Search

Your search for 'dc_creator:( "Zetterstéen, K.V." ) OR dc_contributor:( "Zetterstéen, K.V." )' returned 56 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Muḥammad b. ʿAbd Allāh

(844 words)

Author(s): Zetterstéen, K. V. | Bosworth, C. E.
b. Ṭāhir Ḏh̲ī l-Yamīnayn, ¶ Abū l-ʿAbbās, Ṭāhiride qui fut gouverneur de Bag̲h̲dād. Né en 209/824-5, il fut appelé du Ḵh̲urāsān à Bag̲h̲dād, en 237/851, par le calife al-Mutawakkil et nommé gouverneur militaire pour mettre de l’ordre dans la situation chaotique qui y régnait. Malgré la grande puissance des Ṭāhirides qui gouvernaient le Ḵh̲urāsān avec une autonomie considérable, tout en reconnaissant nominalement la suzeraineté du calife, sa tâche n’était nullement aisée. Après son avènement (248/862…

Ṣadaḳa

(832 words)

Author(s): Zetterstéen, K. V.
b. Manṣūr b. Dubays b. ʿAlī b. Mazyad, Sayf al-Dawla Abū l-Ḥasan al-Asadī, prince d’al-Hilla de la lignée arabe des Mazyadides [voir Mazyad, Banū]. Après la mort de son père en 479/1086-7, Ṣadaḳa fut reconnu par le calīfe al-Muktadī comme seigneur du territoire des Banū Mazyad, sur la rive gauche du Tigre. Pendant les luttes que se livrèrent le sultan seld̲j̲ūkide Berk-yaruḳ et son frère Muḥammad, Ṣadaḳa prit d’abord parti pour le premier; mais en 494/1100-1 al-Aʿazz Abū l-Maḥāsin al-Dihastānī, vizir de Berk-yaruḳ, ex…

al-Muḳtadir

(1,485 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V. | Bosworth, C.E.
bi-llāh, Abū l-Faḍl Ḏj̲aʿfar, calife ʿabbāside qui était le fils d’al-Muʿtaḍid [ q.v.] et d’une concubine esclave grecque nommée S̲h̲ag̲h̲ib. Il régna de 295 à 320/908-32, mais avec deux interruptions pendant lesquelles il fut temporairement déposé, la première, le 20 rabīʿ I 296/17 décembre 908, dans le quatrième mois de son califat, Ibn al-Muʿtazz [ q.v.] le remplaça alors pendant un jour; la seconde, le 15 muḥarram 317/28 février 929, quand son frère Muḥammad al-Ḳāhir [ q.v.] fut mis sur le trône pour deux jours. Après la mort de son frère al-Muktafī [ q.v.] en d̲h̲ū l-ḳaʿda 295/août…

al-Mustaḍīʾ

(323 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
bi Amr Allāh, Abū Muḥammad al-Ḥasan, calife ʿabbāside (566-75/1170-80), né le 23 s̲h̲aʿbān 536/23 mars 1142; il était le fils d’al-Mustand̲j̲id [ q.v.] et d’une esclave arménienne nommée G̲h̲āḍḍa. Après la mort de son père, le 9 rabīʿ II 566/20 décembre 1170, al-Mustaḍīʾ īui succéda et, au début de l’année suivante/septembre 1171, il fut officiellement reconnu comme calife en Égypte, pays qui, vers cette époque, tomba aux mains des Ayyūbides [ q.v.]. Les meurtriers d’al-Mustand̲j̲id ne tardèrent pas à se quereller. ʿAḍud al-dīn [ q.v.] qu’al-Mustaḍīʾ avait été obligé de nommer wazīr, …

al-Rāḍī Bi-llāh

(838 words)

Author(s): Zetterstéen, K. V.
, Abū l-ʿAbbās Aḥmad (Muḥammad) b. al-Muḳtadir, calife ʿabbāside. Il naquit en rabīʿ II 297/décembre 909; sa mère était une esclave du nom de Ẓalūm. Dès le meurtre de son père al-Muḳtadir [ q.v.], il fut proposé comme calife, mais le choix tomba sur al-Ḳāhir [ q.v.], qui le fit jeter en prison; mais après la chute du précédent al-Rāḍī fut tiré de prison et mis sur le trône (6 d̲j̲umādā I 322/24 avril 934). Comme conseiller dans cette période difficile, al-Rāḍī choisit le wazīr d’al-Muḳtadir, ʿAlī b. ʿĪsā [ q.v.], qui déclina cette offre en raison de son âge avancé, à la suite de quoi Ibn Muḳla [ q.v.] …

