, il consacra à cette discipline plusieurs ouvrages tels que Kitāb al-Ḵh̲amāʾir. K. al-Ḥadjar, Sharḥ K. al-Raḥma de Ḏj̲ābir [ q.v.]. Il élabora ensuite la doctrine des ʿAzāḳiriyya faite d’emprunts à divers groupes philosophiques et religieux: antinomiens ( ibāḥiyya [voir Ibāḥa]), partisans du ḥulūl [ q.v.], Mazdéens, Manichéens, etc. Il eut d’importants…

Ibn Sayḥān

(254 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, ʿAbd al-Raḥmān (b. Sayḥān) b. Arṭàt al-Muḥāribī, poète mineur de Médine qui vécut au Ier/VIIe siècle, dans l’intimité des gouverneurs ou membres de l’aristocratie umayyade de la ville: al-Walīd b. ʿUttimān b. ʿAffān, al-Walīd b. ʿUtba b. Abī Sufyān, ʿAbd al-Raḥmān b. al-Ḥakam, al-Walīd b. ʿUḳba b. Abī Muʿayṭ; il appartenait en effet à un clan qui était ḥalīf des Banū Ḥarb b. Umayya, ce qui lui valut d’ailleurs l’amitié et la protection de Muʿāwiya. Bien que l’on possède de ¶ lui quelques vers qui ressortissent aux genres classiques, ainsi qu’une pièce à la louange de la chanteuse Ḏj̲amīla [ q…

al-Ḥuḍayn (et non al-ḥuṣayn) b. al-Mund̲h̲ir

(282 words)

Author(s): Pellat, Ch.
b. al-Ḥārit̲h̲ b. Waʿla al-Raḳāsh̲ī al-Bakri, Ābū Sāsān, notable et poète de Baṣra compté parmi les Tābiʿūn importants (m. vers 100/718-9). Sa famille était déjà bien connue avant l’Islam et jouissait, du moins certains de ses membres, d’un renom ¶ d’avarice qu’al-Ḥuḍayn semble avoir justifié, si l’on en juge par les paroles que lui attribue al-Diāḥiẓ et qui ne laissent aucun doute sur son amour des richesses. Alors qu’il était encore tout jeune, il participa à la bataille de Ṣiffīn [ q.v.] et se conduisit avec bravoure; il portait l’étendard des Rabīʿa dans l’armée de ʿAlī …

Rābiʿa al-ʿAdawiyya al-Ḳaysiyya

(2,288 words)

Author(s): Smith, M. | Pellat, Ch.
(double nisba parce qu’on la rattache à une famille, les Āl ʿAtīk, des ʿAdī b. Ḳays (de Ḳurays̲h̲; voir Ibn al-Kalbī-Caskel, tab. 35), célèbre mystique et sainte de Baṣra. On ne peut aller jusqu’à révoquer en doute son existence historique, mais les traditions concernant sa vie et ses enseignements comportent une très large part de légende qu’il n’est guère possible aujourd’hui de distinguer des données authentiques. Cette réserve faite, il n’est pas interdit de présenter le portrait de la sainte imaginé par ses coreligionnaires au cours des siècles. Elle aurait vu le jour en 95/71…

al-ʿArd̲j̲ī

(253 words)

Author(s): Pellat, Ch.
ʿAbd Allāh b. ʿUmar, arrière-petitfils du calife ʿUt̲h̲mān et poète considéré comme le meilleur parmi ceux qui appartiennent à la famille umayyade. D’un caractère généreux mais violent, il essaya de jouer un rôle politique et participa à quelques expéditions (en particulier avec Maslama b. ʿAbd al-Malik contre les Byzantins), mais, écarté du pouvoir, il se retira au Ḥid̲j̲āz, partageant son temps entre la Mekke et une de ses propriétés proche d’al-Ṭāʾif, al-ʿArd̲j̲, d’où il tire sa nisba. Réduit à l’oisiveté comme tant de membres de l’aristocratie ḥid̲j̲āzienne, il se t…

al-Ak̲h̲ras

(234 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, ʿAbd al-G̲h̲affār b. ʿAbd al-Wāḥid b. Wahb, poète arabe d’Irak, né à al-Mawṣil vers 1220/1805, mort à al-Baṣra en 1290/1874. Etabli à Bag̲h̲dād, il fut en relation avec le wālī Dāwūd Pas̲h̲a qui, sur sa demande, l’envoya dans l’Inde pour y subir un traitement contre le défaut d’élocution qui lui avait valu le surnom d’al-Ak̲h̲ras (le muet), mais il refusa de se faire opérer. Les panégyriques qu’il adressa à Dāwūd Pas̲h̲a et à ʿAbd al-Bāḳī al-Fārūḳī, ainsi qu’à diverses notabilités de Bag̲h̲dād et d’al-Baṣra paraissent avoi…