Muḥammad b. Marwān

(387 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
b. al-Ḥakam, Abū ʿAbd al-Raḥmān, fils du premier calife marwānide et d’une mère esclave, donc demi-frère du calife ʿAbd al-Malik [ q.v.], général et gouverneur umayyade. En 65/684-5, il fut envoyé par son père dans la Ḏj̲azīra afin, probablement, de s’assurer la possession de l’Arménie et, à la bataille de Dayr al-Ḏj̲āt̲h̲alīḳ (72/691), au cours de laquelle ʿAbd al-Malik triompha de Muṣʿab b. al-Zubayr, il commandait l’avant-garde de l’armée syrienne. L’année suivante, ʿAbd al-Malik ¶ lui confia la charge de gouverneur de la Ḏj̲azīra et de l’Arménie et par conséquent …

ʿAbd al-Malik b. Ṣāliḥ

(291 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
b. ʿAlī, cousin des califes Abū l-ʿAbbās al-Saffāḥ et Abū Ḏj̲aʿfar al-Manṣūr. Sous le règne de Hārūn al-Ras̲h̲īd, il entreprit plusieurs campagnes contre les Byzantins en 174/790-91, en 181/797-98 et, selon quelques autorités, en 175/791-92, alors que d’après d’autres, le chef de l’expédition était, cette année-là, son fils ʿAbd al-Raḥmān b. ʿAbd al-Malik. Il fut également, pendant un certain temps, gouverneur de Médine et occupa la même charge en Égypte. Mais à la longue, il ne put pas échapper …

al-ʿAbbās b. al-Maʾmūn

(285 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
, prétendant au trône sous al-Mu’taçim. Son père, le calife al-Maʾmūn, le nomma en 213/828-9 gouverneur de la ¶ Ḏj̲azīra et de la région limitrophe, et il déploya alors une grande bravoure en combattant les Byzantins. A la mort d’al-Maʾmūn en 218/833, son frère, Abū IsḥāḲ Muḥammad al -Muʾtaṣim billāh, désigné par le défunt, monta sur le trône des ʿAbbāsides. Cependant l’armée, qu’al-Maʾmūn avait rassemblée contre les Grecs, proclama al-ʿAbbās calife, bien que celui-ci ne fût en aucune façon disposé à se conformer au vœu de ses troupes et eût …

ʿAbd Allāh b. Muṭīʿ

(258 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V. | Pellat, Ch.
b. al-Aswad al-ʿAdawī fut d’abord, avec ʿAbd Allāh b. Ḥanẓala [ q.v.], l’un des chefs de la révolte qui éclata à Médine contre le calife Yazīd Ier. Voyant qu’ après l’avènement de ce dernier, la domination des Umayyades se créait des ennemis toujours plus nombreux, Ibn Muṭīʿ songea à quitter Médine, mais ʿAbd Allāh b. ʿUmar [ q.v.] lui conseilla de rester, et il se rendit à ses raisons. Lorsque les habitants de Médine se révoltèrent contre le nouveau calife, il prit la tête des éléments ḳurays̲h̲ites de la ville et participa à la bataille de la Ḥarra [ q.v.] en d̲h̲ū l-ḥid̲j̲d̲j̲a ¶ 63/août 683; …

Ḏj̲alāl al-Dawla

(739 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
Abū Ṭāhir b. Bahāʾ al-Dawla, Būyide, né en 383/993-994. Lorsque Sulṭān al-dawla, après la mort de son père Bahāʾ al-dawla, en 403/1012, fut nommé amīr al- umarāʾ, il confia à son frère Ḏj̲alāl al-dawla le poste de gouverneur de Baṣra. Celui-ci resta plusieurs années dans cette ville sans se mêler aux querelles intestines des Būyides. En 415/1024-25, Sulṭān al-dawla mourut, et son frère Mus̲h̲arrif al-dawla mourut l’année suivante. Ḏj̲alāl al-dawla fut alors proclamé amīr al- umarāʾ; mais comme il ne se présentait pas à Bag̲h̲dād pour prendre possession de sa nouvelle f…

Muʿizz al-Dawla

(1,277 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V. | Busse, H.
, Abū l-Ḥusayn Aḥmad b. Abī S̲h̲ud̲j̲āʿ Fanāk̲h̲usraw Būya, né en 303/915-16, le plus jeune des trois Būyides de la première génération, est le fondateur de la dynastie būyide de Bag̲h̲dād. Au service de ʿAlī, son frère aîné (le futur ʿImād al-dawla [ q.v.]) qui avait pris le pouvoir dans l’Iran central et méridional, Aḥmad soumit le Kirmān en 323/935. En 326/938, ʿImād al-dawla l’envoya au Ḵh̲ūzistān avec l’ordre de soutenir Abū ʿAbd Allāh Aḥmad al-Barīdī [ q.v.], qui gouvernait cette province en chef d’État indépendant, mais qui était menacé par Ibn Rāʾiḳ et Bad̲j̲kam [ q.vv.], les amīrs e…

Aḥmad b. Abī Duʾād

(523 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V. | Pellat, Ch.
al-Iyādī, Abū ʿAbd Allāh, ḳāḍī muʿtazilite, né à Baṣra vers 160/776. Grâce à ses mérites et aussi, dit-on, à l’intervention de Yaḥyā b. Akt̲h̲am [ q.v.] qui l’introduisit à la cour de Bag̲h̲dād, il parvint à de grands honneurs auprès du calife al-Maʾmūn dont il devint bientôt l’un des amis les plus intimes. Peu avant sa mort, le calīfe conseilla à son frère et successeur al-Muʿtaṣim d’admettre Aḥmad, fervent adepte de la doctrine muʿtazilite, au nombre de ses conseillers, et c’est pourquoi, après son avènement (218/833)…

al-Barāʾ b. ʿĀzib

(165 words)

Author(s): Zetterstéen, K. V.
b. al-Ḥārit̲h̲ al-Awsī al-Anṣārī, Compagnon du Prophète. Il était encore trop jeune pour participer à la bataille de Badr, mais il accompagna Muḥammad dans de nombreuses autres expéditions et prit ensuite part aux guerre de conquêtes; c’est lui qui fit passer Rayy et Ḳazwīn sous la domination musulmane. Il devait ensuite embrasser la cause de ʿAlī b. Abī Ṭālib et combattre sous sa bannière à la bataille du Chameau [voir al-Ḏj̲amal], à Ṣiffīn [ q.v.] et à al-Nahrawān [ q.v.]; c’est d’ailleurs sous son autorité qu’est rapporté le fameux ḥadit̲h̲ du G̲h̲adīr Ḵh̲umm [ q.v.]. Retiré à Kūfa, i…

S̲h̲ams al-Dawla

(482 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
Abū Ṭāhir b. Fak̲h̲r al-dawla, Ḥasan, prince būyide et maître de Hamad̲h̲ān [ q.v.], 387-412/997-1021. Après la mort de Fak̲h̲r al-dawla [ q.v.] les amīrs proclamèrent successeur son fils Mad̲j̲d al-dawla [ q.v.], âgé de quatre ans, sous la tutelle de sa mère Sayyida et attribuèrent à S̲h̲ams al-dawla, également mineur, le gouvernement de Hamad̲h̲ān et de Kirmāns̲h̲āhān. Dès que Mad̲j̲d al-dawla eut atteint ¶ l’adolescence, il chercha à abattre sa mère et s’allia dans ce but en 397/1006/7 au vizir al-Ḵh̲aṭīr Abū ʿAlī b. ʿAlī b. al-Ḳāsim. Mais elle alla cherc…

Muḥammad b. Yāḳūt

(604 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
, Abū Bakr, préfet de police ( ṣāḥib al-s̲h̲urṭa) de Bag̲h̲dād. En 318/930, Muḥammad, dont le père était premier chambellan ( ḥād̲j̲ib) du calife al-Muḳtadir, fut nommé préfet de police. A cette époque, l’ordre ne régnait guère dans la capitale, et les gardes turcs exerçaient une véritable terreur dans la ville. Au cours d’une rixe entre l’infanterie et la cavalerie, Muḥammad intervint en faveur de la cavalerie. Les adversaires furent les uns taillés en pièces, les autres expulsés, et seul un détachement de Noirs qu…