Muʿāwiya b. His̲h̲ām

(190 words)

Author(s): Pellat, Ch.
b. ʿAbd al-Malik, prince umayyade que son père His̲h̲ām [ q.v.], calife de 105 à 125/724-43, avait désigné comme héritier présomptif parce qu’il était son fils aîné, mais qui mourut prématurément, à une date variant entre 117 et 119/735-7, âgé seulement d’une trentaine d’années. S’il ne monta pas lui-même sur le trône, du moins fut-il le père de ʿAbd al-Raḥmān [ q.o.J, dit al-Dāk̲h̲il, qui s’enfuit en Espagne, où il restaura la dynastie fondée à Damas par Muʿāwiya b. Abī Sufyān [ q.v.]. Muʿāwiya b. His̲h̲ām, qui aurait eu 13 fils, fut ainsi l’ancêtre des amīrs et des califes qui régnèrent…

al-Maḥallī

(440 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, Abū ʿAlī Ḏj̲alāl al-dīn Muḥammad b. Aḥmad b. Muḥammad b. Ibrāhim al-Anṣārī al-S̲h̲āfīʿī, savant égyptien qui naquit et mourut au Caire (791-1er muḥarram 864/1389-28 octobre 1459). Il est surtout connu comme coauteur du fameux commentaire du Ḳurʾān désigné sous le titre de Tafsīr al-Ḏj̲alālayn parce qu’il fut achevé par un autre Ḏj̲alāl al-dīn, le célèbre al-Suyūṭī (849-911/1445-1505 [ q.v.]), qui avait été quelque temps son élève. D’après ce dernier, al-Maḥallī avait commenté les sourates qui vont de la XVIIIe ( al-Kahf) à la CXIVe ( al-Nās), ainsi que la Ire ( al-Fātiḥa) et quelques…

Ibn Muṭayr

(343 words)

Author(s): Pellat, Ch.
, al-Ḥusayn b. Muṭayr b. Mukammil al-Asadī, poète arabe du IIe/VIIIe siècle. Mawlā des Banū Asad (à la suite de l’affranchissement ou de la mukātaba [ q.v.] de son grand-père Mukammil), il était originaire d’al-T̲h̲aʿlabiyya [ q.v]; de là, il semble avoir circulé dans la péninsule Arabique et s’être rendu notamment à Médine, où on le trouve une fois auprès du gouverneur de la ville; peut-être même eut-il l’occasion de réciter des vers devant al-Walīd b. Yazīd, mais sa fortune date de son séjour au Yémen, où il s’attacha à Maʿn b. Zāʾida [ q.v.], gouverneur de cette province de 141 à 151/…

Ḥārit̲h̲a b. Badr al-G̲h̲udānī

(366 words)

Author(s): Lammens, H. | Pellat, Ch.
, poète et notable du clan tamlmite des Banū G̲h̲udāna, à Baṣra. Né probablement peu avant l’hégire, il aurait d’abord suivi dans sa jeunesse la prophétesse Sad̲j̲āḥi [ q.v.], puis, établi à Baṣra, il prit parti, à la bataille du Chameau [voir al-Ḏj̲amal], contre ʿAlī à qui il se rallia ensuite; mais, dès l’arrivée de Ziyād en ʿIrāḳ (45/666), il s’attacha étroitement au nouveau gouverneur qui finit par l’inscrire sur le rôle de la tribu de Ḳurays̲h̲ pour augmenter sa solde. Des vers satiriques du poète que Ziyād lui opposait, Anas b. Abī Unās, indiquent qu’il fut nommé quelques temps ʿāmil de …

Ibn ʿAbbād

(2,370 words)

Author(s): Cahen, Cl. | Pellat, Ch.
, Abū l-Ḳāsim Ismāʿīl b. ʿAbbād b. al-ʿAbbās b. ʿAbbād b. Aḥmad b. Idrīs, vizir et homme de lettres de l’époque būyide sur- nommé Kāfī l-kufāt et surtout al-Ṣāḥib, titre honorifique qu’il devait peut-être à ses relations avec Abū l-Faḍl Ibn al-ʿAmīd [voir Ibn al-ʿAmīd, I], mais plus probablement à sa fidélité à l’ amir Muʾayyid al-dawla [ q.v.]. Né sans doute à Iṣṭak̲h̲r le 16 d̲h̲ū l-ḳaʿda 326/14 septembre 938 (mais les sources divergent sur la date et le lieu de sa naissance), dans une famille de hauts fonctionnaires (son père tout au moins, surnommé al-S̲h̲ayk̲h̲ al-amīn, avait été kātib, p…
▲   Back to top   ▲