Ibn al-Baladī

(99 words)

Author(s): Zetterstéen, K. V.
, S̲h̲araf al-dīn Abū Ḏj̲aʿfar Aḥmad b. Muḥammad b. Saʿīd, vizir d’al-Mustand̲j̲id. En 563/1167-8, Ibn al-Baladī, qui occupait alors les fonctions de nāẓir à Wāsiṭ, fut nommé vizir. Entre lui et l’ ustād-dār ʿAḍud al-dīn Muḥammad b. ʿAbd Allāh régnait une vieille rancune. Après que le calife eut été assassiné, en rabīʿ II 566/décembre 1170, par ʿAḍud al-dīn et l’ amīr Ḳuṭb al-dīn, ceux-ci obligèrent son successeur, al-Mustaḍīʾ, à nommer vizir ʿAḍud al-dīn, à la suite de quoi Ibn al-Baladī fut exécuté. (K. V. Zetterstéen) Bibliography Ibn al-Ṭiḳṭaḳā, al-Fak̲h̲rī, éd. Derenbourg, 426-9 I…

ʿAbd Allāh b. Muʿāwiya

(518 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
, insurgé ʿalide. Après la mort d’Abū Hās̲h̲im, petit-fils de ʿAlī, on prétendit de différents côtés à la dignité d’imām. Quelques personnes affirmaient qu’Abū Hās̲h̲im avait formellement transmis les droits qu’il avait à l’imāmat au ʿabbāside Muḥammad b. ʿAlī. D’autres, au contraire, pensaient qu’il s’était prononcé en faveur de ʿAbd Allāh b. ʿAmr al-Kindī, et voulaient le proclamer imām. Mais celui-ci ne répondant pas à l’attente de ses partisans, ces derniers se détournèrent de lui et proclam…

al-Muttaḳī Li-llāh

(613 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V. | Bosworth, C.E.
, Abū Isḥāḳ Ibrāhīm, calife ʿabbāside qui régna de 329 à 333/940-4; il était le fils d’al-Muḳtadir [ q.v.] et d’une esclave nommée Ḵh̲alūb. À l’âge de 26 ans, le 21 rabīʿ I 329/24 décembre 940, il succéda à son frère al-Rāḍī [ q.v.]; mais à cette époque, le califat était tombé à un point tel qu’après la mort d’al-Rāḍī, on laissa s’écouler cinq jours avant de procéder au choix d’un successeur. Al-Muttaḳī confirma immédiatement l’ amīr al-umarāʾ Bad̲j̲kam [ q.v.] dans ses fonctions; mais après sa mort, en rad̲j̲ab 329/avril 941, un conflit éclata entre les Turcs et les Daylam…

al-Nuʿmān b. Bas̲h̲īr

(915 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
al-Anṣārī, Compagnon du Prophète et gouverneur d’al-Kūfa et de Ḥims. D’après quelques autorités musulmanes, al-Nuʿmān fut le premier Anṣārī né après l’hégire. Son père, Bas̲h̲īr b. Saʿd [ q.v.], était l’un des Compagnons les plus éminents, et sa mère, ʿAmra bint Rawāha, était la sœur de ʿAbd Allāh b. Rawāḥa [ q.v.] qui jouissait de la plus haute considération. Après le meurtre de ʿUt̲h̲mān, al-Nuʿmān, qui lui était dévoué, refusa de prêter le serment de fidélité à ʿAlī. D’après quelques récits qui semblent assez apocryphes, il aurait porté à Dam…

ʿAlī b ʿAbd Allāh b. al-ʿAbbās

(226 words)

Author(s): Zetterstéen, K.V.
, l’ancêtre des ʿAbbāsides. D’après la tradition musulmane, il naquit en 40/691, la nuit même où le calife ʿAlī fut assassiné; cependant, d’autres dates sont aussi assignées à sa naissance. Sa mère s’appelait Zurʿa bint Mis̲h̲raḥ. Son grand-père al-ʿAbbās était l’oncle du Prophète, et tant de ce fait que par ses qualités personnelles, ʿAlī parvint à de grands honneurs. Il fut considéré comme le plus beau et le plus pieux Ḳurays̲h̲ite de son temps, et ses prières continuelles lui valurent le surn…
▲   Back to top   ▲